AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nothing else water (Georgia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 46
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Nothing else water (Georgia)   Lun 9 Oct - 10:42

J’adore mon boulot à la caserne, pour autant il y a certains jours où je suis content de voir arriver un repos bien mérité. C’est le cas aujourd’hui, ma garde s’est fini ce matin et j’aurai toute ma journée libre demain. Ça a été plutôt mouvementé ces derniers temps, à croire que les gens ont eu une poussée fulgurante d’idées stupides à mettre en œuvre. Probablement la rentrée qui leur monte à la tête, si l’on en croit les deux accidents de cour de récré sur lesquels nous sommes intervenus durant les dernières gardes. Ce soir les Blackhawks jouent, c’est parfait pour une soirée de farniente et si j’ai reçu l’habituelle invitation à venir regarder le match dans un bar en compagnie de mes collègues de travail j’ai décliné cette offre. J’ai besoin d’un peu de tranquillité, il y a eu pas mal d’agitation ces derniers temps et c’est bien de pouvoir se retrouver un peu seul parfois. Pour l’occasion je me commande une pizza, et dans le parfait cliché du mec vivant seul c’est une bière à la main que je m’installe dans mon canapé pour regarder le match. Le coup d’envoi va être donné dans trois minutes lorsque l’on frappe à la porte, je me lève et prends mon portefeuille pour payer le livreur. J’ouvre, c’est bien ma pizza qui arrive pile à temps. Tout est fin prêt pour une belle soirée de hockey, je me réinstalle devant mon téléviseur et le match commence. Six minutes du premier tiers temps se sont écoulés lorsque l’on frappe à nouveau à ma porte. J’ai rêvé ou pas ? On frappe à nouveau, je pose ma part de pizza entamée sur la boite en carton, m’essuie la bouche et me dirige vers l’entrée à reculons pour rater le moins possible du match. J’ouvre la porte et tombe sur Georgia, ai-je oublié qu’on devait se voir ? Je suis pris d’un doute pendant quelques secondes mais esquisse un sourire à son intention « Salut, tout va bien ? » elle a l’air contrariée, c’est drôle parce que c’est presque dans le même état qu’elle était la dernière fois que nous étions ici chez moi. Depuis nos boulots respectifs nous ont pas mal tenus occupés, je crois que ça nous arrange bien dans un sens. « Entre je t’en prie. » dis-je en me décalant pour la laisser entrer avant de refermer la porte derrière elle. « Je regarde le match. Je te sers une bière ? » demandé-je en guise d’invitation à ce que la policière se joigne à moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 246
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Dim 15 Oct - 16:07

Nothing else water

Bradley & Georgia  

Mon programme de la soirée était fixé, booké et rien ni personne ne viendrait en travers de ma route pour m'empêcher de le mettre à exécution. J'avais passé une de ces semaines où j'étais passé dans mon appartement simplement pour prendre une douche et des affaires de rechange avant de repartir au boulot. Cette histoire de mafia et d'Al Capone 2.0 faisait de ma vie professionnelle un véritable enfer. Les surveillances se multipliaient pour des résultats parfois -souvent- décevants. Aussi ce soir j'étais heureuse de rentrer chez moi pour pouvoir enfin y passer la nuit. L'idée était simple, bières fraiches, junk food et match des blackhawks. Fuck au reste du monde ce soir je ne fais rien et je n'existe plus...

Cela aurait pu être parfait si deux heures plus tard je ne me retrouvais pas devant chez Bradley. Comment ? Je ne sais pas trop. Sonnée par ce les récents évènements dès que j'avais eu le feu vert des pompiers pour quitter les lieux j'avais fourré dans un sac quelques affaires essentielles pour tenir quelques jours et je m'étais barrée de là. J'avais pris ma moto et j'avais roulé un bon moment sans destination dans la windy city en réalisant qu'à présent j'étais sans domicile. Cela ne tombe jamais bien mais je n'avais ni le temps ni l'envie de me lancer dans la recherche d'un nouveau chez moi et de me battre avec ma compagnie d'assurance pour être remboursée de mes quelques biens bons pour la déchetterie. Ma vie elle pue en ce moment. C'est sur cette douloureuse conclusion que la porte de l'appartement devant laquelle je patiente s'ouvre enfin. « Hey !» répondis-je à son salut, un peu gênée de débarquer à l'improviste. Habituellement nos rencontres sont toujours planifiées d'au moins un sms avant d'arriver chez l'un ou chez l'autre. J'entre finalement dans l'appartement après que le soldat du feu se soit effacé pour me céder le passage. « Merci » J'entends la télévision derrière lui et il me confirme peu après qu'il regarde le match. « Oh » J'aurais dû être comme lui à quelques kilomètres de là. Merde je devrais peut-être le laisser tranquille. Qu'est-ce qui m'a pris de débarquer chez lui ? Il me propose une bière et de l'accompagner. « T'as rien de plus fort ? »  demandai-je de but en blanc avant de secouer la tête et de me raviser même si honnêtement je n'aurais pas craché sur un mètre de shot de rhum ou un bon whisky. « Non non oublie. Une bière ça ira » Je peux toujours regarder le match avec lui, essayer de me détendre un peu et après voir ce qu'il en est. Je n'ai pas les idées claires et c'est sur une superbe contre attaque menant à un but de l'équipe de Chicago que je m'assois sur le canapé du pompier en fixant avidement l'écran. Il reste à présent une douzaine de minutes avant la fin du premier tiers temps. Je pose mon sac et mon casque à mes pieds et croise les bras devant ma poitrine en rabattant un peu plus les pans de mon blouson en cuir pour me réchauffer.

