AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Late night talk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Eibhleann O'Flaherty
PARAMEDIC
Messages : 369
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Late night talk   Ven 28 Juil - 23:25

Late night talk

Tigrou & Ellie  
"And on the south side, up in chicago, I heard they beat a boy to death who meant no trouble, Assassination , i just don't understand, 'cause when you fight for peace that's when they gun you down,

Il devait être deux heures du matin quand Jay gara l'ambulance à son emplacement réservé dans le garage de la caserne 51. L'intervention dont nous revenions ne faisait pas partie des plus joyeuses de notre métIer. L'appel concernait des violences conjugales. Je détestais ces missions là presque autant que les appels graves qui touchaient les enfants. La police était sur place quand nous sommes arrivées et l'évacuation de la victime se révéla assez longue. Le suspect numéro un, l'époux, était parvenu à s'enfuir avant que les forces de l'ordre arrivent sur les lieux. La mère de famille était pas mal amochée mais elle était surtout inconsolable. Malgré tout le trajet, je n'étais pas parvenue à la calmer. C'était compréhensible mais cela m'avait remué là-dedans. Mon coeur de pierre n'était pas aussi insensible qu'on pouvait le croire. Je me chargeais du réassort de l'ambulance et libérait Jay de la tâche. J'avais besoin de m'occuper les mains et surtout l'esprit. En moins d'un quart d'heure le tour était joué, l'ambulance était fin prête à repartir pour une nouvelle intervention. N'ayant nullement envie de regagner le dortoir commun je bifurquais vers le mess plongé dans l'obscurité. J'allumais la petite lampe à côté de la télévision au lieu des néons au plafond. Pas besoin de consommer autant d'énergie alors que je suis l'une des rares âmes encore debout à cette heure-ci. Une fois arrivée dans la partie cuisine je mis à chauffer de l'eau dans la bouilloire. Un bon thé bien chaud me changerait peut-être les idées. ça et une rediffusion d'un match de la NBA de la NHL. Je préférais éviter les chaînes d'informations en continu bien trop déprimantes. Les yeux dans le vague j'attendis que le mécanisme annonce la fin de la chauffe et remplissait un mug propre d'eau fumante. Le sachet de thé remonta à la surface et une fois assise en tailleur sur le canapé, je le fis danser et virevolter dans l'eau. J'allumais la télévision en baissant le son au minimum pour ne pas risquer de gêner ceux qui ronflaient ou se reposaient.

En soufflant à la surface de mon mug j'entendis un bruit venir de derrière moi. La porte du mess qui menait aux quartiers des officiers et au dortoir venait de s'ouvrir. Je tournais légèrement la tête en arrière pour voir qui était l'autre âme qui venait me rejoindre à une heure pareille. Je reconnus la bouille de mon meilleur ami et lui adressai un faible sourire. « Je viens de faire chauffer de l'eau si tu veux » Il venait peut-être simplement prendre un verre d'eau avant de repartir se coucher mais on ne savait jamais. Il était peut-être pris d'une insomnie.

© Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Jeu 3 Aoû - 15:50

Cette soirée de garde est étonnamment calme pour la brigade. Pas que je m’en plaigne, c’est bien d’avoir du répit surtout après les interventions éprouvantes auxquelles nous avons été confronté au cours des derniers mois. J’en profite pour me mettre à jour administrativement, terminant de remplir des rapports d’interventions et des bilans d’enquêtes avec le département de sécurité incendie de la ville qui trainaient. Une fois cela terminé je vais jeter un coup d’œil au garage, les ambulanciers ne sont toujours pas rentrés de leur intervention, j’espère que tout va bien. Ellie est ma meilleure amie, je me fais toujours du soucis quand ils partent seuls elle et son coéquipier, surtout dans la nuit. Finalement je m’installe sur mon lit, regardant le plafond en essayant de trouver le sommeil, un coup d’œil vers ma montre, il est déjà une heure du matin faudrait que je dorme un peu pendant que je le peux. Paupières closes j’essaye de faire le vide mais il y a tout un tas de trucs qui tournent dans ma tête. Impossible de mettre mon cerveau sur off ce soir. Je me mets sur le côté droit, pensant que changer de position va m’aider. Quelques minutes plus tard je me tourne dans l’autre sens, mais rien n’y fait, je n’arrive pas à dormir. Autant se rendre à l’évidence, et au lieu de tourner en rond je décide de quitter le dortoir pour aller dans la salle commune.
En y entrant je suis surpris d’y voir de la lumière, la télévision est allumée et je ne tarde pas à remarquer que celle qui se trouve devant celle-ci n’est autre qu’Ellie. Me voilà au moins soulager en ce qui la concerne. Je lui souris et hoche la tête avant de me diriger vers la bouilloire pour me servir une tasse de thé. Je la rejoins sur le canapé, m’asseyant à côté d’elle « Ça a duré un moment votre intervention. » dis-je en la regardant avec compassion, sachant très bien qu’en général c’est que la situation est particulièrement merdique. « Toi non plus tu n’as pas envie de dormir ? » demandé-je en faisant tourner le sachet de thé dans mon mug. « Préoccupée ? » supposé-je, puisque c’est précisément ce qui moi m’empêche de trouve le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eibhleann O'Flaherty
PARAMEDIC
Messages : 369
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Sam 5 Aoû - 11:40

Late night talk

Tigrou & Ellie  
"And on the south side, up in chicago, I heard they beat a boy to death who meant no trouble, Assassination , i just don't understand, 'cause when you fight for peace that's when they gun you down,

