AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Keep spending most our lives Livin' in a gangsta's paradise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 198
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Keep spending most our lives Livin' in a gangsta's paradise   Sam 28 Jan - 23:45

Peinant à me concentrer et à garder les yeux ouverts je présentais mon badge officiel de la police à l'agent de sécurité du Palais de Justice à une heure où encore peu de monde grouillait dans les vastes allées et couloirs du bâtiment. Je déposai mon arme de service et tout ce qui devait l'être dans le bac du détecteur de métaux et passai sous le portique sans le faire sonner. Aux nombreux regards suspicieux que me lançait l'agent de sécurité en prenant ma carte je réalisais que j'aurais peut-être du passer finalement au commissariat pour me changer. Ma tenue n'était pas celle d'un flic en uniforme ni celle d'un flic qui s'habille en casual. Non je sortai à peine d'une planque dans un quartier sensible aussi je ressemblais davantage à une personne louche qu'à une vraie représentante des forces de l'ordre. Je pouvais comprendre le scepticisme de celui qui semblait s'appeler Hopper d'après le badge accroché à son gilet pare-balles. Mais compte tenu de la raison de ma présence si tôt le matin j'avais préféré saisir l'opportunité de parler au procureur dès la première heure. Les informations, du moins le peu que j'avais ne pouvaient pas attendre un rendez-vous conventionnel.  

Après le contrôle, je récupérai mes affaires et basculai en mode automatique pour laisser mes pas me guider jusqu'au bureau du procureur Standford. "En panne" disait la pancarte affichée sur les portes de l'ascenseur du rez-de-chaussée. Lasse je me demandais si l'on ne se fichait pas de moi et à contre coeur je m'orientais vers la droite pour tirer la porte qui menait aux escaliers. Après avoir gravi les six étages, j'arrivais enfin dans la bonne aile du palais de justice et vis que je n'étais pas la seule à être matinale. Maggy, l'assistante du procureur était en train de s'installer à son bureau. Je n'avais pas géré mon timing si mal que cela. Maggy me dévisagea à son tour. Avais-je vraiment une tête  si horrible que cela ?  « Bonjour Maggy, comment allez-vous ? »  Je déposai devant elle le rack contenant trois boissons chaudes dans un gobelet en carton.  « Mieux que vous on dirait. Georgia vous avez vraiment une tête horrible... Depuis quand n'avez pas fait une vraie nuit de sommeil ? » Je fis mine de réfléchir et haussai les épaules en répondant. « Je ne sais pas... Environ deux ans » Je sortis l'un des gobelets de son logement et le présentais à Maggy pendant que celle-ci m'adressait un regard réprobateur.  « Pumpkin Latte Machiato » Maggy se redressa sur son siège tout en essayant de me sonder  « Lait de soja ? »   « Voyons Maggy. Lait écrémé supplément chantilly et sirop caramel  »   « C'est tout ? »  Mes lèvres s'étirèrent pour dessiner un sourire, j'avais anticipé la demande. « Avec des cookies vanille, pépites chocolat noir et éclats de pistache. Faits maison cela va de soit » lançais-je avant de tirer un sachet plastique de la poche de mon manteau et de les agiter sous le nez de la rouquine. Ses yeux s'illuminèrent de bonheur et elle saisit le sachet pour le poser à côté d'elle.   « Que puis-je faire pour vous Darling ? »   Ayant réussi ma manoeuvre, je pouvais maintenant présenter ma requête. « Je dois absolument voir le procureur le plus vite possible. Des infos sont tombées cette nuit et ça ne peut pas attendre l'édition de midi... »    « Et j'imagine que ce ne sont pas de bonnes nouvelles vu votre tête... Il a deux audiences ce matin mais je vais le prévenir qu'il faut qu'il passe ici en urgence. Installez-vous dans son bureau en attendant. » « Merci Maggy. »  

J'entrais dans le bureau du procureur et me laissait tomber sur l'un des fauteuils. Je ne sais pas au bout de combien de temps mais il ne me fallut pas longtemps pour que mes paupières s'ouvrent et se ferment à un rythme de plus en plus lent jusqu'à ce qu'elles ne s'ouvrent plus. ça la fichait mal de roupiller dans le bureau du procureur mais la nuit avait été longue, pleine de rebondissements, comme les onze précédentes...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elias A. Standford
AVOCADOS
Messages : 210
Date d'inscription : 01/04/2016
Job : procureur de Chicago.
Côté coeur : officieusement officiellement marié à Jonathan Coyle.

