AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une petite pause pâtisserie? ft. Elias Standford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Anastasia Thompson
CHICAGOANS
Messages : 45
Date d'inscription : 09/04/2017
Job : Propriétaire et libraire de L'Evasion. Écrivaine.
Côté coeur : Mariée heureuse
Avatar : Carey Mulligan
Copyright : Brimbelle


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Une petite pause pâtisserie? ft. Elias Standford   Jeu 13 Avr - 19:28




Une petite pause pâtisserie?
C
e vendredi après-midi était étonnamment calme chez les Thompson. Habituellement, toujours plein de vie grâce aux petites jumelles, ces dernières dessinaient gentiment sur la table du salon. Anastasia avait réussit à les maintenir sagement après leur avoir expliqué qu’elles allaient faire une surprise, mais que pour cela il allait falloir être sage. Ce qui fonctionnait très bien et laissa le temps à Ana de placer des sacs de courses dans le coffre de la voiture ainsi que de bons petits plats qu’elle avait passé toute la journée à cuisiner. Elle était fière d’elle et contente d’avoir pris sa journée pour faire tout ça. De retour à l’intérieur, elle jeta un coup d’œil à l’horloge murale de la cuisine. Dix-sept heures. Il est temps d’y aller, se dit-elle tout en longeant le couloir menant au salon.

« Allez les filles, on y va. Et pas de bruit, on laisse papa dormir. Il a besoin de repos. »

Aussi silencieusement que possible, Anastasia vérifia que tout allait bien, que les filles n’avaient rien oublié avant de les aider à enfiler leurs manteaux, de fermer à clé la porte derrière elles et d’installer les petites dans le siège arrière de la voiture. Un dernier coup d’œil vers la maison, puis sur son portable avant de le fourrer dans son sac à main qu’elle déposa sur le siège avant, puis de s’installer à son tour sur le siège conducteur. Sa ceinture attachée, elle alluma le moteur. Direction New East Side au grand enthousiasme des filles qui commencèrent à crier de joie lorsqu’Anastasia leur expliqua enfin la fameuse surprise. Elles allaient voir son frère Elias qui ne s’attendait pas du tout à leur visite et c’était voulu. Elles allaient débarquer à l’improviste et faire une activité pâtisserie. Ce qu’Anastasia ne précisa pas aux filles, ce fut la raison de cette surprise. A vrai dire, il n’y avait pas forcément besoin d’une raison pour faire plaisir à ses proches. Cependant, il y en avait bien une. Anastasia avait eu cette idée dans l’intention de rebooster et de remonter le moral de son frère, sachant pertinemment que ces derniers mois avaient été épuisants, durs et forts en émotions. Elle espérait que les choses allaient s’améliorer…

Comment ça pourrait s’améliorer alors qu’il est revenu et qu’Elias l’ignore ? Anastasia soupira à cette pensée alors qu’elle jetait un coup d’œil au rétroviseur tout en passant la première après que le feu soit passé au vert. Anastasia n’avait encore rien dit à son frère, pourtant leur père s’était manifesté et plus d’une fois à chaque fois qu’elle partait au travail. Elle aurait pu prévenir Kyle, mais elle ne l’avait pas fait non plus pour les mêmes raisons qu’elle ne l’avait toujours pas dit à Elias. Elle ne voulait pas les inquiéter et leur ajouter un nouveau problème sur les bras. Elle considérait qu’ils étaient suffisamment fatigués et occupés pour cela, que c’était de moindre importance. Sauf qu’après deux semaines, Anastasia commençait à craquer, craignant pour la quiétude de leurs vies et pour Emma et Lizzie. J'ai le droit de les voir. Ses doigts se crispèrent sur le volant alors que la voiture entrait dans le parking de la tour 340. Cette phrase ne quittait plus son esprit et rongeait silencieusement ses nerfs. Etait-ce juste une demande ? Un fait ? Ou devait-elle le prendre comme une menace ? Elle l’ignorait et redoutait d’en savoir d’avantage, c’était bien pour ça qu’elle s’était enfuit en courant pour se réfugiée dans son bureau. Depuis, elle ne l’avait plus revu. Ça fait deux jours déjà… Bon ou mauvais signe? La seconde assurément. L'optimisme d'Ana disparaissait instantanément lorsqu'il s'agissait de son père.

« Maman, on peut sortir ? » demanda Lizzie, ne se doutant pas qu’elle venait d’interrompre les pensées de sa mère. Pour elle et sa sœur, tout allait bien dans le meilleur des mondes et elle ne comprenait pas pourquoi sa mère restait au volant alors que la voiture ne bougeait plus depuis un petit moment déjà.

« Qu… Quoi ? » bredouilla Anastasia, retombant sur terre. Elle se rendit alors compte qu’elle venait de se garer et qu’elle avait coupé le moteur, mais ne bougeait plus depuis quelques petites minutes et restait assise sans rien faire. « Oh, euh oui. Ne bougez pas, je m’en occupe. »

Reprenant ses esprits, elle se détacha, pris son sac à main pour le mettre sur son épaule tout en sortant de la voiture. Elle prit alors une grande inspiration, secoua légèrement la tête comme pour se vider la tête et s’occupa de ses filles avec le sourire aux lèvres. Comme si de rien était. Elles ne devaient pas savoir et ne pas les inquiéter. Elles étaient là pour passer un bon moment et remonter le moral d’Elias. Ce n’était pas en arrivant avec un regard angoissé et une attitude crispée qu’elle allait pouvoir réussir. Les filles prêtes, les affaires en mains et la voiture fermée, elles entrèrent dans l’immeuble et prirent l’ascenseur pour monter jusqu’au 57ème étage. Dès que les portes s’ouvrirent, les filles poussèrent un petit cri strident et coururent vers la porte d’entrée de l’appartement d’Elias en cognant sur la porte, trop petites pour atteindre la sonnette. Amusée, Anastasia ne les retint pas et n’ayant absolument pas les mains libres, elle appuya sur la sonnette d’un coup de coude. Peu de temps après, la porte s’ouvrit sur des jumelles ultra impatientes et une Anastasia souriante, les bras surchargés de sacs.

« Toooontooooooooon ! » crièrent Emma et Lizzie à l’unisson tout en courant sur Elias pour l’étreindre.

« Surprise ! Activité pâtisserie avec les filles, allez hop ! » lança Anastasia à Elias tout en se frayant un chemin pour entrer sans bousculer et sans faire tomber l’un des sacs. Sans même attendre un mot d’Elias, elle se dirigea vers la cuisine, connaissant les lieux aussi bien que sa propre maison. « Et non, pas de mais. Discute pas. » Elle posa les sacs sur le comptoir de la cuisine, soupira satisfaite et leva enfin les yeux vers son frère avec un doux sourire. « Tu as bien besoin de pauses en famille toi aussi. »
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite pause pâtisserie? ft. Elias Standford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite pause s'impose... [Pv Aaron Gray]
» petite pause pour boire
» Petite pause...
» Une petite pause [PV (ex-)Rod]
» Petite pause avant livraison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Chicago :: A l'Est, le coeur de Chicago :: New East Side :: #9447 : Elias & Jonathan Standford-Coyle-