(c) Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 46
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Jeu 2 Nov - 18:52

Je ne m’attendais absolument pas à trouver Georgia devant ma porte. Nous avons pas eu de réelles occasions de reparler elle et moi, pourtant nous ne sommes pas en froid. En tout cas je ne crois pas. Quoi qu’il en soit habituellement elle m’envoie toujours un message avant de venir me voir et je fais de même. Alors à en croire sa mine peu enjouée je conclu que ça doit être un cas de force majeure si elle me rend visite ce soir. Je l’invite à entrer et lui propose une bière pour m’accompagner dans mon visionnage du match de hockey dont nous ratons de précieuses minutes. Je m’étonne que la flic me demande un truc plus fort, mais si c’est ce qu’elle souhaite je peux lui servir un verre de whisky ça ne me pose pas de problème, c’est une grande fille. Finalement elle se ravise et accepte la bière, puis m’accompagne jusque dans mon coin salon. Mon appartement n’est plus une découverte pour elle, je l’invite à s’asseoir même si j’ai presque l’impression qu’elle est prête à repartir à tout moment son blouson encore sur ses épaules. Pour autant le match a toute l’attention de la blonde, je lui désigne ma pizza tout en reprenant ma part pour poursuivre mon diner. Durant les minutes qui suivent nos seuls échanges sont des commentaires sur le match, mais quand l’alarme retentie annonçant la pause avant le second tiers temps je me dis que le silence risque de devenir pesant. « Tu repars ? » demandé-je sur un ton léger qui tient plus de la plaisanterie en faisant référence à son blouson qu’elle n’a toujours pas quitté. « Qu’est-ce qui t’amène ? Une panne de télé ? » j’arque un sourcil, je me doute que ce doit être un truc plus important que ça.
Cette ambiance un peu étrange entre nous je redoutais qu’elle perdure après notre discussion un peu houleuse pendant l’affaire du type qui m’avait menacé. Maintenant je sais que j’avais raison d’appréhender, puisque c’est exactement ce qui se passe… les choses sont bizarres et j’aimerais arranger les choses, j’ignore simplement comment m’y prendre. Je termine ma bière et soupire « Le match va reprendre c’est donc pas le bon moment mais… on va en parler ou pas ? » elle sait très bien à quoi je fais référence, même si tout comme moi les relations humaines ne sont pas forcément son fort, Mac n’est pas stupide, loin de là. « Une deuxième bière ? » demandé-je en me levant pour aller m’en chercher une.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 246
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Dim 5 Nov - 15:03

Nothing else water

Bradley & Georgia  

Quand Bradley me donne la bière offerte j'en engloutis presque la moitié d'une traite. L'odeur de la pizza en train de refroidir m'emplit les narines mais malgré la faim j'ai l'estomac tellement noué et je ne me sens pas de voler une part du dîner du soldat du feu. Je regarde l'écran devant moi avidement sans parvenir vraiment à m'intéresser au match de hockey qui s'y produit. Mon esprit est ailleurs. Je revois le putain d'énorme trou dans le plafond de mon appartement inondé. Je soulage ma bière d'une nouvelle lampée. Si on m'avait dit un jour que ça pouvait se produire en dehors des films ces trucs là... Qu'est-ce que je vais faire ? Je frissonne. J'aurais du prendre le temps de me changer mieux que ça avant de partir. Et là mon hôte me demande si j'ai l'intention de repartir avec un petit air moqueur. « Hein ? » Je baisse les yeux et vois que je porte encore mon blouson. « J'ai froid » avouais-je en sentant que c'était une excuse un peu bancale bien que vraie. Il profite de la pause induite par la fin du second tiers temps pour m'interroger sur la raison de ma visite inopinée. Merde c'est vrai que je n'ai encore rien dit. Je ris jaune quand il soupçonne une panne de télévision. « Ma télé est bonne pour la poubelle. La télé, le meuble télé la console, la table basse, le canapé... Tout mon appart en fait » dis-je un peu absente avec un certain pragmatisme censé dépasser le choc du ciel qui vous tombe sur la tête. Cette constatation signa la fin de ma bière dont je descendis le reste d'un nouveau lever de coude. Je ne suis pas vraiment matérialiste. Pendant une décennie ma vie a tenu dans un sac à dos et je crois qu'aujourd'hui encore cela me suffirait. Je peux largement me passer d'une télé et d'une table basse, ce n'est pas un problème si je n'en ai pas. Et de toute façon vu le temps que je passe chez moi ces dernières semaines ce n'est pas un manque. Non, ce qui m'ennuie c'est qu'il va falloir disposer de tout ça, faire des papiers prendre un temps que je n'ai pas pour régler ces choses là. Je pourrais choisir la facilité et demander à des gens de s'en occuper pour moi mais ça va m'attirer plus de tracas qu'autre chose et ça je peux aussi m'en passer.
Au cours de la coupure publicité, il y eut celle pour une marque d'eau minérale avec des effusions et des jets d'eau dans tous les sens, so fresh. Elle me tira une grimace et un nouveau frisson.