Pseudo : buckaroo.
Avatar : Robert Downey Jr.
Copyright : buckaroo. (avatar & signature)


Voir le profil de l'utilisateur http://cptstarkasm.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Keep spending most our lives Livin' in a gangsta's paradise   Mer 26 Avr - 3:45

keep spending most our lives livin' in a gangsta's paradise

georgia & elias

« Madame la juge, la défense n’a fourni ni témoins concluants, ni les réels relevés bancaires qui ont précédés et suivis la fraude commise par l’accusé. Et ce non en temps voulu. Je ne sais ce que vous en pensez, Madame la juge, mais je dirais qu’il s’agit de mauvaise foi, ou bien que la défense chercher à cacher les véritables preuves qui pourraient nous permettre de condamner un crime sérieux. » La juge fixa Elias en silence et celui-ci esquissa un léger sourire presque imperceptible. Il les tenait. Il ne manquait plus que le coup de massue. L’avocat à la défense se leva mais le procureur leva un bras de son côté sans daigner lui adresser un regard pour lui intimer de ne pas ouvrir la bouche. « Cette affaire a également largement durée, inutile d’aller jusqu’au procès pour si peu alors que nous savons tous comment cela va se terminer. Nous avons de plus importants dossiers à traiter que celui-ci. » La juge acquiesça finalement. « La défense fournira les dernières pièces manquantes avant demain – non, pas un mot Maître, vous êtes déjà allez trop loin. » Elle mit fin à l’audience et Elias ferma son bouton de veste avec un sourire satisfait peint sur le visage. Il ignora parfaitement le regard que lui lançait l’avocat à la défense et prit plutôt son dossier sous le bras et quitta la salle, se faisant suivre par son adjoint. « Ça n’a pas duré plus de trois minutes, je n’ai pas eu le temps d’envoyer mon message… » « Qualité et efficacité, Jason. Les juges détestent les batailles, quant au juge Taylor… Des cernes. » « Elle n’a pas dormi, tu l’as utilisé contre elle. » Elias sourit et patpata l’épaule de Jason. « C’est moche, d’utiliser les juges… » fit Jason avec un demi sourire ce qui fit rire Elias. Private joke, fallait pas demander…

Le procureur retourna dans son bureau, envoyant Jason sur une autre affaire. Il était presque dix heures quand il se fit arrêter devant son bureau par Maggy qui le prévint de la présence de Georgia dans son bureau. Le brun acquiesça et rentra. Il allait prendre la parole qu’il s’arrêta plutôt dans son élan en remarquant que la blonde était endormie. Elias lui laissa encore un peu de temps et vérifia que les cafés qu’elle avait apportés étaient encore chaud en posant le dos d’un doigt contre les gobelets. Il fit son chemin jusque derrière son bureau et s’assit dans son fauteuil, ne réveillant pas la blonde tout de suite. Il en profita plutôt pour ranger son dossier dans un coin et sortit son téléphone portable et envoyer un rapide message à Jon. C’était devenu automatique depuis longtemps, mais encore plus depuis l’attentat au commissariat dont le mari d’Elias avait été victime. Quand il fut capable de sortir à nouveau, l’inquiétude d’Elias s’était accentuée car cela voulait dire qu’il redevenait une cible potentielle pour quiconque avait de mauvaises intentions. Mais aussi possessif qu’il était, le brun ne pouvait pas empêcher son époux de vivre. Ce serait en revanche mentir que de dire que ce cocon de protection qu’ils avaient tissé tous ces mois à l’appartement n’était guère plaisant, au contraire. Mais plus les jours passaient et plus Elias se faisait à l’idée et ce n’était pas plus mal. Quand il verrouilla son téléphone, il poussa un soupir et posa son regard sur la jeune femme en face de lui. « Inspecteur ! » Il la laissa se réveiller et esquissa un léger sourire à son encontre. « Mon fauteuil est confortable j’espère ? » Elias poussa le café qu’elle avait apporté vers elle et prit le sien. « Buvez, ça vous fera du bien. Vous devriez penser à prendre quelques congés au commissariat, Inspecteur, vous m’avez tout l’air d’en avoir besoin. »

