AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You are a cinema, a Hollywood treasure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eibhleann O'Flaherty

GUARDIANS
Messages : 287
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: You are a cinema, a Hollywood treasure   Jeu 5 Jan - 23:39

You are a cinema, a Hollywood treasure

       

Nul doute que l'hiver avait pris ses droits sur la ville et le quotidien des habitants de Chicago. Entre la neige, les températures négatives avec un ressenti encore plus négatif autant le dire tout de suite, se maintenir au chaud prévaut sur toute considération stylistique. Difficile d'être sexy quand le thermomètre affiche un joli -18°C et que la présentatrice de la météo en robe moulante sans manche dans son studio chauffé vous annonce que le ressenti sera de -28°C. Ayant toujours connu des hivers de ce type, Ellie est habituée à lutter contre le froid et maîtrise l'art subtil de la superposition de couches inconnus des touristes qui passent en ville et qui sont bien obligés de le découvrir. Un peu avant l'heure du rendez-vous, le bus du service public dépose la secouriste à cinq cent mètres du point de rencontre. Un vent glacial digne d'un blizzard l'accueille sur le trottoir et fait se crisper la jolie rousse qui doit lutter quelques instants pour garder les yeux ouverts. L'intensité du vent faiblit et Eibhleann se met en marche vers le bar. Chaque pas est presque calculé car on n'était jamais à l'abri de tomber découvrir sous ses pieds une plaque de verglas ayant envie de taquine son sens de l'équilibre. Il aurait été bête que si proche du but elle se fasse mal et doive rejoindre la longue liste de patients à la mode dans les ambulances en ce moment. Une fois devant l'entrée, la belle se plante à côté et attend quelques minutes dehors. C'était le lot de toute personne en avance. Cinq minutes, puis dix puis quinze passent et toujours pas de trace de son vélo ni de son réparateur. Prise subitement d'un doute, la secouriste vérifie l'heure sur sa montre. Peut-être qu'elle s'est trompée sur l'heure de rendez-vous. Accumulant les heures de sommeil en retard, cela n'aurait guère surpris l'intéressée de s'être trompée. Cela n'aurait pas été une première. Combien de fois était-elle arrivée trop en avance ou en retard à un rendez-vous parce qu'elle s'était pas souvenue de l'horaire exact... Mais non cette fois tout est en ordre et pour le jour, peu de doute possible.

Mais où était donc passé son gangster ? Un problème avec la circulation ? Ou alors encore un business qui tournait mal ? La chance d'Asher avait peut-être fini par tourner. Entre leur rencontre et les deux types qui étaient venus porter une attention toute particulière à sa porte, rien ne disait qu'il n'avait pas rencontré une autre tuile ce jour là. Puis voyant que son rencard ne se pointe toujours pas, Ellie peste et pousse un juron avant de finir par s'engouffrer à l'intérieur du bar juste après qu'un couple l'ait quitté. L'orpheline envoie balader en arrière sa capuche et retire son bonnet avant de lever la tête vers le haut pour sentir sur son visage le rideau d'air chaud. Après quelques secondes, c'est à contre coeur que la belle délaisse son spot pour entrer à proprement parlé dans le bar. Elle se dirige vers le comptoir pour s'asseoir sur l'un des derniers tabourets libres après avoir effectué un effeuillage tactique pour ne pas se mettre à suer à cause de l'ambiance chaleureuse. La barmaid s'approche d'elle pour prendre sa commande et en honneur à ses racines Ellie demande : « Un Irish Coffee s'il vous plaît » . Cinq minutes plus tard, la boisson chaude est présentée devant elle et la rouquine pose ses mains de part et d'autre du contenant après avoir remerciée la jeune femme pour la préparation.

