AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Knock, knock, guess who's there... ◊ LEANNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: Knock, knock, guess who's there... ◊ LEANNE   Mer 6 Aoû - 22:09

Leanne & Oliver ◊ Knock, knock, guess who's there ...

Combien de temps ces cartons étaient restés là, dans un coin de ce placard, à prendre la poussière, il ne s'en rappelait plus vraiment mais quand son ex avait voulu les jeter à la poubelle, il n'avait tout simplement pas pu la laisser faire. C'était les affaires de sa fille et même si elle n'était plus depuis longtemps en âge de les porter et pas encore en âge de les faire porter à sa propre fille -il remerciait le Seigneur pour ça d'ailleurs-, il ne voulait pas les voir partir dans une poubelle. Oh pas qu'il pense pouvoir en faire usage de son côté, ça non mais qui sait... Et aujourd'hui évidemment, il se félicitait de l'avoir fait puisque sa filleule pourrait en profiter à son tour. Bon, certaines pièces seraient un peu trop grandes encore mais au moins tout était plus ou moins portable, rien de super vieux et démodé là-dedans. Ça serait une dépense en moins -même si bien sûr ni James ni Leanne n'avaient besoin de se serrer la ceinture- car avec un bébé, on s'aperçoit vite que l'argent sort plus vite qu'il ne rentre parfois. Et puis ça serait aussi un bon prétexte pour aller rendre visite à la jeune femme et s'assurer qu'elle se récupérait comme elle était censé le faire après avoir manquer de peu d'y passer durant l'explosion.

S'assurant que le carton n'allait pas s'ouvrir en route et que son contenu était encore intact, il quitta son appartement, direction celui que James et Leanne partageaient dans l'East Side. Il était encore relativement tôt, du coup pas de circulation sur le trajet -pas besoin d'utiliser son giro par la même occasion (faut bien des avantages à être flic non ?)- et il fit un petit détour, histoire de ne pas arriver non plus les mains vides chez son amie. Quelques petites viennoiseries et deux bons chocolats plus tard, il reprenait son chemin. Il n'en avait plus pour bien longtemps de toute façon. Pendant ce temps, il repensait à sa propre fille. Ces derniers temps les conversations se faisaient bien plus rare et plus houleuses surtout. Fiona commençait à vouloir sortir avec ses copines et bien sûr, avec des garçons. Il savait que ce jour viendrait, bien entendu mais il avait bêtement imaginé qu'il arriverait plus tard, quand elle aurait terminé le lycée au moins. Ah les douces illusions d'un père... Un plaisir que connaîtrait aussi James d'ici quelques années mais en attendant, lui devrait gérer la crise d'adolescence de sa propre fille et il sentait déjà que ça n'allait pas être de tout repos -il faut dire que la jeune fille avait hérité de ses parents de ce côté là, pas de doute à avoir sur la question-.

Arrivant enfin à destination, il s'assura de ne rien faire tomber en quittant la voiture et une fois tout en ordre, il boucla le véhicule et rentra dans l'immeuble par la suite, le carton sous le bras et le reste en équilibre dans sa main. Une fois devant la porte, il se retrouva un peu coincé mais loin de se laisser arrêter pour si peu, il réussit à mettre le carton contre lui et à poser le reste dessus, se libérant une main pour toquer. C'était une visite surprise, du coup il espérait ne pas la déranger, se claquant mentalement de ne pas avoir pris la peine de l'appeler auparavant pour être sûr de ne pas tomber comme un cheveu au milieu de la soupe mais maintenant, c'était trop tard. Et puis elle ne pourrait pas trop lui en vouloir puisqu'il avait ramené des gâteaux et du chocolat chaud en offrande. Il n'eut pas bien longtemps à attendre pour être fixé en tout cas puisque la porte s'ouvrait déjà. Il sourit alors, se redressant un peu plus droit. « Salut, j'te dérange pas j'espère ? » dit-il pour la saluer.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leith J. Murphy
DOCTOR
Messages : 509
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Médecin Urgenstiste // Chef du service des Urgences
Côté coeur : Veuf, papa de 5 enfants
Un jour on est venu au monde, depuis on attend que le monde vienne à nous



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : David Tennant
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Time To Dance, andyoudoctor & lumadreamland@Tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Knock, knock, guess who's there... ◊ LEANNE   Jeu 7 Aoû - 13:32

 
Knock, knock, guess who's there...