La pause du match tirait à sa fin et le dernier tiers temps pour les Blackhawks allait démarrer et Bradley acheva sa bière et avant de se lever pour un ravitaillement il me demanda si on allait "en" parler. Je tournais alors la tête vers lui pour essayer de sonder ce qu'était ce "en" et à son regard appuyé je n'eus pas besoin de décodeur pour comprendre ce qu'il avait en tête. Merde... Il y avait ça aussi. « J'imagine que oui » Je n'avais pas du tout envie d'avoir cette conversation, ni ce soir ni demain ou après-demain mais il le fallait. C'est ce que mon psy m'avait dit. Maudit soit-il lui aussi tiens. Aussi quand le Lieutenant me proposa une seconde bière je l'acceptais sans la moindre hésitation. Il allait me falloir du courage.

(c) Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 46
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Jeu 16 Nov - 17:17

Froid ? Ok c’est une bonne excuse pour que la flic garde son blouson, bien que je ne trouve pas particulièrement qu’il fasse froid chez moi. Depuis son arrivée Georgia a l’air étrange, elle semble ailleurs et je m’interroge sur le pourquoi de sa visite. J’avance un soucis de télévision avec humour mais cesse rapidement de rire à sa réponse. Comment ça tout son appart est foutu ? « Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » demandé-je surpris par son aveu. Le pire c’est qu’elle m’a dit ça à la manière d’un robot, elle ne réalise probablement pas encore, ou trop ? C’est une sorte d’état de choc et j’ai réellement envie de l’aider, la soutenir, cependant l’ambiance est tellement étrange entre nous que je ne sais pas vraiment comment m’y prendre. Rester silencieux et faire comme si de rien était, j’en suis incapable, mais c’est la seule chose que je sache. Alors avant que le match ne reprenne je demande à Georgia si nous allons parler de notre dernière discussion, de… ça. Bien que je ne sais pas bien de quoi il s’agisse, une chose est certaine il y a des trucs que nous avons à nous dire. Au moins on tombe d’accord là dessus, bien que Mac ai l’air prise au dépourvu. Je propose une seconde bière, aussi bien elle que moi allons avoir besoin d’un peu de courage. Je vais nous en chercher deux nouvelles, tendant la sienne à la jeune femme et fais un détour pour prendre un plaid que je lui donne également après m’être réinstallé, tandis que le match reprend. Vingt nouvelles minutes s’écoulent et les seuls mots qui sortent de nos bouches sont pour commenter le match. C’est la fin du deuxième quart temps, les Blackhawks mènent c’est au moins ça pour réconforter la policière. « Quoi qu’il en soit je suis content que tu sois venue. T’es la bienvenue, tu le sais. » dis-je pour qu’elle se sente un peu plus à l’aise. Je n’ai pas pour vocation de la faire se sentir comme étant de trop, parce que ce n’est absolument pas le cas et je ne voudrais pas la savoir ailleurs qu’ici. Même si c’est inconscient, c’est ici qu’elle est venue et ça compte pour moi de le savoir. « D’ailleurs si t’as pas envie de parler ce soir, ça attendra. » je hausse les épaules, on est plus à quelques jours ou semaines maintenant. « Comment je peux t’aider Georgia ? » demandé-je, parce que finalement c’est de mon soutien dont elle a besoin, le reste est secondaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 246
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Sam 25 Nov - 21:37