Il y a longtemps que Bradley et moi n'avons pas eu l'occasion de nous asseoir ensemble pour une de ces entrevues nocturnes auxquelles nous étions abonnés. Aussi, quand je le vois prendre un mug pour me rejoindre ensuite je me sens déjà un peu mieux. Je prends la télécomamande pour baisser encore un peu le son de la télévision histoire que ce ne soit qu'un fond sonore et nous empêche pas de discuter. Je garde mon mug entre les mains et attend qu'il soit assis avant de tester la température du mon thé du bout des lèvres. Trop chaud. Quand il me questionne sur l'intervention je ne peux m'empêcher de grimacer en hochant la tête. « Ouais... Violences conjugales » Je soupire en repensant à notre arrivée sur les lieux. « Les flics étaient déjà là mais on a eu droit à une team de bleus... Ils ne savaient pas quoi faire, ça devait être leur première fois » Je secouais la tête. « Si tu avais vu la victime... » Son agresseur lui avait littéralement refait le portrait façon Picasso. Ce n'était pas beau à voir et les quelques photos que j'avais pu apercevoir dans l'entrée laissaient penser que la victime était plutôt une belle femme.   « Franchement on devrait apprendre à toutes les femmes à se défendre à l'école... Un bon coup là où je pense en calmerait plus d'un » Je ne suis pas partisane de la violence. Je préfère user de mots que des poings. Mais en ayant fini de grandir dans un orphelinat moisi j'ai pris très tôt conscience qu'on n'était en sécurité nulle part. Certains s'équipent de spray au poivre ou de gel lacrymogène. Me faire braquer une fois à la sortie des cours aura suffi à me faire comprendre que si je ne voulais pas me retrouver à nouveau dans une situation pareille en ne sachant pas quoi faire, il fallait que j'y remédie en employant d'autres moyens. Néanmoins, j'ai rarement l'occasion de me battre, et c'est tant mieux ! Même si la dernière remonte à peu de temps maintenant que j'y pense.

Je hochais la tête quand il me demandais si j'étais préoccupée. Oui j'avais moi aussi des choses qui me tracassaient. Liées entre autres à cette bagarre récente et à celui qui avait réparé mon vélo...
« On pourrait dire que je n'ai pas été très sage ces derniers temps... » Au moins j'en avais conscience. Mais je n'étais pas la seule à vouloir préférer la compagnie de la télévision à mon lit cette nuit. « Et toi ? Qu'est-ce qui t'empêche de dormir ? Ta petite blonde ? » demandais-je à vois basse sur la fin en lui adressant un clin d'oeil équivoque.

© Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Mer 16 Aoû - 16:11

Nous sommes toujours aussi proches avec Ellie, mais ces derniers temps nos rythmes de vie respectifs n’ont laissé que peu de place aux échanges. Puisque le sommeil n’est pas notre ami cette nuit, autant mettre à profit ce temps pour discuter un peu. Je l’interroge sur l’intervention qui les a fait quitté la caserne elle et son coéquipier. Une affaire de violence conjugale, un truc bien moche comme on déteste y être confronté. J’affiche un air compatissant et pose une main sur son épaule que je serre doucement pour la réconforter « Ouais… malheureusement y’aura toujours des sales types qui cogneront d’autant plus fort. » dis-je un peu dépité par certaines réalités du monde dans lequel on vit. C’est vrai que toutes les femmes devraient savoir se défendre, je sais d’ailleurs que c’est le cas d’Ellie, c’est même une vraie dure à cuire. « Tu devrais proposer d’organiser des cours de self-défense pour les femmes du quartier. Ça pourrait marcher. » bon pour ça il faut trouver un peu de temps entre les gardes mais je suis sûr que plusieurs personnes seraient intéressées, il suffit de lancer l’idée. C’est quand même assez étonnant qu’après une journée de garde plus remplie que la mienne et cette intervention tardive ma meilleure amie n’arrive pas à trouver le sommeil. Je lui demande si elle est préoccupée, je la connais et puis j’ai un peu le même soucis… si mon esprit est trop encombré j’ai bien du mal à dormir. Ellie hoche la tête, je soutiens son regard pour l’inviter à en dire plus et bientôt c’est la perplexité qui me gagne. J’arque un sourcil, ne comprenant pas bien ce qu’elle entend par « pas très sage », mais elle ne m’offre aucune explication. Au lieu de cela elle me questionne à son tour sur la raison de mon insomnie. Je ne peux retenir un léger rire quand elle évoque Mac « Non… je ne crois pas. » je hausse les épaules « Peut-être un peu. Mais pas elle directement, juste la situation. » à vrai dire je ne sais même pas moi-même sur quoi je m’interroge, c’est un ensemble de chose. Je fronce les sourcils et bois une gorgée de thé « Alors t’as pas été sage, mais qu’est-ce que tu as fait ? ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eibhleann O'Flaherty
PARAMEDIC
Messages : 369
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Sam 19 Aoû - 18:34

Late night talk

Tigrou & Ellie  
"And on the south side, up in chicago, I heard they beat a boy to death who meant no trouble, Assassination , i just don't understand, 'cause when you fight for peace that's when they gun you down,

Le regard plongé dans ma tasse de thé je hoche doucement la tête. Yep le monde est merdique. Ce n'est peut-être pas tant le monde mais plutôt les gens qui le sont. Frapper une personne sans défense en dit long sur le genre de personne que vous pouvez être. Ce type là si je l'avais surpris en flagrant délit, je lui aurais volontiers fait ravaler ses testicules jusqu'à la glotte. Et croyez-moi sur paroles je fais ça vraiment très bien. Ceux qui ont testé pourraient en témoigner. Après un long soupir d'impuissance je porte finalement mon mug à mes lèvres et manque de d'avaler de travers quand Bradley suggère que je donne des cours de self-défense féminine dans le quartier. « Quoooi ? » fis-je d'abord sous l'effet de surprise avant de considérer l'idée quelques instants. « Je ne sais pas... Personne ne me prendrait au sérieux... Et puis je ne crois pas que je serai une super prof... » ajoutai-je en faisant une moue sceptique. J'essaie de me projeter dans la situation avec un groupe restreint de personnes à qui je pourrais apprendre deux ou trois trucs que j'avais appris au Krav Maga... Mais non je ne m'y vois pas, je ne me sens pas suffisamment douée pour ça. Je ne suis qu'une petite personne après tout.

Je fronce les sourcils quand Bradley reconnais que j'ai vu juste en songeant que ses troubles du repos nocturne venaient peut-être de son histoire avec une certaine flic. « Qu'est-ce qu'elle a votre situation ? » A vrai dire, depuis que je sais qu'ils se fréquentent tous les deux, je n'ai guère eu l'occasion de tirer les vers du nez à mon meilleur ami. Je compte bien remédier à ça cette nuit.

