AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour voler, il y a bien une petite raison -Ryan Miller-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ryan Miller

Messages : 4
Date d'inscription : 07/01/2017
Avatar : kyle harrison breitkopf
Copyright : Samendriel


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Pour voler, il y a bien une petite raison -Ryan Miller-   Sam 7 Jan - 3:57



Ryan Miller

Δ Infos essentielles
∴ Nom : Miller ∴ Prénom(s) : Ryan ∴ Âge : 6 ans ∴ Date de Naissance : 8 mars 2010 ∴ Lieu de Naissance : Chicago, Amérique ∴ statut civil : Célibataire et a tendance à penser garçon quand on lui parle d'amour∴ statut familial : pauvre ∴ Métier : mini-voleur et déscolarisé ∴ Groupe : Chicagoans


Δ La routine
- Ryan est un enfant hyperactif et cela se voit facilement. Il touche a tout, saute partout, grimpe sur les objets. Il fait des tonnes de bêtises a quiconque qui essaye de le faire asseoir tranquillement sur un siège.

- Il a horreur qu'on le touche, il répond en mordant et griffant. Ce n'est pas pour rien qu'il a ce genre de comportement agressif, c'est à cause des marques. Marques qu'il possède sur le corps, cicatrices assez importantes.

- Ryan est très mature pour son âge, ce qui est assez bizarre et intriguant. Il ne croit pas aux comptes de fées. Innocence d'enfant envolé depuis toujours.  

- Il en a dans la tête ! Ryan est incroyablement intelligent. Certaine chose sont très simples pour lui, il voit directement la solution. Il aime apprendre de nouvelles choses, plus il en sait, mieux il se comporte. Par contre, si c'est trop répétitif, il s'ennuie.

- Ryan n'est jamais allé à l'école, ses parents n'ayant jamais trouvé utile de l'y inscrire. Ces derniers se sont juste contenté de lui apprendre à lire et à compter pour qu'il puisse ramener de l'argent correctement.

- Ryan a appris à voler depuis qu'il savait marcher. Prendre un objet et le garder, rien de bien compliquer ? De plus il court très vite et se cache dans tout plein d'endroit. L'enfant ne c'est jamais fait coincé. En même temps, qui se méfierait de sa petite bouille ? Et puis, voler des jouets pour lui et des billets pour ses parents, c'est pas bien grave !

- Ryan n'a jamais fêté son anniversaire, ignorant même la date de ce dernier. Il sait ce que c'est, mais a très bien compris que ses parents ne voulaient pas lui organiser une fête ou lui offrir des cadeaux. Du coup, quand il voit un autre enfant fêter son anniversaire, il s'y invite et vole des paquets.

- Les parents de Ryan sont bizarres. C'est ce que l'enfant se dit tout le temps. Mais en vrai, ils font quoi ? Le papa ne fait rien, à part traîner devant la télé et boire jusqu'à évanouissement. La maman fait le trottoir et prend de la drogue. Ryan, lui, ne sait pas vraiment ce qu'il font comme travail et il ose pas vraiment leur demander des explications.


Δ Derrière l'écran
∴ Pseudo : SamLeChat ∴ Âge : 18 ans ∴ double compte ?   nop ∴ Scénario ou inventé  : inventé ∴ disponibilité : ici et là ^^∴ Avatar : kyle harrison breitkopf

Revenir en haut Aller en bas

Ryan Miller

Messages : 4
Date d'inscription : 07/01/2017
Avatar : kyle harrison breitkopf
Copyright : Samendriel


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pour voler, il y a bien une petite raison -Ryan Miller-   Sam 7 Jan - 3:58


Sa naissance n'était pas désirée, on n'avait pas voulu de lui dans cette famille. Pourtant, on l'avait gardé et non abandonné. Pourquoi ? Peut-être qu'au début, sa mère avait eu l'instinct maternelle, bien que le père n'en avait que faire de ce bambin. La première année avait commencé normalement comme toutes les autres familles. Des rires, des pleurs, de la joie, de la bonne humeur. Mais, tout c'était arrêté quand le paternel avait été renvoyé.