     

           


Depuis sa sortie de l'hôpital, Leanne avait essentiellement vu sa sœur et James et avait reçu quelques appels d'amis mais sans plus. Bizarrement, les gens avaient été plus prompt à venir la voir à l'hôpital que depuis qu'elle était en convalescence. En y pensant elle s'étonnait de ce fait mais après tout les gens étaient bizarres et celait n'aurait pas dû la surprendre davantage. Elle avait aussi reçu des visites moins sympathiques de journalistes, notamment un qui insistait particulièrement. Il avait été le premier à venir toquer à la porte et depuis Leanne ne lui avait plus ouvert ni à lui, ni à des visages inconnus. L'affaire avait émoustillé toute la presse qui menait une course avec la police pour démasquer les coupables et démontrer qu'ils étaient tout aussi capable qu'eux de faire la lumière sur cette affaire. La blonde n'avait pas parlé à James du journaliste persévérant. Elle ne voulait pas l'ennuyer avec ça et jusqu'à présent elle avait réussi à se débarrasser de lui sans encombres. Peut-être aurait-elle dû mais elle voyait bien que James était aussi affecté qu'elle par cette histoire.

Les journées étaient longues et mettaient à rude épreuve la patience de la jeune femme. Rester à la maison sans rien faire n'était pas chose facile pour une jeune femme aussi dynamique que Leanne. Elle avait bien sa fille qui l'occupait pas mal mais elle ne requerrait pas une attention de tous les instants. La télévision la déprimait, le Lieutenant zappait de chaînes en chaînes essayant de trouver un programme qui l'intéressait mais elle finissait généralement par éteindre le poste ou allumer une de ses consoles de jeux. C'était peut-être l'activité qui la distrayait le plus quand sa petite faisait la sieste. Leanne appréciait certaines partie online où avec de parfaits inconnus elle terrassait des hordes de locustes en les tronçonnant à coup de Lanzor. Elle avait aussi eu l'occasion de jouer à des jeux auxquels elle n'avait pas eu le temps de jouer auparavant mais passer ses journées devant un écran une manette dans les mains commençait à devenir bien barbant. En effet, la blonde venait d'achever une nouvelle partie de Gears of War quand on toqua à la porte. A tous les coups ce devait être un livreur songea le pompier en se levant non sans grimacer du canapé. Elle lança un petit coup d'oeil à sa fille qui jouait tranquillement dans son parc

Quand la blonde glissa son oeil par le judas pour voir qui lui rendait visite, elle fut surprise de découvrir le visage déformé du meilleur ami de James, Oliver. Elle ouvrit la porte et ne put cacher son étonnement de le voir aussi chargé. Que pouvait-il bien avoir en tête ? "ça y est ? C'est l'heure du ménage à trois ?" ne peut s'empêcher de dire en le voyant ainsi. Elle avait beau ne pas être en grande forme, elle n'avait pas perdu son sens de l'humour dans les décombres, c'était toujours ça de positif. Puis ses bonnes manières reprirent le dessus : "Tu veux que je t'aide ?" demanda-t-elle en désignant la collation qu'Oliver avait emmené et qui trônait au-dessus du carton.  
     
code fiche : (c) Sheppynette
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Knock, knock, guess who's there... ◊ LEANNE   Jeu 14 Aoû - 18:54

Leanne & Oliver ◊ Knock, knock, guess who's there ...