Nothing else water

Bradley & Georgia  

Que s'est-il passé ? Je hausse les épaules en levant les mains en l'air paumes tournées vers le ciel. Mes épaules s'affaissent finalement une fois mes bras revenus à leur position initiale. Cela ne va pas beaucoup aider Bradley à comprendre la raison de ma venue. « Je suis arrivée chez moi y'avait de l'eau partout. Il pleuvait dans mon appartement par le plafond » Je revois encore l'orifice par lequel l'infiltration de l'eau avait fait cloquer la peinture du plafond, très bizarre. J'ai un frisson rien qu'à y penser. « Et après y'a eu un bruit bizarre genre un craquement et le plafond m'est tombé dessus quoi... » Je raconte à mon hôte mes mésaventures aquatiques avec le même air absent que précédemment et la seconde bière est sacrément la bienvenue. « Le plafond et un torrent de flotte » Une soirée arrosée à n'en plus pouvoir. Je m'emmitoufle dans le plaid que Bradley met à ma disposition sans me faire prier et soulage ma bière d'un tiers de son contenu. C'est la fin la pause et au cours de ce deuxième tiers temps les Blackhawks continuent d'asseoir leur domination dans la rencontre. Cela reste un beau match même si je n'arrive pas à l'apprécier à sa juste valeur. J'essaie de me concentrer sur les images et les actions des joueurs mais cela ne dure guère longtemps. L'ultime pause du match débute et Bradley m'assure que je suis la bienvenue chez lui. Je hoche la tête. Je le sais et c'est peut-être pour ça que je suis venue ici. Même si je dois avouer que je ne sais pas bien comment je suis arrivée là. Je ne me souviens pas vraiment du trajet. J'ai presque été étonnée de voir Bradley ouvrir la porte de chez lui après avoir sonné. Je ne sais pas qui d'autres j'attendais. Le soldat du feu propose que nous reportions la mise au point que nous devons avoir à une prochaine fois. Cela m'arrangerait bien. Mais j'entends déjà la voix réprobatrice de mon psy dans mes oreilles. On en a parlé lors de notre dernière séance et je sais que repousser ce sujet n'aidera pas à l'aborder plus tard, au contraire. Je grimace légèrement en y pensant. « Mon psy désapprouverait... » fis-je avant de reprendre une gorgée de courage. Finalement le pompier demande ce qu'il peut faire pour m'aider. Si je le savais moi-même.  « C'est gentil de proposer. » Je haussais les épaules. « Mais je crains qu'il n'y ait pas grand chose que tu puisses faire.... A moins que tu puisses me sortir un plan pour louer un appartement dans la nuit et que tu puisses magiquement résoudre toute la paperasse d'un dégâts des eaux XXL en un clin d'oeil... » Je ne doutais pas des ressources de Tiger mais s'il sauvait des vies au quotidien il n'était pas magicien.

(c) Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 46
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Mar 28 Nov - 11:18

Georgia me raconte ce qui s’est passé, j’écarquille les yeux, étonné par son récit. Je ne m’attendais pas à ça mais désormais je comprends bien mieux son attitude et également qu’elle puisse avoir froid. Elle paraît comme un peu absente, sous le choc tout simplement d’avoir vu tout ce qu’elle possède et surtout l’endroit où elle vit être complètement ravagé par le genre de truc qu’on croit toujours qu’il n’arrive qu’aux autres. Je ne trouve rien à dire, je crois que ça se passe de commentaire de toute façon. Le match reprend et si je le suis avec attention je pense que la flic est toujours un peu ailleurs, sans doute déjà en train de penser à tout ce qu’elle va devoir faire à la suite de cet incident. Je m’en veux presque d’avoir aborder le sujet de la discussion que l’on doit avoir, prenant son air distant pour les contres-coups de notre dernière rencontre alors qu’il n’en est rien. Quand le deuxième quart temps se termine je lui dis que ça peut attendre pour que nous parlions, c’est secondaire au vu de ce qu’elle traverse ce soir. Tout ce qu’elle a garder en tête c’est qu’elle est la bienvenue et que je suis prêt à l’aider. Je suis étonné que la blonde me parle si franchement de ce que pourrait penser son psy en repoussant notre conversation. Je ne savais pas que Georgia voyait un psy, mais à la fois je me rend compte que j’ignore beaucoup de chose d’elle. Je lui demande comme je peux l’aider mais selon elle il n’y a rien que je puisse faire. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ça « J’ai pas de plan pour louer un appart dans la nuit mais je t’offre un toit pour ce soir, et pour autant de temps que tu en auras besoin. » même si je suppose qu’elle sollicitera sans doute l’aide de ses frères dans les jours à venir. « T’as bien fait de venir… je suis là pour toi, tu le sais n’est-ce pas ? » lui dis-je pour l’encourager à lâcher un peu de leste même si c’est difficile pour elle, je le sais. Elle n’aime pas réclamer de l’aide, se sentir vulnérable, mais je ne suis pas là ni pour la juger ni la trahir… au contraire j’ai envie de l’aider, la protéger si besoin. « Je t’aiderai pour la paperasse si tu veux. » je lui offre un sourire bienveillant « Pas ce soir, y’a match mais demain ou après-demain si tu veux, quand tu veux. » j’essaye de détendre un peu l’atmosphère mais je sais que c’est loin d’être simple. Je comprends Georgia, moi aussi j’aurais l’impression d’avoir pris le ciel sur la tête, même si ce n’était que le plafond… Alors après un nouveau sourire je lui ouvre mes bras pour lui offrir le réconfort dont elle a probablement besoin, si elle le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 246
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Sam 9 Déc - 23:09