Je vois bien que mon teasing laisse le Lieutenant à mes côtés perplexe. Il me demande naturellement de passer à table en lui en racontant davantage. En même temps si je n'avais pas voulu qu'il en sache plus j'aurais orienté ma réponse différemment. Je pressens déjà ce qu'il va penser de mon histoire. « Eh bien... Tu te souviens du mec qui m'a pseudo prise en "otage" ?» lui demandai-je ne mimant des guillemets avec mes doigts. Tout en poursuivant mon récit je commence à me gratter l'arrière du crâne visiblement embarrassée.
« En fait... Il se trouve que je l'ai revu... Plusieurs fois depuis... » Non je ne l'assume pas vraiment parce que je sais que ce n'est pas bien. Je sais que dans cette équation, Asher = problèmes voire même gros problèmes à venir.


© Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Dim 20 Aoû - 17:59

Ellie doute de ses compétences en tant que prof de self-défense, je hausse les épaules « Alors organise des cours mais fais les dispenser par un vrai prof. » dis-je pour que l’idée, qui me semble bonne, se fraye un chemin dans l’esprit vif de ma meilleure amie. Je sais qu’au fond c’est le genre de truc qu’elle aimerait peut-être faire, mais ce n’est pas rien et je comprends que ça puisse paraître trop. « Tu superviseras les cours, c’est déjà pas mal. » ajouté-je comme un encouragement, elle devrait considérer cette idée, vraiment. En bonne curieuse qu’elle est, Ellie m’interroge sur la raison de mon insomnie et je n’ai pas envie de faire semblant que ça ne soit pas au moins un petit peu relié à ma relation avec Mac. De toute façon ce n’est pas le genre de chose que je puisse cacher longtemps à l’ambulancière parce qu’elle me connaît beaucoup trop bien. Mais à vrai dire je ne sais même pas moi-même ce qui me fait m’interroger, peut-être qu’en parler va m’aider à y voir plus clair. Qu’est-ce que notre situation a de particulier ? Rien et à la fois beaucoup de choses. Je soupire puis hausse les épaules « C’est pas forcément évident de concilier le boulot et le privé. » je bois une gorgée de thé « En fait je crois que le soucis c’est qu’on en est arrivé au moment où va falloir définir si on est quelque chose ou pas… et c’est pas forcément le plus simple. » j’affiche une moue perplexe et interroge Ellie sur les raisons de sa propre insomnie, parce qu’elle en a trop dit ou pas assez en m’affirmant ne pas avoir été très sage. La secouriste évoque ce type l’ayant plus ou moins prise en otage « Ouais j’me souviens. » elle m’intrigue d’avantage, mais je reste patient même si elle semble hésiter à m’avouer ce qui ce trame. J’écarquille les yeux lorsque ma meilleure amie m’apprend qu’elle l’a revu et pas juste une fois mais plusieurs. « Euh... Comment ça ? Volontairement tu veux dire ? » demandé-je, pas sûr de bien comprendre, e sens à son attitude qu’il y a plus que ça. « Tu l’as revu. Ok c’est un mec pas super fréquentable mais il s’est passé un truc ? ». Ellie a l’air trop embarrassée pour qu’il n’y ai que ça « Allez balances, on ne va pas y passer la nuit. » lâché-je en souriant pour l’encourager. Je bois une nouvelle gorgée de mon thé, attendant patiemment qu’elle se décide tout en la fixant de mon regard azur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eibhleann O'Flaherty
PARAMEDIC
Messages : 369
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Lun 28 Aoû - 0:54

Late night talk

Tigrou & Ellie  
"And on the south side, up in chicago, I heard they beat a boy to death who meant no trouble, Assassination , i just don't understand, 'cause when you fight for peace that's when they gun you down,

Je regardai Bradley en fronçant les sourcils. Mais c'est qu'il semblait avoir réponse à tout. Cela ne me surprenait guère et me fit même sourire finalement. Je me forçai davantage dans la projection à imaginer ce que cela pourrait donner, où est-ce que je pourrais trouver un local pour organiser la chose. Peut-être que Benny le patron du Corcoran's où je travaillais souvent en dehors de mes gardes pourrait m'aider. Et meeeeerde voilà que je m'y voyais presque. « Personne ne donne de meilleurs coup de pieds dans les couilles que moi, ça peut être déjà un bon début » répondis-je finalement avant de secouer la tête. « On verra. Faut que j'y réfléchisse. » Entre une discussion à une heure indécente de la nuit et la mise en oeuvre il faudrait un peu plus de temps et de songes pour que cela se réalise. Au moins je n'étais pas totalement réfractaire à l'idée.

J'avais semble-t-il visé juste en pensant que l'insomnie de mon meilleur ami était sans doute due à sa fréquentation actuelle. Je bus une gorgée de mon thé tout en l'écoutant essayer de détricoter le fil de ses pensées. J'activai mon décodeur spécial Tigerly. « ça fait plusieurs mois non ? ça allait bien finir par arriver » Non je ne faisais pas spécialement avancer le schmilblick avec ça mais c'était davantage le fait que cela se produise qui me surprenait moins. « Et tu le définirais comment ce qu'il y a entre vous ? C'est juste du fun ou tu ressens un truc pour elle ? » Peut-être qu'essayer d'aiguiller Bradley sur un chemin ou un autre l'aiderait à y voir plus clair. Autant j'étais une catastrophe dans mes relations amoureuses autant je n'étais pas si mauvaise pour conseiller les autres. Fait étrange il était vrai mais c'était comme ça. « D'ailleurs, ça me fait penser, je ne t'ai jamais demandé comment elle s'appelait... »

Mon tour revînt de passer sur le grill et la partie délicate à confesser approchait? J'allais me faire tuer, je le savais et peut-être que j'avais besoin de me l'entendre dire pour mettre un stop à ce qu'il se passait avec Asher. Au moins avant que les choses ne dégénèrent. Mais c'est que le pompier se montrait impatient maintenant. Je lui adressai un regard réprobateur. « Okay ooookaaaaaay ! » fis-je avant de prendre longue inspiration, une autre gorgée de mon thé en me brûlant presque la langue et la gorge et finalement me lancer. « Bon..; On s'est revu plusieurs fois » Je l'avais déjà dit et je me grattai la tête en cherchant une bonne façon de formuler la chose. « Tu vois Shape of You ? Tu sais la chanson du rouquin là... Bref c'est ça... Je suis in love with the shape of him et la dernière fois qu'on s'est vu on a fini à l'hôtel quoi... » Voilà voilà... Je ne soutins pas davantage le regard de mon meilleur ami et but à nouveau dans mon mug en attendant que le tonnerre se mette à gronder.


© Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Mer 6 Sep - 15:27

Je crois que j’ai réussi à faire cheminer cette idée de cours de self défense dans l’esprit d’Ellie. Elle admet être très douée en matière de coup de pieds dans les couilles et je la crois sur parole, ce n’est pas le genre de truc auquel je vais réclamer une démonstration. Elle va y réfléchir, je lui souris satisfait qu’elle considère cela avec un certain intérêt. Certes il est deux heures du matin et on est en pleine insomnie donc la valeur de cette conversation est toute relative, mais je pense que l’ambulancière va réellement y repenser. En tout cas elle a l’esprit assez clair pour mettre le doigt sur les raisons de ma propre difficulté à trouver le sommeil. Bien sûr je savais que le temps passant il arriverait un moment de statuer sur notre relation, mais les choses se sont toujours faites implicitement et nous ne somme pas des as de la communication la flic et moi. Ellie essaye d’aider en m’interrogeant justement sur la nature de notre relation, je hausse les épaules « C’était pour le fun j’imagine mais forcément que je ressens un truc. Je tiens à elle, et ça date pas d’hier. » avoué-je avant de boire une gorgée de thé. Ma meilleure amie profite que l’on en soit aux confidences pour essayer d’en savoir plus sur la policière, je lui adresse un regard malicieux et souris « Georgia. Que tu connais plus comme étant le Lieutenant Macfergus. ».
C’est donnant-donnant, je veux bien me confier mais Ellie sait qu’elle doit me rendre la pareille, surtout que je la sais plutôt soucieuse. Ce n’est pas un hasard si elle ne dort pas non plus. J’accueille avec surprise les premières réponses à mes questions. Elle a revu ce type qui l’avait prise en otage lors d’une intervention, cela de manière plus ou moins volontaire si je lis bien entre les lignes. Elle a du mal à se mettre à table et je connais suffisamment ma meilleure amie pour savoir qu’effectivement elle a dû faire une connerie, ou en tout cas quelque chose dont elle n’est pas fière. Fidèle à elle-même Ellie essaye de trouver la meilleure manière de dire les choses, et ce n’est pas toujours la plus directe. Shape of you ? Pourquoi elle me parle de cette chanson ? Finalement je finis par comprendre à mesure qu’elle s’explique. D’abord mes yeux s’écarquillent sous l’effet de la surprise puis se froncent légèrement « A l’hôtel ? Vous avez… ? » oui évidemment ils n’ont pas compté les moutons. « Wow, alors ça ! » je n’en reviens pas « Mais il t’a quand même menacé avec une arme la première fois que tu l’as vu. ». Merde elle débloque je crois « Ce mec est un nid à problème. Je sais que tu y a pensé. Tu peux pas te laisser guider par…. Tes hormones. » j’échappe un léger rire mais reprends vite mon sérieux « Y’a pleins de mecs biens qui sont sûrement aussi attirant que lui. T’es pas possible Ellie. » je secoue la tête, je n’ai pas la volonté de me montrer moralisateur mais je ne cautionne pas ses choix « Tu peux pas prendre des risques pareils à fréquenter ce mec. Vous avez assouvi une pulsion, maintenant faut plus que tu le revois. » il ne va lui apporter que des ennuis et je n’ai pas envie de la ramasser à la petite cuillère ou pire encore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eibhleann O'Flaherty
PARAMEDIC
Messages : 369
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Sam 16 Sep - 23:00

Late night talk

Tigrou & Ellie  
"And on the south side, up in chicago, I heard they beat a boy to death who meant no trouble, Assassination , i just don't understand, 'cause when you fight for peace that's when they gun you down,

Je prête une oreille attentive aux confidences de mon meilleur ami et me retient d'afficher un large sourire quand il me dit qu'avec cette policière il y a plus qu'un simple flirt. On ne peut pas dire que Bradley et moi soyons des modèles en terme de relations amoureuses. La mienne est un désastre. Je collectionne les flirts et les aventures sans lendemain, je ne suis pas douée pour les attaches. Les rares que j'ai eu se sont terminées en eau de boudin... Celle du pompier n'est guère mieux, il a eu son lot de déceptions également et si j'avais cru un temps qu'il avait peut-être trouvé la perle rare avec Zoey mais les choses ne s'étaient pas faites ainsi. C'était dommage mais peut-être que cette nouvelle jeune femme serait l'heureuse élue.« Tu tiens à elle suffisamment pour vouloir que les choses évoluent entre vous et construire quelque chose ou si ça reste comme ça, ça te va ? »
demandai-je pour voir si le soldat du feu avait envisagé cette éventualité ou non. C'était peut-être la véritable raison de son insomnie, ce brin d'équation à résoudre. « Vous vous êtes dit "les trois mots" ? » ajoutai-je avec un haussement de sourcils entendu en buvant une gorgée de mon thé au moment où Bradley lâcha la petite bombe concernant l'identité de la blonde aux yeux bleus qui avait ses faveurs. C'est qu'il me fit avaler mon thé de travers! En toussant, je lâchai mon mug d'une main et saisis fermement l'avant-bras du Lieutenant en enfonçant presque mes ongles dans ses muscles. Je déglutis et pris une longue inspiration « Oh my god c'est la soeur de Jay !!!!!!!!! » m'écriai-je aussi fort qu'un murmure étranglé me le permis. J'avais malgré tout conscience qu'il était tard et que tout le dortoir n'avait pas besoin de m'entendre dire ça. Sur le moment je regrettais presque d'avoir posé ma question. A présent il faudrait que je la joue fine avec mon coéquipier pour éviter de cracher le morceau sans le vouloir. « Fais gaffe à ton cul mec, elle a 3 frères dont un qui bosse ici et c'est la petite dernière » plaisantai-je tout en restant quand même un peu sérieuse. Je ne connaissais que Jay depuis qu'il travaillait à la caserne avec moi et je n'avais aucun mal à l'imaginer vouloir en découdre avec le pompier s'il faisait du mal à sa cadette. Alors imaginez que les deux autres frangins soient de la même trempe...