Les rares fois où il s'était retrouvé coincé à la maison parce qu'il s'était fait blessé sur le terrain, il avait vécu un enfer. Ok, le mot enfer était sûrement exagéré je vous l'accorde mais pour lui qui ne vivait -et ne vit- que pour son boulot ou presque, se voir consigner à résidence ça revenait foncièrement au même. Il pouvait donc soupçonner que pour Leanne ça ne devait pas non plus être une partie de plaisir. Surtout que vu ce qui c'était passé, certaines questions devaient tourner dans sa tête et pas forcément les plus agréables en plus. Alors oui, il prenait ce prétexte là de venir lui rendre visite pour discuter et essayer, à son humble niveau d'aider son amie à aller mieux ou au moins à se changer un peu les idées -et voir sa filleule par la même occasion-. Et soyons francs deux secondes ici, lui aussi avait un peu besoin de souffler un peu, l'enquête concernant l'explosion mettant les nerfs de tout le monde à rude épreuve ces derniers temps. Cette petite visite serait donc un bon moyen de ne pas y penser et surtout de s'assurer que la jeune maman se portait mieux.

Après son petit détour pour acheter des petites douceurs pour ne pas arriver sans rien, il arrivait à destination avec son carton. Il aurait sûrement dû appeler avant de venir, c'est ce que la logique aurait voulu mais il savait bien qu'elle serait chez elle et puis c'était une impulsion qu'il avait eut du coup la logique ne renttrait pas en compte. De toute façon ce qu'il amenait avec lui achèverait de le faire pardonner par son hôtesse du coup pas besoin de s'en faire pour le fait de débarquer sans préavis. Et au pire si elle ne voulait pas lui ouvrir -ce qui était son droit lke plus strict d'ailleurs-, il laisserait le tout sur le paillasson avec un mot. Il ne comptait pas non plus s'imposer à tout prix. C'était une visite amicale, pas une descente chez un suspect. Une fois devant la porte, il attendait qu'on lui ouvre et lorsqu'il vit cette dernière révéler la jeune femme qu'il était venu voir, il la salua tout en demandant s'il ne tombait pas mal. Cette dernière lui retourna la politesse avec un trait d'humour, ce qui le fit sourire car au moins sa répartie elle était toujours bien présente. « Si t'en parle c'est que l'idée t'a déjà traversé l'esprit. Mais non, je viens seulement pour te voir toi. » répondit-il avec une légère pointe d'humour dans la voix au départ.

Leanne avait aussi remarqué le petit paquet contenant les viennoiseries qu'il avait pris en chemin et proposait de l'aider, vu comment ses bras étaient pour le moment chargées du carton sur lequel reposait ledit sachet. « Je veux bien oui. Prends ce qui te fait plaisir. » dit-il alors, la laissant prendre le sachet avant de la suivre à l'intérieur de l'appartement, refermant la porte derrière lui avec le pied ensuite. « J'ai amené une surprise avec moi comme tu vois. » fit-il remarquer avec une nouvelle pointe d'humour et un fin sourire en coin sur le visage. Comme si elle avait pu faire l'impasse sur ce gros carton qu'elle venait d'avoir sous les yeux quelques secondes auparavant et qui lui avait valu cette remarque de ménage à trois de la part de la jeune femme. La suivant toujours, il déposa enfin le carton avant de retirer sa veste et de la déposer sur le rebord de la chaise devant lui, se mettant à l'aise afin qu'ils s'installent pour prendre leur chocolat et discuter.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leith J. Murphy
DOCTOR
Messages : 509
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Médecin Urgenstiste // Chef du service des Urgences
Côté coeur : Veuf, papa de 5 enfants
Un jour on est venu au monde, depuis on attend que le monde vienne à nous



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : David Tennant
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Time To Dance, andyoudoctor & lumadreamland@Tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Knock, knock, guess who's there... ◊ LEANNE   Lun 18 Aoû - 1:32

 
Knock, knock, guess who's there...

