AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 James - Every fairytale needs a good old fashioned villain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

James E. Gallagher
Shamrock
Messages : 109
Date d'inscription : 29/01/2017
Job : Business Man
Avatar : Andrew Scott
Copyright : Myself


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: James - Every fairytale needs a good old fashioned villain   Sam 3 Mar - 16:35

James Eoin
Gallagher  
feat Andrew Scott
38 ans - Businessman, patron du Chicago Tribune - Lawless
Prélien - Captain Freebird - 28 ans -  5/7

Date de Naissance :  06/06/1980
Lieu de Naissance : Chicago
Origines: Irlandaises
Statut Civil :Célibataire
Statut Familial : Sans enfants
Orientation Sexuelle : Bisexuel
   
Physionomiste
Manipulateur
Secret
Epicurien
Protecteur
Charismatique

Know Me Better

01. J'ai vu mes parents se faire descendre alors qu'on essayait tous de prendre la fuite parce que quelqu'un nous avait balancé aux siciliens. J'ai vu ça depuis l'arrière de la voiture qui nous a permis de nous enfuir avec le reste de notre fratrie. Cette image m'a marqué, j'en ai fait beaucoup de cauchemars enfants et aujourd'hui encore je m'en souviens parfaitement. 02.J'ai toujours essayé d'assumer mon rôle de second frère pour les filles et Finn et pour soulager un peu Tom. J'ai une certaine admiration pour lui et essaie toujours d'être à sa hauteur et malgré mon assurance je ne suis pas toujours sûr d'y parvenir. 03. Je suis doté ce qu'on appelle pompeusement une intelligence supérieure à la normale. Quand j'étais enfant, on m'a fait passer des tests dont le résultat a été que j'ai sauté une classe. J'ai toujours eu des facilités pour apprendre. 04. A l'école, je me suis retrouvé bien vite catégorisé comme étant un intello (sans les lunettes). Cela attirait bien des convoitises et inspirait les petits esprits malveillants mais être le frère de Thomas Gallagher aidait pas mal à ce qu'on me fiche la paix. C'est ainsi que j'ai vite compris l'importance de savoir bien s'entourer.  Néanmoins certains ne comprenaient pas bien l'avertissement, songeant que sans frère pour surveiller mes arrières je n'étais pas capable de me défendre seul... A leurs risques et périls  05. J'ai décroché une bourse pour pouvoir aller étudier à Harvard (section Business School), et l'héritage de mes parents a fini de payer le reste. Autant dire tout de suite que je faisais un peu tâche dans le décor. Vite snobé par ses gosses de riches qui m'entouraient, je me suis découvert une passion dans l'accomplissement d'une sorte de revanche de classe sociale. Un escroc dans le monde des futurs escrocs. 06. Une fois mon diplôme en poche, je suis rentré à Chicago avec une sacré dose de contact en poche et trouver du travail n'a pas été compliqué. Et avoir un joli répertoire s'avère aussi très très très utile quand on s'occupe de la branche corruption du Club. Quitte à négocier autant que cela serve aussi les intérêts du Shamrock Club.  07. Je ne suis pas l'une des personnes les plus bavardes du monde. Il faut le savoir. Je sais que cela me donne un côté froid et distant mais ce n'est pas forcément un mal. Je déteste ceux qui parlent pour ne rien dire. 08. Je suis un épicurien, j'aime les plaisirs de la vie, la bonne cuisine, une bonne bouteille, la bonne chair aussi.  09. Mon assistante personnelle depuis dix ans est aussi mon garde du corps.  10. Gérer les activités du Shamrock Club et mes activités légales me prend énormément de temps. Celui-ci est donc précieux et je déteste qu'on me le fasse perdre et la somme de tout ceci fait que je dors très peu. J'aime à penser que j'ai un faible temps de sommeil mais qu'il est efficace. 11. Je parle plus ou moins couramment sept langues en dehors de mon anglais natal : le français, l'allemand, le russe, l'espagnol, le portugais, le chinois mandarin et le japonais. J'aime faire croire à mes interlocuteurs étrangers que je ne parle qu'anglais, cela me donne un avantage indéniable pendant mes négociations. 12. Cultivant l'image d'un homme d'affaires influent, je dépense une quantité astronomique d'argent dans les belles bagnoles. Je ne peux décemment pas aller à un dîner d'affaires ou à un gala de charité en ville dans une Ford fiesta.  13. Toujours dans cette optique je porte des costumes faits sur-mesure. J'ai plusieurs bonnes adresses dans le monde mais mon tailleur préféré officie à Londres.  14. Ayant beaucoup d'argent à sa disposition,
James a investi il y a sept and dans le Chicago Tribune, (équivalent du New York Times pour Chicago) alors que celui-ci était en faillite. Il a injecté des fonds pour lui permettre de survivre et posséder un organisme de presse dans son portefeuille d'action est un atout indéniable quand on verse dans le corruption.

Chicago, My home

 Arrivée à Chicago : Je suis né dans cette ville. Je la connais comme ma poche. Ce que vous pensez de la Windy City ? C'est une ville propice aux business de quelque nature qu'ils soient. Pour autant c'est loin d'être la plus belle ville du monde. Architecturalement parlant y'a pas grand chose à en tirer à mon sens. Go Bulls ? J'y porte un intérêt limité mais j'arrive toujours à obtenir de très bonnes places pour les matches. ça peut aider dans les affaires alors j'en profite. Go Blackhawks ? Idem que pour les Bulls.   Votre endroit préféré en ville : Le restaurant sur le toit de l'hôtel cinq étoiles The Cardinal. Le point de vue sur Chicago y est incomparable, la nourriture délicieuse et la cave digne de ce nom.  

Dirty Business

 Etes-vous lié à une organisation criminelle : Je suis impliqué dans le Shamrock Club. Et quand je dis impliqué, ce n'est pas qu'un peu. La mafia irlandaise c'est une affaire de famille, j'y baigne dedans depuis ma naissance et cela fait environ une douzaine d'années que j'ai pris la tête de notre Club. Je trouve satisfaisant de pourrir la vie et les affaires de la famille Barzetti, si on dit que la vengeance est un plat qui se mange froid, je consomme la mienne glacée.  


Revenir en haut Aller en bas
 

James - Every fairytale needs a good old fashioned villain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Every fairy tale needs a good old fashioned villain. Sherli. link.
» VAYNE TULLYPE ϟ Every fairy tale needs a good old fashioned villain. end.
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Your Character :: Bureau des Candidatures :: Ils sont Chicagoans!-