Quand c'est mon tour, je fais moins la maligne. Je rentre lentement ma tête dans mes épaules en entendant l'avis réprobateur de Tiger. Ce n'est que la formulation dans la bouche d'un autre de ce que mon for intérieur me crie depuis des semaines. Néanmoins je tique quand il me dit que je me laisse guider par mes hormones et fronce les sourcils. Moi aussi j'ai le droit de m'envoyer en l'air de temps en temps.
 « Je sais bien mais il est... » Je m'arrête en cours de phrase cherchant le terme approprié. « Différent ! » Je réalise que ce n'était peut être pas le meilleur mot à employer et surtout je ne comprends pas vraiment pourquoi je cherche à me justifier en défendant l'honneur d'Asher.  « Y'a pas eu que ça...  » Je sais que je m'enfonce, mais quitte à parler avec ma conscience autant y aller.  « Quand il est sorti de l'hôpital le mec a débarqué chez moi avec des fleurs, des chocolats et des cigarettes pour se faire pardonner. » Oui oui, je creuse.  « C'est pas le premier pelé du quartier qui ferait ça... Et puis il a réparé mon vélo aussi... Il y met vraiment du sien alors que je t'assure que j'ai tout fait pour qu'il ne veuille plus jamais me revoir... » Je soupirais finalement en plongeant mon regard dans mon mug.


© Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Jeu 28 Sep - 11:22

Ellie essaye d’en savoir plus et dans un même temps me fait me poser les bonnes questions. Est-ce que je tiens assez à Mac pour vouloir que les choses avancent ? Oui. La réponse est claire dans ma tête mais bien plus difficile à formuler. Ma meilleure amie enchaine, curieuse et je secoue la tête à sa seconde question « Non. » je lève les yeux, amusé par son attitude. Puisqu’elle tient tant à connaître l’identité de la blonde je la lui donne, c’est Ellie j’ai confiance en sa capacité à se montrer discrète. Elle avale de travers et j’arque un sourcil, je ne m’attendais pas à telle réaction de sa part. La secouriste s’exclame que la flic n’est autre que la sœur de Jay, déduction que j’avais déjà faite puisqu’ils portent le même nom de famille « C’est ça… ». Amitié oblige la trentenaire me met en garde quant à la fratrie MacFergus et le statut de petite dernière de Georgia, je hoche la tête et bois une gorgée de thé « Je suis au courant. » et je n’ai pas l’intention de faire souffrir la policière, loin de moi cette idée alors ses frères peuvent être tranquilles. « Franchement je crois qu’on a passé l’âge du typique « si tu fais du mal à ma sœur je te pète la gueule. » on est des adultes. Elle est capable de gérer sa vie comme elle l’entend. » dis-je en pensant à quel point Georgia est une femme forte et indépendante, bien que j’ai pu voir d’autres aspects de sa personnalité qui ne m’ont fait que l’apprécier d’avantage.
Assez parlé de moi et de la flic, c’est sur Ellie et son gangster que j’oriente la discussion et je ne suis pas déçu. Ma meilleure amie admet à demi-mots s’être envoyée en l’air avec ce type qui l’a quasi prise en otage. C’est pas un peu rapide pour un syndrome de Stockholm ? Je la réprimande gentiment pour sa folie, sur tous les mecs qu’il y a à Chicago il faut qu’elle soit attirée par un type qui traine dans des affaires louches… elle est impossible. Sa justification ? Monsieur le dealer est différent ! Je ne la lâche pas du regard, comptant sur un peu plus d’explications que cela. Ellie passe finalement à table avouant que le mec s’est pointé chez elle, donc qu’il a cherché son adresse, avec fleurs, chocolat et cigarette pour se faire pardonner. Apparemment le geste a touché la secouriste qui continue d’argumenter pour défendre son dérapage. Le dealer a tout l’air de l’avoir joué bourreaux des cœurs et cela avec une certaine ténacité. Mais je crois Ellie quand elle me dit avoir essayé de le dissuader de la revoir. « Ok donc t’as tapé dans l’œil d’un gangster. Et le côté harceleur a fonctionné ? » je hausse les épaules et échappe un rire « Si vous avez fini à l’hôtel c’est que de toute évidence oui. ». Bon je suis peut-être un peu dur de la chambrer comme ça, la situation a de quoi la rendre perplexe. « Il te plait ? Enfin physiquement j’ai cru comprendre que oui. Mais pour le reste ? Vous avez un peu parlé au moins ? ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eibhleann O'Flaherty
PARAMEDIC
Messages : 369
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Sam 30 Sep - 15:57

Late night talk

Tigrou & Ellie  
"And on the south side, up in chicago, I heard they beat a boy to death who meant no trouble, Assassination , i just don't understand, 'cause when you fight for peace that's when they gun you down,

Le non qu'il me sert au guise de réponse à la question des trois mots me laisse un peu perplexe. Je fronce les sourcils, la mine en pleine réflexion. Voilà plusieurs mois qu'ils se fréquentent maintenant et pas l'once d'un petit "je t'aime" dans les parages.
En soit cela n'a rien d'extraordinaire mais cela m'interpelle tout de même. « T'es amoureux au moins ? » demandai-je finalement de but en blanc. Non parce que c'est bien beau de vouloir faire des projections sur l'avenir avec quelqu'un mais si c'est pour envisager du long terme sur des fondations fragiles aucune chance que les choses se déroulent bien. Enfin de mon point de vue. Il faut ce petit truc en plus de l'attachement et des habitudes pour que ça marche. Sans sentiment autant passer son chemin et mieux vaut envisager les choses sous cet angle dès à présent que trop tard. Je n'ai pas envie de ramasser Bradley en mille morceaux dans trois ou six mois. Ma plaisanterie sur la fratrie MacFergus ne semble pas perturber davantage mon meilleur ami qui prend les choses avec une certaines philosophie. Je ne doute pas une seconde que la jolie blonde soit une femme indépendante et qu'elle n'ait aucun besoin d'un chaperon. Néanmoins on n'était jamais assez prudent. « Non tu as raison, maintenant les gens sont plus du genre à embaucher directement des tueurs à gages » ajoutai-je en riant doucement. Je voyais mal Jay dans ce rôle et j'imaginais plus ou moins que ses frères étaient de la même veine à ce sujet. Après, moi, les histoires de frères et soeurs et plus largement de famille j'étais bien mal placée pour en parler. J'avais perdu la mienne il y a bientôt vingt ans et même si mes collègues étaient comme ma famille de substitution ce n'était pas comparable avec de vrais liens de sang.