Ryan ne s'en souvenait pas très bien de ce soir-là où il était rentré, titubant, le moral partit en miette. L'enfant était tranquillement dans un coin avec des jouets, concentré à imaginer un truc farfelue que personne ne comprenait à cause de son charabia de bébé. Les cris l'avaient fait arrêter de jouer, ses yeux avaient regardé l'horreur qui se passait juste a quelques mètres de lui. Son père qui hurlait après sa mère, qui la bousculait jusqu'à la faire tomber. Que se passait-il ? En tout cas cela faisait peur, l'enfant c'était mis à pleurer et l'homme s'était arrêté. Il s'était approché de Ryan, l'avait tiré et l'avait enfermé dans la chambre de ce dernier. Ryan avait continué de pleurer, il avait mal là où son père l'avait attrapé, un hématome commençait déjà à apparaître.

Tout était différent. Il n'y avait plus de joie dans la maison. Ryan n'avait plus de câlin et de jouet. Il n'avait pourtant rien fait, il ne comprenait pas ce qu'il se passait. Sa mère le fuyait comme s'il avait la peste et son père le frappait quand il faisait trop de bruit. Ce n'était pas de sa faute s'il s'ennuyait dans cette maison. Il avait envie d'explorer, de s'amuser. Mais on l'empêchait d'aller dehors. Des fois, il se retrouvait tout seul dans la maison et il avait très peur.

Ryan avait apprit à marcher, personne ne l'avait félicité. De plus, il n'avait même pas eu de problème ou besoin d'aide. Il s'était juste levé et avait fait ses premiers pas, seul, dans sa chambre. Chambre était un grand mot, puisqu'il n'avait qu'un matelas, rien de plus. Toutes ses affaires d'avant avaient disparu, avait été vendu. Son père avait eu une idée pour qu'il soit "utile". Il lui avait appris à parler, à lire, à écrire, à compter. Ryan avait été content, il avait très vite appris tout cela.

Puis il était allé dehors, c'était tellement grand ! Il y avait tellement de choses à découvrir. Son père lui avait, alors ordonné d'aller chercher de l'argent en lui expliquant qu'il fallait le prendre des poches des gens. Au début, son papa l'avait accompagné, puis quand il avait trois ans, il était de nouveau tout seul.

Un soir d'hiver, il s'en était allé dans un parc pour voler de l'argent, c'était pas la porte à côté, mais il n'avait pas peur de se perdre. Il avait été interloqué par une foule d'enfant autour d'un homme en rouge et barbu. Ryan avait demandé a une petite fille l'identité de cet inconnu. Elle lui avait dit que c'était le père noël et qu'il apporterait des cadeaux aux enfants sages le 25 décembre. Les yeux pétillant d'innocence, l'enfant avait attendu son tour pour demander des jouets. Par la suite, il avait fait toutes les tâches ménagère pour être sur la liste du père noël. Il barrait les jours sur le calendrier, impatient d'être le 25. Le jour J, il s'était réveillé tout excité. Il avait accouru dans le salon, le sourire aux lèvres. Ce dernier s'était fané aussitôt en découvrant aucun cadeau. Ryan avait regardé dans chaque recoin, dans chaque pièce, mais toujours rien. Les yeux pleins de larmes, il avait demandé à sa mère la raison. Cette dernière lui avait dit que le père noël n'existait pas (et qu'il dégage du passage). L'enfant était parti de la maison, courant comme un dératé, pleurant de tristesse.

Quatre ans, il avait quatre ans quand il avait compris que s'il voulait des jouets, il avait qu'à les prendre aux autres enfants. Alors, il se faufilait dans les parcs et volait ce qu'il voulait. Ses parents lui avaient toujours dit de se taire, de rester dans un coin, de ne pas faire de bruit. Mais ils n'étaient pas là quand il était dehors ! Il pouvait faire ce qu'il voulait sans être disputé. Il sautait partout, il courait partout, il jouait avec ce qu'il voulait. Sa chambre se remplissait petit a petit d'objet divers. Ryan l'avait décoré de dessins, dessinant directement sur les murs. L'enfant ne se faisait pas d'ami, il n'en voyait pas l'utilité, il préférait leur prendre des trucs, c'était plus amusant.

