Forum RPG city qui se déroule dans l'univers des séries Chicago de Dick Wolf.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You are a cinema, a Hollywood treasure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eibhleann O'Flaherty

GUARDIANS
Messages : 291
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: You are a cinema, a Hollywood treasure   Jeu 5 Jan - 23:39

You are a cinema, a Hollywood treasure

       

Nul doute que l'hiver avait pris ses droits sur la ville et le quotidien des habitants de Chicago. Entre la neige, les températures négatives avec un ressenti encore plus négatif autant le dire tout de suite, se maintenir au chaud prévaut sur toute considération stylistique. Difficile d'être sexy quand le thermomètre affiche un joli -18°C et que la présentatrice de la météo en robe moulante sans manche dans son studio chauffé vous annonce que le ressenti sera de -28°C. Ayant toujours connu des hivers de ce type, Ellie est habituée à lutter contre le froid et maîtrise l'art subtil de la superposition de couches inconnus des touristes qui passent en ville et qui sont bien obligés de le découvrir. Un peu avant l'heure du rendez-vous, le bus du service public dépose la secouriste à cinq cent mètres du point de rencontre. Un vent glacial digne d'un blizzard l'accueille sur le trottoir et fait se crisper la jolie rousse qui doit lutter quelques instants pour garder les yeux ouverts. L'intensité du vent faiblit et Eibhleann se met en marche vers le bar. Chaque pas est presque calculé car on n'était jamais à l'abri de tomber découvrir sous ses pieds une plaque de verglas ayant envie de taquine son sens de l'équilibre. Il aurait été bête que si proche du but elle se fasse mal et doive rejoindre la longue liste de patients à la mode dans les ambulances en ce moment. Une fois devant l'entrée, la belle se plante à côté et attend quelques minutes dehors. C'était le lot de toute personne en avance. Cinq minutes, puis dix puis quinze passent et toujours pas de trace de son vélo ni de son réparateur. Prise subitement d'un doute, la secouriste vérifie l'heure sur sa montre. Peut-être qu'elle s'est trompée sur l'heure de rendez-vous. Accumulant les heures de sommeil en retard, cela n'aurait guère surpris l'intéressée de s'être trompée. Cela n'aurait pas été une première. Combien de fois était-elle arrivée trop en avance ou en retard à un rendez-vous parce qu'elle s'était pas souvenue de l'horaire exact... Mais non cette fois tout est en ordre et pour le jour, peu de doute possible.

Mais où était donc passé son gangster ? Un problème avec la circulation ? Ou alors encore un business qui tournait mal ? La chance d'Asher avait peut-être fini par tourner. Entre leur rencontre et les deux types qui étaient venus porter une attention toute particulière à sa porte, rien ne disait qu'il n'avait pas rencontré une autre tuile ce jour là. Puis voyant que son rencard ne se pointe toujours pas, Ellie peste et pousse un juron avant de finir par s'engouffrer à l'intérieur du bar juste après qu'un couple l'ait quitté. L'orpheline envoie balader en arrière sa capuche et retire son bonnet avant de lever la tête vers le haut pour sentir sur son visage le rideau d'air chaud. Après quelques secondes, c'est à contre coeur que la belle délaisse son spot pour entrer à proprement parlé dans le bar. Elle se dirige vers le comptoir pour s'asseoir sur l'un des derniers tabourets libres après avoir effectué un effeuillage tactique pour ne pas se mettre à suer à cause de l'ambiance chaleureuse. La barmaid s'approche d'elle pour prendre sa commande et en honneur à ses racines Ellie demande : « Un Irish Coffee s'il vous plaît » . Cinq minutes plus tard, la boisson chaude est présentée devant elle et la rouquine pose ses mains de part et d'autre du contenant après avoir remerciée la jeune femme pour la préparation.

 

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas

Asher Blackwell

CROOKS
Messages : 24
Date d'inscription : 22/08/2016
Job : Officiellement mécano, officieusement il trempe dans des affaires de drogues
Côté coeur : Célibataire
Avatar : Ryan Cooper
Copyright : © advengedinchains


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You are a cinema, a Hollywood treasure   Jeu 12 Jan - 13:40