Le volume de thé dans mon mug descendait tranquillement alors que Bradley qualifiait l'attitude d'Asher semblable à celle d'un harceleur. Il y allait un peu fort tout de même. Le gangster avait bien des défauts mais sa ténacité ne pouvait pas réellement être prise pour du harcèlement. La première fois il m'avait cherchée pour présenter ses excuses, la seconde fois nous nous étions rencontrés par hasard. Comme stalker on a connu pire. « N'exagérons rien, ce n'est pas un harceleur. Un emmerdeur plutôt oui je te l'accorde. » S'il m'entendait... Cela lui ferait sûrement "très" plaisir. Puis le soldat du feu me demanda si outre l'attirance physique il y avait autre chose. Je n'en savais rien, à part l'envie de lui sauter dessus au premier regard posé sur lui je ne pouvais rien affirmer d'autre. « On est allé chez lui quand il m'a proposé de réparer mon vélo. Il habitait pas loin du Corcoran's... » dis-je en guise d'introduction. « Il m'a montré ses dessins, il voulait dessiner des bagnoles et faisait une école pour. Et puis de ce que j'ai compris il a été contraint de changer de vie et de passer du mauvais côté de la Force. Deux mecs chelous ont débarqué chez lui pour tout dégommer et on n'a pas pu parler davantage. » Je terminais ma phrase en soupirant. C'était maigre comme informations mais c'était tout ce dont je disposais. Peut-être m'avait-il menti mais je l'avais cru sincère. Plongée dans mes pensées, ma mine s'assombrit lentement. « Jsais pas Tiger... Jsuis ptèt pas faite pour ça... Les relations, les gens... »

©️ Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Lun 2 Oct - 12:44

Amoureux ? La vérité c’est que je ne me suis pas posé la question. Est-ce vraiment une question que l’on doit se poser d’ailleurs ? Normalement ces choses là ça se ressent, non ? La franchise avec laquelle Ellie m’interroge sur ce point a le mérite de me faire m’interroger sur ce que je ressens à l’égard de la policière. Je me suis attaché à elle, je tiens à elle et ce que nous avons, mais nous sommes tout aussi pudique l’un que l’autre et très pris par nos boulots respectifs. Pourtant je dois bien me rendre à l’évidence, je pense à elle souvent et je ressens un certain manque lorsque nous ne nous voyons pas pendant plusieurs jours.« Je suis pas doué pour ça Ellie, tu le sais. » dis-je en haussant les épaules « Mais je crois, oui. ». Raison de plus pour ne pas avoir envie de faire du mal à Mac, c’est vraiment la dernière chose que je souhaite. Ses frères peuvent être tranquilles, et puis elle plus que capable de gérer ses histoires seule. Je ris à la remarque de la secouriste sur les tueurs à gages, c’est vrai que de nos jours les choses peuvent vite prendre de l’ampleur. « Tu couvriras mes arrières, je le sais. » je lui donne un petit coup d’épaule complice avant de boire une gorgée de thé. C’est agréable de pouvoir discuter tous les deux, je me rends compte que ça faisait un moment que nous n’avions pas pris le temps de le faire.
Ainsi je suis passé à côté d’évènements majeurs dans la vie de ma meilleure amie. Certes cette petite cachotière est restée particulièrement discrète, et pour cause elle fréquente plus ou moins un dealer. Elle me dresse une petite chronologie des moments où ils se sont vus, je qualifie le type de harceleur et elle nuance mon propos. Elle le défend ? En quelques sorte, on dirait bien. Ellie m’en apprend encore un peu plus sur cette drôle d’histoire qui la lie à ce jeune homme aux activités douteuses. En l’entendant me parler de cette visite chez lui, les dessins qu’elle a vu et le récit du malfrat je la sens partagée entre son envie de s’éloigner des problèmes qu’il peut représenter et son envie de croire qu’il n’est pas si pourri qu’il en a l’air. « T’as l’air d’y croire à son histoire. » je hausse les épaules « Et je dis pas qu’elle est improbable. Mais en attendant il est quand même membre d’un gang ou je ne sais quoi du genre. ». Je finis par lui demander si ce type lui plait, outre son physique puisque ça a l’air d’être un de ses atouts majeurs. Ma question peut sembler simple et pourtant j’ai l’impression de poser une vraie colle à Ellie qui ne sait pas si elle est faite pour les relations humaines. « Dis pas ça. T’arrives à être une super meilleure amie, la preuve que t’es au moins un peu sociable. » je passe mon bras autour de ses épaules « Te prends pas la tête avec ça, mais promets moi de faire attention à toi, ok ? » je lui souris « Je suis pas ton frère mais si ce type de fait du mal c’est moi qui vais embaucher un tueur à gage. » plaisanté-je.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eibhleann O'Flaherty
PARAMEDIC
Messages : 369
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Dim 8 Oct - 22:10

Late night talk

Tigrou & Ellie  
"And on the south side, up in chicago, I heard they beat a boy to death who meant no trouble, Assassination , i just don't understand, 'cause when you fight for peace that's when they gun you down,

Je sais pertinemment que je pousse Bradley dans ses retranchements en lui demandant s'il est amoureux de la policière qu'il fréquente depuis plusieurs mois. Je suis sa meilleure amie après tout. Si je ne lui pose pas ces questions compliquées je ne remplirais pas bien mon rôle. Et je sais que c'est d'autant plus difficile car pour ça, lui et moi on est pareil. Ce n'est pas non plus mon truc ces choses là. Mettre des mots sur ce que je ressens n'est pas mon point fort. Mais sans presser les choses il finit par me répondre par l'affirmative. Je hoche doucement la tête. « Maintenant qu'on a établi ça, il ne te reste plus qu'à voir si tu veux faire quelque chose de cette information » glissais-je avant de descendre encore un peu le niveau de thé qui trône dans mon mug. Ma réflexion était ouverte et je laissais libre Bradley le soin de l'analyser comme il voudrait. Il avait le choix, il pouvait se déclarer ou renoncer. L'important étant qu'il ne regrette d'avoir emprunté l'un ou l'autre des deux chemins. « Quoi que tu fasses, essaie juste de ne pas refaire les mêmes erreurs qu'avec Zoey » ajoutai-je gentiment. Je savais pertinemment que lui rappeler le bon souvenir de son ex avec qui il avait eu l'histoire la plus sérieuse, Bradley verrait où je voulais en venir. L'entendre rire à ma blague me contamina et évidemment que je couvrirais ses arrières si besoin était. « Bah bien sûr !» répondis-je en lui rendant son petit coup d'épaule.