Il avait maintenant six ans, il avait envie d'apprendre de nouvelles choses. Comment faire quand on a pas le droit d'aller à l'école ? L'idée lui était parvenue comme ça. Il allait à la bibliothèque et lisait, lisait jusqu'à s'endormir. Des fois, il mettait les livres dans son sac et s'en allait comme ça....
Revenir en haut Aller en bas

Eibhleann O'Flaherty

GUARDIANS
Messages : 287
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pour voler, il y a bien une petite raison -Ryan Miller-   Sam 7 Jan - 10:34

Bienvenue parmi nous petit chat hihi

Bon courage pour la rédaction de ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions ::D2:
Revenir en haut Aller en bas

Ryan Miller

Messages : 4
Date d'inscription : 07/01/2017
Avatar : kyle harrison breitkopf
Copyright : Samendriel


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pour voler, il y a bien une petite raison -Ryan Miller-   Sam 7 Jan - 16:00

Merci :p
Revenir en haut Aller en bas

Georgia MacFergus

JUSTICERS
Messages : 162
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pour voler, il y a bien une petite raison -Ryan Miller-   Sam 7 Jan - 18:11

Avant de te valider, il va falloir que tu fasses quelques retouches à ta fiche.

Tout d'abord, je trouve qu'il y a un problème de cohérence entre l'âge de ton personnage et les choses qu'il fait. A trois ans quand bien même il serait un génie, il ne pourrait apprendre aussi rapidement à parler, lire, écrire ET compter avec ses parents. C'est beaucoup trop jeune et puis si ses parents ne s'occupent que peu de lui, ils ne s'embêteraient pas à consacrer du temps à faire cela. Ne s'improvise pas prof qui veut surtout si le parent en question est sous l'emprise d'alcool ou de drogue. Ensuite, un enfant de 3 ans lâché tout seul en ville n'ira pas bien loin. Il se fera à coup sur repérer par quelqu'un (un passant, des parents ou la police) et il terminerait son périple aux services sociaux. Et puis attendre de lui qu'il rentre seul à la maison... C'est très compliqué aussi.

Par ailleurs, il faudrait également tu fasses une petite relecture car j'ai relevé quelques fautes qui sont suffisamment nombreuses pour être signalées. Certaines sont uniquement des fautes d'inattention ça devrait aller vite.

Si tu as des questions n'hésite pas dance Je te souhaite bon courage pour la correction et les modifications:hihi:
Revenir en haut Aller en bas

Sasha Woodstock

CHICAGOANS
Messages : 35
Date d'inscription : 09/12/2016
Job : En dernière année de droit (passe son master)
Côté coeur : Fiancée et enceinte. Si ça pouvait être aussi simple...
Avatar : Eliza Taylor-Cotter
Copyright : TAG pour l'avatar et Wild Heart pour la signature


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pour voler, il y a bien une petite raison -Ryan Miller-   Sam 7 Jan - 23:18

Bienvenue parmi nous ! C'est cool de voir un perso aussi jeune ! S'il faut une nounou, j'ai ma blonde qui se dévoue (enfin, de temps à autre, ses études lui prennent pas mal de temps, mais elle adore les enfants !)
Revenir en haut Aller en bas
 

Pour voler, il y a bien une petite raison -Ryan Miller-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite pensée pour le Japon
» Faut-il vivre pour manger ou bien manger pour vivre ? [ Marie Thérèse ]
» Quel aileron de queue de Krokmou préférez-vous ?
» [Console] Construire une Team - Débutant
» J'me ferais bien une petite Salade moi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Your Character :: Bureau des Candidatures-