Le karma ou peu importe comment ça peut s’appeler a parfois un sens de l’humour un peu douteux. A moins que ça ne soit une tendance à l’acharnement ? En tout cas c’est ce que pense Asher à cet instant alors qu’il est en route pour le rendez-vous qu’il a avec Ellie afin de lui rendre son vélo et boire un verre. Probablement la dernière fois qu’ils se verront selon les dires de l’ambulancière visiblement échaudée par les trop nombreux rebondissements dans la vie du dealer. Il aurait dû mal à lui donner tort, parce que c’est justement en compagnie de la trentenaire que le jeune homme a été confronté à des évènements qui ne sont habituellement pas si fréquents dans sa vie. A croire qu’elle lui porte la poisse peut-être… Bon pour leur première rencontre elle n’y est plus ou moins pour rien, et c’est lui qui s’est comporté comme un con. Pour sa défense une balle dans l’épaule n’encourage pas à la courtoisie. Quoi ? Oui c’est fumeux comme argument et alors ? Toujours est-il que la détermination d’Asher d’une part et le hasard d’une autre ont fait leurs chemins se croiser à nouveaux et que le jeune homme a promis à la secouriste de rafistoler son précieux vélo. C’est donc pour lui rendre son moyen de transport qu’il est en route pour le point de rendez-vous convenu. Etant donné la température ambiante le délinquant ne s’est pas risqué à faire le trajet à pied, ni à vélo d’ailleurs. Aussi c’est au volant d’un véhicule utilitaire du garage pour lequel il travaille que Asher tente de rejoindre sa destination. Tenter est le mot adéquat dans sa situation actuelle où bloqué dans un embouteillage causé par un accident de la circulation, le jeune homme peste après les minutes qui passent sans qu’il ne puisse rien y faire. Ces conneries vont le mettre en retard, lui qui tenait à tout prix à être à l’heure.
Le temps passe, l’heure fatidique approche et il sait déjà qu’à moins de se téléporter il n’arrivera pas à être ponctuel. Profitant d’une faible avancée du trafic il bifurque dans une rue adjacente, bien sûr il n’est pas le seul à avoir eu cette idée et l’avancée n’est pas franchement plus rapide. Cédant à l’impatience et l’agacement le dealer gare grossièrement le véhicule sur la première place libre qu’il trouve non loin de là, descend le vélo de l’arrière de la camionnette et décide de l’utiliser pour se rendre au rendez-vous. Un bon test pour être définitivement sûr que ses réparations sont bien faites. Le trajet n’en est pas moins périlleux avec les conditions météo peu favorables. C’est de toute façon en retard qu’Asher arrive à bon port. Il attache soigneusement le vélo, manquerait plus qu’on le vole maintenant qu’il a eu un bon coup de jeune. Un peu essoufflé, un peu agacé, et bien refroidie le jeune homme entre dans le bar. La chaleur de l’endroit est d’un grand réconfort pour son visage glacé par le froid et ses mains endolories. Il observe la salle du regard et reconnaît Ellie assise au comptoir, déjà en train de consommer une boisson. Depuis combien de temps elle attend ? Asher craint d’obtenir une réponse à cette question, mais il sait dores et déjà qu’il va être rapidement fixé. Il s’approche et quitte son bonnet qu’il met dans la poche de son blouson « Hey. » affichant déjà une mine embarrassée il enchaine sans laissé le temps à la secouriste de dire quoi que ce soit « Je suis vraiment désolé pour le retard. C’est… j’sais pas… » il rit légèrement « Un truc comme le destin qui ne m’a pas trop à la bonne ne ce moment. » sous l’effet du regard qu’elle pose sur lui Asher lève les mains en signe d’innocence « Rien d’illégal je t’assure. Un problème de trafic à cause d’un accident. » il fait une légère moue « C’était pas prévu, j’ai fait le reste du trajet avec ton vélo, je suis plutôt gelé en fait. ». Jetant un regard dans la salle il désigne une table d'un geste de la tête « On sera mieux là-bas, non ? » propose t’il.
Revenir en haut Aller en bas

Eibhleann O'Flaherty

GUARDIANS
Messages : 291
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You are a cinema, a Hollywood treasure   Sam 28 Jan - 18:28

You are a cinema, a Hollywood treasure

       

Ellie observe l'heure à son téléphone toutes les deux minutes sentant la colère aller crescendo. L'orpheline avait présentement envie d'étriper le gangster. Aucun message pour la prévenir, rien, que dalle. Voyant son cinéma, la barmaid s'approche l'air amusée de l'ambulancière et tout en essuyant une pinte elle demande :  « Combien de temps de retard le rencard ? » La rouquine lève la tête vers son interlocutrice et réalise qu'elle s'est faite griller. En même temps, elle n'avait pas spécialement eu l'intention de se cacher.  « Quarante-cinq minutes et ce n'est pas un rencard... » grogne-t-elle en goûtant à son Irish Coffee. N'en n'était-ce pas un ? Eibhleann prenait surtout cette rencontre comme la politesse devant servir à récupérer son vélo réparé par les soins d'Asher. Le verre qu'ils étaient censés échanger ensuite ne faisait que partie de la déco. « Allons, tu me feras pas croire ça. Des comme toi j'en vois passer tous les jours tu sais...  Mais bon fais-toi à l'idée qu'il ne viendra plus... » .   « Oh il a plutôt intérêt à ramener son joli petit cul avec mon vélo sinon je refais la carrosserie de sa bagnole façon Picasso... » ajoute Ellie avec un sourire machiavélique peint sur le visage. La barmaid la délaisse pour aller s'occuper d'un nouveau client et l'orpheline soupire. Asher pouvait s'estimer heureux que le but premier de leur rendez-vous du jour était la restitution du vélo de la secouriste. Si cela avait été un rencard traditionnel, il y a bien longtemps qu'Ellie aurait mis les voiles. Dans ce genre de cas, son indulgence allait jusqu'à dix minutes. Passé ce délai sans nouvelle de l'intéressé, elle disparaissait et faisait tomber le gentleman dans les oubliettes. Si dans la dizaine de minutes de retard l'individu ne se foulait pas d'un message pour prévenir de son forfait, elle considérait que le rendez-vous n'allait pas mener à quelque chose de sérieux et qu'elle pouvait donc consacrer son temps à autre chose. Elle voulait bien être gentille mais elle n'était pas non plus stupide. Quand c'était elle qui était en retard, elle prévenait et attendait des autres qu'ils en fassent autant.