 

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas

Asher Blackwell

CROOKS
Messages : 22
Date d'inscription : 22/08/2016
Job : Officiellement mécano, officieusement il trempe dans des affaires de drogues
Côté coeur : Célibataire
Avatar : Ryan Cooper
Copyright : © advengedinchains


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You are a cinema, a Hollywood treasure   Jeu 12 Jan - 13:40

Le karma ou peu importe comment ça peut s’appeler a parfois un sens de l’humour un peu douteux. A moins que ça ne soit une tendance à l’acharnement ? En tout cas c’est ce que pense Asher à cet instant alors qu’il est en route pour le rendez-vous qu’il a avec Ellie afin de lui rendre son vélo et boire un verre. Probablement la dernière fois qu’ils se verront selon les dires de l’ambulancière visiblement échaudée par les trop nombreux rebondissements dans la vie du dealer. Il aurait dû mal à lui donner tort, parce que c’est justement en compagnie de la trentenaire que le jeune homme a été confronté à des évènements qui ne sont habituellement pas si fréquents dans sa vie. A croire qu’elle lui porte la poisse peut-être… Bon pour leur première rencontre elle n’y est plus ou moins pour rien, et c’est lui qui s’est comporté comme un con. Pour sa défense une balle dans l’épaule n’encourage pas à la courtoisie. Quoi ? Oui c’est fumeux comme argument et alors ? Toujours est-il que la détermination d’Asher d’une part et le hasard d’une autre ont fait leurs chemins se croiser à nouveaux et que le jeune homme a promis à la secouriste de rafistoler son précieux vélo. C’est donc pour lui rendre son moyen de transport qu’il est en route pour le point de rendez-vous convenu. Etant donné la température ambiante le délinquant ne s’est pas risqué à faire le trajet à pied, ni à vélo d’ailleurs. Aussi c’est au volant d’un véhicule utilitaire du garage pour lequel il travaille que Asher tente de rejoindre sa destination. Tenter est le mot adéquat dans sa situation actuelle où bloqué dans un embouteillage causé par un accident de la circulation, le jeune homme peste après les minutes qui passent sans qu’il ne puisse rien y faire. Ces conneries vont le mettre en retard, lui qui tenait à tout prix à être à l’heure.
Le temps passe, l’heure fatidique approche et il sait déjà qu’à moins de se téléporter il n’arrivera pas à être ponctuel. Profitant d’une faible avancée du trafic il bifurque dans une rue adjacente, bien sûr il n’est pas le seul à avoir eu cette idée et l’avancée n’est pas franchement plus rapide. Cédant à l’impatience et l’agacement le dealer gare grossièrement le véhicule sur la première place libre qu’il trouve non loin de là, descend le vélo de l’arrière de la camionnette et décide de l’utiliser pour se rendre au rendez-vous. Un bon test pour être définitivement sûr que ses réparations sont bien faites. Le trajet n’en est pas moins périlleux avec les conditions météo peu favorables. C’est de toute façon en retard qu’Asher arrive à bon port. Il attache soigneusement le vélo, manquerait plus qu’on le vole maintenant qu’il a eu un bon coup de jeune. Un peu essoufflé, un peu agacé, et bien refroidie le jeune homme entre dans le bar. La chaleur de l’endroit est d’un grand réconfort pour son visage glacé par le froid et ses mains endolories. Il observe la salle du regard et reconnaît Ellie assise au comptoir, déjà en train de consommer une boisson. Depuis combien de temps elle attend ? Asher craint d’obtenir une réponse à cette question, mais il sait dores et déjà qu’il va être rapidement fixé. Il s’approche et quitte son bonnet qu’il met dans la poche de son blouson « Hey. » affichant déjà une mine embarrassée il enchaine sans laissé le temps à la secouriste de dire quoi que ce soit « Je suis vraiment désolé pour le retard. C’est… j’sais pas… » il rit légèrement « Un truc comme le destin qui ne m’a pas trop à la bonne ne ce moment. » sous l’effet du regard qu’elle pose sur lui Asher lève les mains en signe d’innocence « Rien d’illégal je t’assure. Un problème de trafic à cause d’un accident. » il fait une légère moue « C’était pas prévu, j’ai fait le reste du trajet avec ton vélo, je suis plutôt gelé en fait. ». Jetant un regard dans la salle il désigne une table d'un geste de la tête « On sera mieux là-bas, non ? » propose t’il.
Revenir en haut Aller en bas
 

You are a cinema, a Hollywood treasure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hollywood Dream Boulevard
» cursed treasure
» Capitaine Flam au cinema... en 3D
» HOLLYWOOD
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Chicago :: Cap au Sud!-