     

           


Après avoir remercié son invité pour son attention, Leanne attrapa le sachet de viennoiseries et les boissons pour débarrasser Oliver et le conduisit jusqu’à la table où ils prendraient place pour savourer le goûter que le policier avait emmené. « Difficile de passer à côté » répondit la blonde en souriant quand le meilleur ami de James signala qu’il n’était pas venu les mains vides. La trentenaire n’avait absolument aucune idée de ce que cela pouvait signifier Leanne invita Oliver à s’asseoir tandis qu’elle prit place face à lui. Elle laissa le soin à Mister Monroe de faire la répartition des boissons et quand il lui tendit le sachet de viennoiserie, la blonde en piocha une au hasard et tomba sur une chocolatine. A présent servie et son invité aussi, elle attendit qu’il engage la conversation et précise ainsi ses intentions. Leanne doutait qu’Oliver ne soit uniquement passé que pour prendre de ses nouvelles. En effet, aucun policier n’était jusque là passée la voir à propos de l’enquête sur l’explosion qui faisait tant couleur d’encre dans la presse. Etant survivante, c’était un passage obligé le fameux interrogatoire de la police. Pourtant, jusqu’ici aucun uniforme ni aucune plaque ne s’était présentée pour cela. James n’abordait pas vraiment la question quand il était à la maison et sa compagne n’osait pas spécialement aborder le sujet. Il en allait de même avec sa sœur. Mais pour ce qui est était des auditions, le pompier savait que la plupart des autres survivants avaient déjà passé l’épreuve. James n’y était peut-être pas pour rien. Peut-être que la blonde se fourvoyait et qu’Oliver n’était effectivement là que par courtoisie et amitié. Oh et puis flûte, elle ne put se résoudre à le laisser l’emmener sur son terrain et elle décida d’engager la conversation. « Comment va ta fille ? Tout va bien en ce moment ? »

 
     
code fiche : (c) Sheppynette
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Knock, knock, guess who's there... ◊ LEANNE   Jeu 18 Sep - 14:20

Leanne & Oliver ◊ Knock, knock, guess who's there ...

C'était en effet tout simplement une visite de courtoisie. Leanne était une amie elle aussi après tout et qui de surcroît rendait son meilleur ami heureux et épanoui alors oui, il s'inquiétait pour elle même s'il la savait tout à fait capable de s'en sortir. Il lui faudrait du temps, c'est certain mais elle réussirait à tourner la page un jour car après tout, elle avait encore toute la vie devant elle et une adorable fille à élever. Il avait donc pensé que ce serait une bonne chose de passer la voir et prendre des nouvelles, le tout en prenant un petit café histoire de ne pas faire le mal élevé. Mais elle avait raison sur un point, difficile de manquer le sachet sur le carton qu'il portait mais c'était bien la le but. Bref, une fois le seuil de la porte franchit à la suite de la jeune femme et son carton déposé au sol, il imitait son hôtesse en prenant place, lui donnant sa boisson et en lui tendant le sachet pour qu'elle y pique quelque chose à grignoter.

C'est vrai qu'il aurait pu venir pour l'interroger. C'était son job après tout et elle était l'une des dernières à ne pas encore avoir été entendue parmi les témoins et surtout survivantes de l'explosion. James n'avait pas donné la moindre instruction là-dessus et de toute façon, s'il l'avait fait, il y a fort à parier qu'il n'en aurait fait qu'à sa tête malgré tout mais non, il était ici en tant qu'ami, pas en tant que flic. Mais c'est vrai que sans savoir pourquoi il venait de débarquer chez elle avec un gros carton sous le bras, Leanne ne pouvait décemment pas le savoir. D'ailleurs cette dernière finit par rompre le silence, lui demandant comment allait sa fille, à croire qu'elle avait lu dans son esprit, ce qui le fit sourire. « C'est justement pour elle que je suis venue, enfin en partie. Tu as lu dans mes pensées on dirait. » admit-il en portant son gobelet de café à ses lèvres avant d'en boire quelques gorgées.