Nothing else water

Bradley & Georgia  

Je tourne la tête vers le soldat du feu quand il propose de dépanner mes problèmes de logement pour ce soir et même plus. Sa gentillesse me touche et me gêne en même temps. J'ai un peu l'impression de lui forcer la main en arrivant à l'improviste chez lui et en lui racontant mes misères. En vrai, je crois que j'avais envie que Bradley me fasse cette proposition et je n'ai pas envie de la refuser. Je culpabilise un peu, je me sens égoïste de m'imposer ainsi mais j'en ai besoin. J'ai besoin de cette zone neutre qui n'est pas chez un de mes frères ni chez mes parents. C'est stupide mais depuis trois ans je développe un instinct à fuir les miens en cas de problème comme pour leur montrer que je suis capable de me débrouiller seule sans être couvée en permanence. Je sais que ce qu'il m'est arrivé les a également beaucoup affecté mais on a tous besoin d'avancer. J'aime cette tribu rouleau compresseur qui me sert de famille mais j'aime aussi mon indépendance. « Tu es sûr que ça ne te dérange pas ? Je ne veux pas que tu te sentes obligé ni m'imposer. C'est qu'un appart, je peux aller à l'hôtel. » Je prie pour qu'il m'assure du contraire, j'essaie de soulager ma conscience comme je peux.

Quand il me dit qu'il est là pour moi et que je suis la bienvenue, je ne pourrais pas dire à l'avenir que je ne le sais pas. Quelque part au fond de moi je m'en doute mais c'est toujours un peu difficile d'en prendre réellement acte. Il y a des gens qui disent ça et lorsqu'il se passe quelque chose et que vous avez vraiment besoin d'eux se défilent et Bradley ne semble pas faire partie de cette catégorie là. « Merci » fis-je en hochant la tête. Si les rôles étaient inversés je ferais mon possible pour aider le Lieutenant à passer ce moment désagréable. « Tu sais... La... La réciproque est vraie » Je fuis le regard de Bradley et reprend encore un peu de courage dans le houblon. Je mordille ma lèvre inférieure quand le Tiger me promet de m'aider avec la paperasse en lui en étant déjà pleinement reconnaissante. Autant je peux faire celle du boulot le plus rigoureusement possible autant celle de la maison, moins j'en ai à faire mieux je me porte. « T'es vraiment un preu chevalier pour te proposer comme ça de pourfendre les papiers d'assurances... »
Son sourire bienveillant me fait craquer et tandis qu'il ouvre les bras pour m'accueillir je comble la distance qui nous sépare pour venir me blottir contre lui. Malgré mes réticences précédentes j'ai juste envie de réconfort et de chaleur humaine. Je respire un bon coup et expire lentement comme pour évacuer un peu de la tension accumulée. « Je suis désolée, je n'avais pas prévu de venir contrarier cette soirée de match que tu avais peut-être envie de passer tranquille. »

(c) Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 46
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Ven 22 Déc - 11:36

Mac a toujours été assez difficile à cerner, elle a un fort caractère et un goût prononcé pour l’indépendance cependant elle n’est pas infaillible et si elle a du mal à accordé sa confiance je crois y être malgré tout parvenu au fil du temps. C’est tout naturel pour moi de lui proposer de l’héberger le temps qu’elle puisse trouver une solution. Je secoue la tête devant sa vague tentative de décliner mon offre « Y’a pas de problèmes, si je te le propose c’est que ça ne me dérange pas. » la rassuré-je en lui adressant un sourire sincère. J’essaye de la faire se sentir totalement en confiance avec moi, l’invite à passer outre ses difficultés à lâcher prise pour saisir la main que je lui tends. Je pensais à tort que Georgia le savait, mais elle doute toujours un peu, c’est ça manière d’être et je ne l’en blâme pas, elle doit probablement avoir ses raisons. Mal assurée mais sincère, je n’en doute pas, la flic me fait savoir que la réciproque est vraie. Je hoche la tête, prenant acte de cet aveu. Et comme pour donner encore un peu plus de poids à l’aide que je suis prêt à lui offrir je lui propose un coup de main pour sa paperasse. Je sais, là je fais très fort et démontre toute l’étendue de mon courage. J’échappe un léger rire à sa remarque « Sir Bradley Tigerly, pourfendeur de la paperasse pour vous servir. » plaisanté-je pour alléger encore un peu plus l’atmosphère.
Malgré son côté femme forte, je sens que Mac a besoin d’une épaule sur laquelle se reposer. Et littéralement je lui offre la mienne, ouvrant mes bras pour l’inviter à s’y réfugier ce qu’elle fait sans vraiment hésiter. Elle s’excuse de venir contrarier mes plans de soirée tranquille devant le match, comme si ça présence me dérangeait… « A vrai dire j’avais hésité à t’inviter regarder le match avec moi. » avoué-je avec sincérité « Et je me suis ravisé… » parce que ces derniers temps nous n’avons que peu parlé, que je l’ai senti s’éloigner à la suite de cette affaire dont à découler une sorte de petit accrochage entre nous. Clairement je sais que je n’ai pas agit au mieux en la laissant s’éloigner, mais j’ai pensé qu’elle avait peut-être besoin de prendre du recul. « Et puis les Blackhawks ont gagné, t’as pas ramené ta poisse jusque là, c’est déjà ça. » ajouté-je, un peu taquin. Je la retiens pour l’empêcher de s’éloigner suite à ma plaisanterie « Non vous restez là Lieutenant. » ajouté-je. Attrapant la télécommande je lance Netflix « Si tu as une envie particulière c’est le moment de m’en faire part. » de toute façon je compte bien éviter tout ce qui pourrait contenir une catastrophe naturelle, ou un dégât des eaux… ce genre de trucs pas franchement adapté pour la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 246
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Mar 2 Jan - 18:53