Est-ce que je crois à l'histoire d'Asher. J'en ai envie en tout cas mais de là à être certaine qu'il s'agit de la vérité il y a un monde. Je ne le connais pas suffisamment pour savoir détecter quand il ment. Mais je doute qu'il ait inventé ces dessins pour servir son propos. Il aurait pu les voler oui c'est vrai mais ce serait vraiment tordu même pour lui. « Je sais mais tu sais aussi bien que moi qu'on ne naît pas tous du côté obscur... Je ne lui cherche pas d'excuses, il fait de la merde mais des mecs comme lui j'en avais plein mon orphelinat. ça aurait pu être moi... » En vérité je ne pense pas que j'aurais un jour franchi la ligne. Ce n'était pas dans mon caractère et puis mon père avait été flic. Je ne l'avais pas connu longtemps mais il avait eu le temps de m'inculquer certaines valeurs et ne serait-ce que pour honorer sa mémoire je crois que je n'aurais jamais pu verser dans des activités illégales.  « Il va m'attirer des emmerdes c'est sûr. Y'en a déjà eu un peu mais je ne sais pas... Je n'ai pas eu de mecs de puis un certain temps  » Je soupirais et laisser mes épaules s'affaisser doucement.  « Et pas question d'aller fricoter avec mon nouveau coloc, j'ai des principes, merde... » plaisantai-je la mine renfrognée.  « Je ne le reverrai sans doute pas de sitôt et peut-être même jamais » Oui voilà c'était sans doute une passade rien de plus. Du physique une fois et puis chacun sa route, chacun son chemin. Quand Bradley m'attira contre lui je ne lui opposai aucune résistance. Je laissai alors ma tête aller rencontrer son épaule et me détendis contre lui. « Je ne suis pas certaine qu'être la meilleure amie d'un asociable comme toi fais de moi quelqu'un de sociable  » le taquinai-je ensuite. « T'en fais pas pour moi va. Je fais toujours attention. » Ou au moins j'essayais. J'étais consciente du danger que pouvait représenter Asher, ce n'était pas pour rien que j'avais mis tant d'efforts à vouloir l'éloigner de moi. Je pouffais quand Bradley mentionna que si Asher osait me faire du mal il serait celui qui engagerait un tueur à gages pour lui régler son compte. « Je te donnerai des noms... Au cas où... » fis-je avant de rire de plus belle.  « J'ai vraiment du mal à te voir prendre ta caisse fou de rage au point d'aller voir un tueur à gages... »

©️ Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Jeu 19 Oct - 10:36

Ne pas refaire la même erreur que lorsque j’étais avec Zoey… donc ne pas faire passer mon boulot avant tout autre chose ou du moins pas tout le temps. Mais sur ce point la flic et moi sommes plutôt similaires, elle bosse beaucoup également. Je prends tout de même le conseil de ma meilleure amie, il faut savoir apprendre de ses erreurs. Cependant je ne suis pas à l’abris d’en commettre d’autres et tout un tas de facteurs rentrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit d’une relation. Mais ce que je retiens de cette discussion c’est les sentiments éprouvés à l’égard de la flic, sur lesquels je dois faire la lumière et me poser les bonnes questions. Et puis quoi qu’il advienne Ellie sera toujours là, je le sais et c’est important pour moi. Enfin elle sera là si entre temps elle ne se fait pas embarquer dans une histoire à la con avec son gangster lover. Il n’a pas l’air si terrible que ça, en tout cas l’ambulancière l’a cru sincère quand il lui a raconter son histoire. Ses activités illégales il s’y est aventuré par la force des choses, un concours de circonstances. Ça serait facile de dire que l’on a toujours le choix, et en soi ce n’est pas faux, mais parfois les choses sont plus compliquées que ça j’en ai conscience. Ça n’empêche pas que je m’inquiète pour ma meilleure amie qui admet avoir déjà eu des emmerdes à son contact, indirectement. Le truc c’est qu’elle se sent seule, c’est compréhensible et puis elle refuse de coucher avec son coloc, mais sur ce point je ne peux que valider ce principe. « Je crois que tu fais bien. C’est peut-être encore plus source à emmerdes que ton délinquant canon. » je me moque gentiment, mais elle sait que je suis de son côté et que je ne veux que son bien.
« Mais t’as envie de le revoir ? » je souris « Là comme ça sans réfléchir, sans penser aux conséquences éventuelles. » je sais son aversion pour les problèmes, je connais l’histoire d’Ellie mais j’ai comme l’impression qu’elle est tout de même un peu sous le charme de ce type. Je crois qu’elle a raison, on s’est bien trouvé nous deux, pas très doués pour les relations sociales et chacun pour des raisons différentes. « Je sais, mais si t’as le moindre problème j’espère que tu m’en parleras. » après tout elle m’a bien avoué avoir couché avec le mec qui l’avait quasi prise en otage, alors je peux tout entendre à présent. Je suis prêt à la protégé, comme elle le ferait pour moi si besoin. Je ris à sa dernière remarque « Non t’as raison je prendrai probablement ma caisse, fou de rage, et j’irai foncer dans le tas sans réfléchir. » je hausse les épaules « Mais tu ferais pareil, je te connais. » je la regarde du coin de l’œil « Le self-control c’est pas trop ça O’Flaherty. » mais je l’adore telle qu’elle est, spontanée et déterminée. « Il t’as vraiment ramener des fleurs du chocolat et des clopes ? » demandé-je, amusé « Je suis partagé entre l’admiration de son courage ou le trouver vraiment étrange. » je ris franchement « J’aurais quand même aimé assister à ça pour voir ta tête… ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eibhleann O'Flaherty
PARAMEDIC
Messages : 369
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Dim 5 Nov - 12:19