Sa fille entrait à présent en pleine crise d'adolescence. Et même s'il était encore en contact et bons termes avec son ex, il n'était pas vraiment le mieux placé pour parler lingerie et garçons mais il voulait quand même être présent pour Fiona, voilà pourquoi il venait la voir. Chercher conseil ou au moins avoir quelques éclaircissements sur certaines choses. « Fi commence à devenir une jeune femme et j'avoue que je suis un peu largué. J'espérais un peu d'aide féminine et comme Dev' allait jeter tout ça, j'ai pensé à ma merveilleuse filleule qui pourrait en avoir besoin alors me voilà. » confessa-t-il alors, espérant qu'elle ne lui en voudrait pas trop. En même temps, il était honnête avec elle, il aurait très bien pu inventer un mensonge mais il avait besoin d'aide, c'était déjà difficile à admettre pour lui alors autant faire preuve d'humilité et admettre qu'il avait besoin d'un coup de pouce. Après tout, les amis c'est aussi fait pour ça ?
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leith J. Murphy
DOCTOR
Messages : 509
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Médecin Urgenstiste // Chef du service des Urgences
Côté coeur : Veuf, papa de 5 enfants
Un jour on est venu au monde, depuis on attend que le monde vienne à nous



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : David Tennant
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Time To Dance, andyoudoctor & lumadreamland@Tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Knock, knock, guess who's there... ◊ LEANNE   Lun 22 Sep - 1:36

 
Knock, knock, guess who's there...

     

           


Leanne fut soulagée d’apprendre que la visite d’Oliver était motivée par le comportement adolescent de sa fille. Quelques conseils contre des vêtements pour Eireen n’étaient vraiment pas grand chose. Même s’il était venu les mains vides, la blonde l’aurait volontiers aidé comme à chaque fois. Au moins, elle allait se changer les idées pendant quelques temps. Avec les années, l’ex-coéquipier de James était devenu un ami aussi pour Leanne et ce n’était pas pour rien que celui-ci était le parrain de leur fille. L’évidence s’était imposée à leurs yeux d’elle-même. Aucune autre de leur connaissance n’aurait pu se voir confier ce prestigieux rôle. Le lieutenant avait déjà eu l’occasion de garder Fiona plusieurs fois pour dépanner Oliver quand une longue nuit de travail l’attendait et avec le temps elle avait commencé à connaître la petite. Miss Griffith avait rencontré la petite Fiona cinq ans plus tôt quand celle-ci était alors âgée de dix ans.   « Merci beaucoup pour les fringues. C’est super gentil de ta part d’avoir pensé à nous. James ne te remerciera jamais assez de lui épargner une affreuse session shopping pour bébé. » débuta le pompier en désignant d’un signe de tête le carton posé à même le sol non loin d’eux. Et en toute honnêteté, le présent d’Oliver tombait à point nommé car cela évitait aussi à Leanne d’avoir à sortir pour trouver de nouveau vêtements pour son enfant. Disons que sa condition physique actuelle ne le lui permettait pas et elle n’avait pas la moindre envie de se plier à l’exercice. La blonde encercla son gobelet de chocolat chaud avec ses mains, les laissant profiter ainsi de la chaleur du breuvage et s’humecta la lèvre inférieure avant de poursuivre. « Quant à Fiona, raconte moi donc tes misères que je vois si ton cas est si désespéré que cela » ajouta la blonde avec un petit sourire moqueur. Leanne aimait bien taquiner Oliver mais sans doute que dans quinze ans, elle ferait moins un peu la fière quand Eireen serait elle aussi en plein dans sa crise d’adolescence. Certes, elle avait le temps pour cela mais on ne dit pas que le temps passe vite pour rien. Et puis, la position de la belle était bien plus simple que celle du policier. En tant qu’amie, elle avait un certain recul sur la situation. Il y a quelques années, elle avait réussi à aider Oliver à surmonter l’arrivée des règles de sa progéniture, cela ne pouvait pas être plus terrible que cela. Leanne se souvenait un peu de sa crise d’adolescence, des quelques colères que ses parents avaient piqué quand elle avait commis des bêtises mais cela n’avait rien été comparé à ce qu’ils avaient dû vivre avec sa sœur Kayleigh. Tandis qu’Oliver entamait ses confidences, Leanne porta son gobelet à ses lèvres en en but une micro-gorgée pour évaluer la température du breuvage.

 
     
code fiche : (c) Sheppynette
Revenir en haut Aller en bas
 

Knock, knock, guess who's there... ◊ LEANNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Knock. Knock. Onomatopoeia.
» « Knock knock »
» knock knock -r.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Previously on FH-