Nothing else water

Bradley & Georgia  

Je hoche doucement la tête quand le pompier m'assure à nouveau que sa proposition ne lui cause aucun désagrément. Le sourire que je lui adresse bien que timide a au moins le mérite d'être présent. Le coeur n'y est certes pas encore totalement mais j'ai l'impression tout de même que ça va un peu mieux. Et fidèle à la réputation que l'on connaît des pompiers, Bradley est même prêt à enfiler son armure pour déjouer les pièges et les mystères des papiers en assurance. Je l'aurais volontiers aidé si nos positions avaient été inversées. Je ne sais pas j'ai toujours eu l'impression que lorsqu'il s'agissait des papiers des autres c'était toujours plus facile que lorsqu'il s'agissait des miens. Heureusement que je ne serais pas seule dans cette épreuve. Et puis les connaissances du pompiers me seront peut-être utile pour certaines des questions auxquelles il faudra répondre. Au moins, il prend les choses à la légère.

Une fois blottie contre le pompier, celui-ci confesse avoir songé un temps à me proposer de passer voir le match chez lui avant de finalement se raviser. L'aveu me fait froncer les sourcils et me laisse perplexe. Nous nous sommes finalement retrouvés comme si le destin avait conclu qu'il était ridicule que nous restions chacun de notre côté ce soir. Et si c'est bien lui qui est là-derrière j'aurais tout de même une petite réclamation à lui adresser. S'il voulait que nous pousser l'un vers l'autre il aurait tout de même pu trouver une autre manière que cette histoire de fuite d'eau xxl. Ou alors c'est que je ne suis pas très réceptive à l'humour du destin. J'ai beau être d'un naturel bon public, là j'ai tout de même des doutes. « Pourquoi tu t'es ravisé ? » me risquai-je alors à demander. J'imagine bien que cela a un rapport avec notre dernière rencontre et j'appréhende sa réponse. Comme pour essayer de faire un peu de lumière sur ma vision des choses je me dis que je devrais peut-être confirmer au pompier que je ne suis pas ce genre de nana à faire la gueule pour un rien. « Tu sais... Je ne t'en veux pas pour l'autre fois... » Cela aurait été stupide de ma part.

Au moment de la petite pique du pompier j'essaie de me redresser pour avoir l'angle suffisant pour lui asséner un petit coup de coude dans les abdominaux mais Bradley me retient. Le bougre avait du le sentir venir, tant pis. « Encore heureux, je crois que je n'aurais pas supporté une défaite »  A présent que le match est achevé il change de chaîne pour dégainer Netflix et me laisse seule juge du programme à mettre. Je n'ai pas beaucoup d'idées mais une chose est sûre : « Tout ce que tu veux du moment qu'il n'y a pas de flotte dedans ni d'enquête policière »


(c) Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 46
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Sam 6 Jan - 15:58