code par ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 198
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Keep spending most our lives Livin' in a gangsta's paradise   Mar 23 Mai - 22:51

J'eus un léger sursaut en entendant une voix venir rompre le silence de la pièce. Ouvrir les paupières constitua un effort certain et quand mes yeux purent enfin y voir j'eux comme un instant d'arrêt. L'espace d'une seconde j'avais totalement oublié où j'étais et ce pourquoi j'étais ici. En voyant la mine du procureur je pus me détendre un peu, il n'avait pas particulièrement l'air de m'en vouloir pour mon écart de conduite. S'endormir dans le bureau du procureur était assez moyen. Néanmoins je m'en voulais tout de même de ne pas être plus professionnelle.  « Désolée » marmonnais-je à titre de présentation d'excuses. Je ne cherchais pas à me justifier et je doute que m'expliquer aurait véritablement changé quoi que ce soit. Non seulement il y avait la sieste mais en plus la tenue. Non vraiment je craignais. La prochaine fois je laisserais à Oliver le soin de se charger de ce genre de détail. J'avais perdu à pierre/feuille/ciseaux. C'était moche. « Il faut croire qu'il est plus confortable que ceux de la voiture où on a planqué cette nuit » Et les précédentes. Un peu d'humour pour me faire pardonner devrait être suffisant. Au moins le procureur Standford était humain.

J'acceptais volontiers de suivre son conseil et prenait le gobelet de café qui m'était destiné. Je levais celui-ci vers Elias mimant de vouloir trinquer avant de porter le contenant en carton à mes lèvres pour y trouver un peu de réconfort. « Merci mais j'ai repris du service il y a peu, si je prends des vacances mon chef va finir par vraiment s'inquiéter » Je souris en imaginant la réaction de mon boss. Le Capitaine me faisait la guerre sur la question des congés. Je n'en prenais pas beaucoup parce qu'aux Renseignements on se retrouve rapidement pris sur de grosses affaires et qu'il n'est pas évident de pouvoir tout lâcher du jour au lendemain. Par ailleurs, il était bien beau de prendre des vacances mais encore fallait-il avoir quelque chose à y faire et depuis que je vivais seule je ne me fichais un peu de faire des plans pour mes jours off. Peut-être qu'avec maintenant la présence de Bradley cela va changer mais pour l'heure je n'en sais rien. Il n'a pas l'air de se poser de questions, moi non plus et ça me convient.   « Ceci étant dit, je vous retourne le conseil.» Le procureur n'avait pas non plus super l'air dans son assiette. Je ne le connaissais pas particulièrement mais en ayant beaucoup affaire à lui je savais que ce qu'il s'était passé au commissariat et ce qui en avait découlé avait été sur ses épaules. « Cette nuit avec Oliver, on a découvert un truc qui ne va pas vous faire plaisir » fis-je en guise d'introduction. « Ni à vous, ni en haut lieu d'ailleurs » Je bus une autre gorgée de mon Latte machiato amélioré avant de poursuivre. « Il semblerait qu'il y ait un nouvel Al Capone version 2017 en ville.»
Revenir en haut Aller en bas
 

Keep spending most our lives Livin' in a gangsta's paradise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pistols do not win wars, but they save the lives of the men who do
» —This is the dawning of the rest of our lives on holiday ♪
» Born to kill all lives...
» Livin' la vida loca [Apollo] HOT.
» Barack Obama's brother lives on less than $1 a month

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Chicago :: A l'Est, le coeur de Chicago :: Palais de Justice-