Late night talk

Tigrou & Ellie  
"And on the south side, up in chicago, I heard they beat a boy to death who meant no trouble, Assassination , i just don't understand, 'cause when you fight for peace that's when they gun you down,

Je ne pus m'empêcher de pouffer à la remarque de Bradley. Je voyais mal Jake, mon nouveau coloc, être en position de m'attirer davantage d'ennuis qu'Asher. On ne connaissait jamais vraiment les gens il est vrai. Mais bon, qu'on se le dise, si Jake m'enquiquinait trop je ne ferais pas sentiments très longtemps. Disons qu'il y avait plusieurs sortes et degrés d'ennuis. Entre des soucis de colocation et ceux causés par un dealer de drogue il y avait tout de même un fossé. Et si j'en voyais un des deux presque tous les jours c'était sans doute celui que je voyais en de rares occasions qui comportait davantage de risques. Est-ce que j'avais envie de le revoir ? Je n'en savais rien. La passion me disait que oui sans presque aucune hésitation. La soirée puis la nuit que nous avions passé ensemble avait valu le détour. Je ne le reconnaitrais pas ouvertement devant l'intéressé mais si j'étais honnête envers moi-même j'avais passé un bon moment. De l'autre côté la raison m'interdisait formellement de chercher à revoir le gangster par quelque moyen que ce soit.
« Si je ne réfléchissais pas, j'aurais envie de dire oui je le reverrais bien. Mais je ne peux pas m'empêcher de penser à tout ce qu'il y a autour de lui... Disons qu'il faudrait une sacré dose d'alcool pour que je fonce tête baissée... » Là quand j'y pensais à tête reposée, Asher était égal à une levée de boucliers importante, sans doute une manifestation de mon instinct de survie. Mais si je devais recroiser le brigand par hasard au détour d'une rue j'étais bien incapable de prédire ma réaction. « T'en fais pas, tu seras le premier au courant » assurais-je à Bradley. Si jamais j'avais des problèmes et que vraiment je n'avais pas d'autre choix je lui en parlerai. Je n'étais pas du genre à m'étendre sur ce genre de sujet et il fallait vraiment que je ne puisse pas m'en sortir toute seule pour faire appel à l'aide. Je suis une fille plutôt indépendante qui n'a pas besoin d'un chaperon mais parfois la vie fait qu'on ne peut pas toujours faire les choses seule.

J'essayais d'imaginer Bradley prendre sa voiture pour aller faire un carton. Il aurait dû alors abîmer la carrosserie de sa jolie bagnole et à la réflexion je n'étais pas certaine qu'il prendrait le risque. Sur un moment de folie on ne savait jamais mais l'image chevaleresque demeurait néanmoins séduisante. « En terme de self control t'es pas beaucoup meilleur que moi » lui fis-je remarquer en riant. Disons que notre self control à tous les deux était variable. Il y avait celui de la vie de tous les jours et celui du boulot et le second était nettement plus maîtrisé que le premier. L'anecdote du dealer qui vient présenter ses excuses avait vraisemblablement besoin de détails croustillants que je m'apprêtais à livrer bien volontiers à mon meilleur ami. « Nan mais t'imagine même pas ! » fis-je en guise d'introduction. « Il a sonné et m'a réveillé. Il m'a bien fallut cinq minutes avant que j'arrive à me lever. J'ai ouvert la porte en mini pyjama, la gueule en vrac évidemment... Et là il me tend son bouquet de fleurs. Autant te dire que mes allergies ont apprécié le geste. Je le remercie et je jette le bouquet en lui disant que les fleurs et moi ça colle pas vraiment et il me sort après le reste en me disant que comme il ne savait pas trop pour quoi je penchais, il a préféré être prévoyant et venir avec tout » Je termine mon anecdote en riant de nouveau. « C'est quand même cute... »


©️ Captain FreeBird
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Late night talk   Jeu 16 Nov - 16:24

Malgré la source d’emmerdes potentielles qu’à tout l’air de représenter ce type, il semblerait que ma meilleure amie ne soit pas insensible à son charme. Ou ses talents, mais je ne veux pas en savoir d’avantage. Cette sacrée dose d’alcool dont elle parle, je suis presque certain qu’elle est capable de l’ingurgiter et d’ensuite envoyer un message à son dealer au grand cœur afin de le revoir et plus si affinité. Bien sûr elle ne boirait pas exprès, mais un moment de faiblesse ou une soirée trop arrosée est vite arrivée. Quoi qu’il en soit Ellie promet que je serai le premier informé si ils se revoyaient « J’espère bien ! » je souris « Faudra que quelqu’un te botte le cul pour te faire retrouver la raison. ». Je ne suis pas un fervent supporter du dealer, et pour cause il a quand même plus ou moins pris en otage la secouriste mais à en croire la description qu’elle en fait et sa manière de vouloir se racheter il ne semble pas être le type le plus dangereux de cette ville. Mais comme elle le souligne si bien je ne suis pas un maitre en la matière du self-control surtout lorsque l’on touche à quelqu’un à qui je tiens, alors peut-être est-il préférable que ce mec se tienne vraiment à carreaux et surtout ne fasse pas de mal à ma meilleure amie. Néanmoins je dois lui reconnaître une certaine audace, se pointer chez Ellie pour réclamer son pardon c’était osé ! Je lui demande un peu plus de détails, ça m’amuse cette histoire, parce que c’est finalement assez bon enfant. J’écoute le récit de l’ambulancière avec attention, elle a raison c’est assez mignon et ça fait presque oublier ce gros détail d’illégalité dans laquelle il trempe. « Si je ne te connaissais pas je pourrai penser qu’il a marqué des points. » lâché-je sur un ton amusé pour taquiner la jeune femme. « Qui sait tu vas peut-être représenter une motivation supplémentaire pour lui de lâcher ses affaire. » dis-je avant de terminer ma boisson. J’allais poursuivre avec une nouvelle taquinerie mais l’alarme retentie, nous signalant une intervention. Je dépose ma tasse sur la table et file directement vers le garage pour m’équiper, dormir ne sera pas encore pour tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Late night talk   

Revenir en haut Aller en bas
 

Late night talk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ASM - Late Night
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Wednesday Night Raw # 60
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Chicago :: Les mystères de l'Ouest :: Caserne 51-