Pourquoi je me suis ravisé de l’inviter à regarder le match ? Je n’en sais trop rien moi-même, peut-être la crainte de me heurter à une excuse de sa part pour esquiver un moment potentiellement gênant. D’ailleurs c’est stupide et j’en ai conscience, mais depuis l’autre fois on a pas vraiment reparler, en tout cas pas plus qu’une discussion basique et j’ai comme la sensation que notre complicité à pris un plomb dans l’aile. « Je pensais que tu déclinerais l’invitation. » répondis-je finalement. La policière m’assure alors qu’elle ne m’en veux pas pour ce malentendu entre nous et ce désaccord qui a suivit. Je n’ai pas envie que l’ambiance devienne pesante ou que Georgia se sente obligée de parler alors qu’elle m’a fait comprendre que ce sujet sensible serait préférablement abordé un autre fois. Je plaisante sur l’issue du match, soulignant que dans son malheur elle n’a au moins pas porté la poisse aux Blackhawks. J’anticipe sa réaction, je commence un peu à la connaître malgré sa nature mystérieuse et réservée. Tout ce dont la jeune femme a besoin ce soir c’est de penser à autre chose que ce qui vient de lui tomber – littéralement – dessus. Je propose qu’on regarde un truc sur netflix, laissant le choix du programme à mon invitée. Réponse floue « Ok donc j’évite les films du type apocalyptique… » dis-je avec humour. J’opte pour une comédie légère qui n’implique ni enquête ni dégâts des eaux comme l’a précisé Mac. Un film sans prise de tête, parfait pour clore cette soirée déjà bien assez chargée comme ça. « Je te laisserai ma chambre cette nuit. Je prendrai le canapé. » déclaré-je alors que le film se lance « Mais sois libre de t’endormir comme une loque si la fatigue t’assaille. » précisé-je en lui offrant un sourire visant à la faire se sentir à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 246
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Sam 6 Jan - 21:20

Nothing else water

Bradley & Georgia  

Par peur d'un refus le soldat du feu avait préféré ne pas risquer de m'inviter à voir le match des Blackhawks ce soir. J'ouvris la bouche pour répondre quelque chose mais les mots se perdirent en cours de route et je me ravisais à mon tour. Je trouvais cela bête que nous en soyons là. Il était déjà arrivé par le passé que l'un ou l'autre ne puisse répondre à l'invitation de l'autre partie mais formuler la demande n'avait jamais été un souci. Et l'inquiétude de la réponse encore moins. Peut-être au tout début de notre fréquentation mais jamais avant cette léger différend entre nous. J'ai toujours apprécié la spontanéité et l'honnêteté de truc entre le Lieutenant et moi et voilà que tout ceci se retrouvait compromis. Tout ça, c'était de ma faute. Je me disais que j'avais mal réagi la dernière fois et le silence radio que je nous avais imposé pour essayer d'y voir plus clair sur ce que je ressentais avait fait bien plus de dégâts que je ne l'imaginais. Je n'aimais pas ça. Ces non-dits foutaient un sacré bordel et bien qu'étant si proche physiquement du pompier pour la première fois j'avais l'impression que nous n'avions jamais été si éloignés. Et ce n'était pas fini...

Après le choix du film, Bradley m'informe qu'il me laisse bien volontiers sa chambre pendant que lui dormirait sur le canapé. Il me fallut quelques battements de cils pour processer l'information. J'étais sur le cul. Je me doutais bien au fond de moi que j'avais merdé mais je ne pensais pas que c'était à ce point. Il lance le film et si je fixe l'écran je ne vois pas vraiment les images qui défilent à l'écran. Ce soir j'ai vraiment la tête trop encombrée pour arriver à m'intéresser à la télévision. Je sens mon monde s'écrouler pour la seconde fois en une soirée mais cette fois c'est bien plus douloureux. Tandis que la scène d'introduction se joue sous nos yeux je secoue la tête et me redresse après que Tiger m'ait indiqué que je pouvais m'endormir tranquillement pendant le film si je le voulais. « Pourquoi tu veux dormir sur le canapé ? » commençais-je par demander d'une voix mal assurée, la mine inquiète. « Ce n'est pas ce que je souhaite » Je ne peux pas décemment forcer le locataire des lieux à dormir avec moi et puis bien que ce soit très galant de sa part, ce serait plutôt à moi de prendre le canapé. Néanmoins je sais que sa proposition ne vient pas uniquement de ses talents chevaleresque. « Tu m'en veux pour l'autre fois ? » J'avais du mal à décrypter la situation et les réactions du pompier. Si je n'avais aucun grief envers lui peut-être lui en avait-il ? Je ne m'étais pas vraiment posée la question dans l'autre sens. « Si j'ai fait quelque chose qui a pu te blesser j'en suis sincèrement désolée » ajoutai-je la gorge serrée. Avais-je commis l'irréparable ? La subite peur de perdre ce quelque chose que j'avais avec le soldat du feu me prit aux tripes.

(c) Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 46
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Jeu 11 Jan - 14:44

Je laisse ma chambre à Georgia, c’est ce que la galanterie veut et je n’ai aucun problème à squatter mon propre canapé durant quelques jours si nécessaire. Sur cette déclaration je lance le film sans me douter que mes propos viennent d’avoir bien plus d’impact sur la flic que je ne le pensais. Elle se redresse, captant mon attention et me demande pourquoi je tiens à prendre le canapé, me faisant arquer un sourcil. Mac enchaine et déclarant que ce n’est pas ce qu’elle souhaite, soit alors qu’est-ce qu’elle veut ? Je n’ai pas le temps de lui poser la question, elle enchaine en me demandant si je lui en veux pour la dernière fois. Je soupire et secoue négativement la tête avant qu’elle ne me présente des excuses. Son attitude a changé, elle n’est plus blasée mais vulnérable, inquiète. A quoi s’attendait-elle ? je n’ai fait que calquer son comportement sur le sien, distant et formel à nouveau, plus ou moins. C’est sûr que ça tranche avec la complicité que nous avions tissé et dont je regrette qu’elle ai été reléguée au second plan. « Tu ne m’as pas blesser Mac… mais je sais pas ce que tu veux. » je hausse les épaules « C’était jusque là assez simple et puis y’a eu cette distance qui s’est réinstallée, j’agis juste en respect de ta volonté. Du moins de celle que j’interprétais. » avoué-je avec sincérité. Je lui adresse un sourire « Je suis pas devin, on est peut-être pas les meilleurs en terme de communication et de toute évidence mon sens de la déduction est pas super affûté en tout cas pas dans ce contexte là. » de nous deux ce n’est pas moi le flic de toute façon. « Dis moi ce que tu souhaites… » puisque ce que je propose ne lui convient pas, j’attends de l’entendre me dire clairement ce qu’elle veut. Enfin si elle le sait, car si ce n’est pas le cas la situation peut durer longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 246
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   Dim 14 Jan - 21:04

Nothing else water

Bradley & Georgia  

Je passe une main sur mon visage en me rendant compte que mes craintes étaient fondées. J'avais la sensation d'avoir gâché ce quelque chose entre nous qui me plaisait tant et je m'en voulais. Je ne devais plus être faite pour ça. Quelque chose avait dû être cassé le jour où Dwight était passé à l'acte et peut-être que les dommages opérés étaient irréparables. Mon psy désapprouvait fortement cette théorie mais j'avais l'impression de ne toujours pas être guérie après trois années et je perdais espoir. « Peut-être que je te dois une explication » répondis-je finalement avec la désagréable sensation de tenter un Hail Mary ! « Je suis désolée d'avoir mis cette distance entre nous. Et blâmer le boulot ne serait que partiellement la vérité. Les heures supp en planque m'arrangeaient bien mais ce ne serait pas honnête. » Je me mets à observer mes mains ayant du mal à soutenir le regard du pompier avec ce que j'avais l'intention de lui dévoiler.  « Si cela peut te rassurer, je n'ai pas mis de la distance qu'avec toi... » C'était une bien maigre consolation pour le Lieutenant je le sais bien mais cela me permet de gagner un peu de temps. « Il y a quelque jours... C'était l'anniversaire d'un truc pas... Sympa qui m'est arrivé il y a trois ans. A l'époque, j'étais mariée à un mec qui a essayé de me tuer... »  Je cligne des yeux une fraction de seconde et tout est là à nouveau, Dwight, le couteau, la douleur. Je chasse cette vision de mon esprit aussi vite que je le peux. Je reprends mon récit sur l'après. Evacuer le négatif pour y voir le positif. « Si mon partenaire n'était pas remonté pour ramener mon téléphone que j'avais oublié dans sa voiture on ne se serait probablement jamais rencontré. » Cette pensée m'attriste, Dieu bénisse Nick pour son éclair de génie ce soir là. « Le fait est que même si les années passent, je n'ai toujours pas fini de régler cette histoire. » Et je déteste ça. « Je ne sais pas si j'y arriverai vraiment un jour. Ces derniers mois passés avec toi m'ont donné l'impression d'aller mieux et d'avancer. Et puis la date approchant j'ai bien vu que ce n'était pas le cas. Les insomnies, les doutes et les angoisses, c'était comme un retour à la case départ. » Je sais que maintenant le pompier ne me verra plus de la même manière. Je ne suis pas sûre de regretter ce que je viens de faire, mais quoi qu'il arrive par la suite, j'aurais au moins été honnête avec lui et de toute façon il fallait bien un jour qu'on aborde le sujet. « Je ne me cache pas derrière cette histoire pour excuser mon comportement. Je sais que j'ai merdé et ça m'arrivera encore. Je suis loin d'être parfaite. Et quant à savoir ce que je souhaite... Je ne sais pas. Je suppose que j'avais espéré en venant ici que ce serait comme avant mais je ne suis pas sûre que ce soit possible maintenant. » Je renifle et lève finalement des yeux humides vers Bradley. « Je ne sais pas ce que toi tu souhaites, mais si tu veux que je m'en aille, je comprendrais. »


(c) Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nothing else water (Georgia)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nothing else water (Georgia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shark in the water
» Personnages tournant souvent dans le monde du Water Boy...
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» ♪ Baby there's a Shark in the water ♪ [Nat' PV Ethan]|| END||
» In the water, we can fly ♥ [PV: Zachary]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Chicago :: Direction le Nord !-