Le volume de son Irish Coffee diminuait lentement mais sûrement et quand elle entendit une voie qui commençait à revenir familière l'interpeller il ne restait plus qu'un quart de la dose initiale. Au moins à présent elle était réchauffée contrairement à Asher qui lui avait l'air littéralement frigorifié. Elle écoutait ses excuses la mine impassible. Eibhleann l' aurait bien jouée princesse effarouchée mais elle se ravisa préférant une de ses répliques dont elle avait le secret.  « T'es pas passé loin du Picasso » lança-t-elle en échangeant un regard complice avec la barmaid qui passait à côté d'eux à ce moment-là. Il ne comprendrait pas mais qu'importe il le méritait de ne pas être tenu au courant. L'ambulancière descendit de son tabouret, rassembla ses affaires et termina son verre d'une traite avant de suivre Asher vers la table qu'il avait désigné. Ellie posa sans grand ménagement son barda au fond de la banquette et prit place face au gangster. « T'as fait réparer ta porte ? »

 

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas

Asher Blackwell

CROOKS
Messages : 24
Date d'inscription : 22/08/2016
Job : Officiellement mécano, officieusement il trempe dans des affaires de drogues
Côté coeur : Célibataire
Avatar : Ryan Cooper
Copyright : © advengedinchains


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You are a cinema, a Hollywood treasure   Ven 3 Fév - 16:41

Pas passé loin du Picasso ? C’est tout ce qu’elle trouve à lui répondre ? Asher ne comprend pas bien la réplique d’Ellie, mais une chose est sûre elle est contrariée. Ok comment il pourrait en être autrement ? L’ambulancière échange un regard avec la barmaid, le dealer comprend alors qu’il s’agit d’une marque de solidarité féminine une petite private joke entre les deux femmes qui ont du parler de lui et surtout de son retard. Le jeune homme s’attend presque à ce que la secouriste juge son temps écoulé et prenne leur arrangement pour accompli une fois sa boisson terminée d’une traite. Mais bonne joueuse elle le suit jusqu’à une table où ils s’installent. La brune est agacée, pas besoin d’être psy pour le comprendre, ou alors elle a juste envie d’en finir vite. Asher hésite à retirer son blouson, il crève de froid mais sait que la température des lieux lui permettra de se réchauffer. La première chose que lui demande Ellie c’est si il a fait réparé sa porte, la question le surprend un peu « Pourquoi ? Tu veux déjà retourner chez moi ? » lâche t’il avec un petit sourire en coin avant de reprendre son sérieux et hausser les épaules « Ouais j’ai bien été obligé, je pouvais pas laisser ça comme ça. ». D’un geste de la tête il désigne ses mains « Ça va mieux tes poings Jackie Chan ? » demande le jeune homme avec une certaine malice. Un employé vient alors prendre leur commande, la seconde pour la secouriste. Asher opte pour un capuccino espérant que le breuvage l’aidera à se réchauffer. Devant la mine toujours aussi peu avenante de son interlocutrice le délinquant tente une nouvelle fois la carte des excuses « Je t’assure que le truc de l’accident c’est vrai. Et je suis vraiment désolé d’être en retard. » il lui sourit « C’est quoi cette histoire de Picasso ? » il arque un sourcil « Tu compte me casser la gueule ? » étant donné qu’elle semble avoir des talents, plus franchement cachés, pour les arts martiaux le dealer se sent en droit de douter. Se sentant observé Asher regarde autour d’eux, pas qu’il pense que quelqu’un de mal attentionné soit là pour lui, ils ne sont pas dans le bon quartier pour ça. Le jeune homme comprend rapidement le pourquoi de cette sensation en interceptant le regard de la barmaid avec qui Ellie a l’air d’avoir discuté. Reportant son attention sur l’ambulancière il affiche un air interrogateur « Vous m’avez habillé pour l’hiver ? » un petit air malicieux s’invite sur ses traits « Vous avez fait un pari ? Tu lui as promis un plan à trois ? » plaisante t’il histoire de détendre un peu l’atmosphère ou au moins essayer.
Revenir en haut Aller en bas

Eibhleann O'Flaherty

GUARDIANS
Messages : 291
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You are a cinema, a Hollywood treasure   Sam 11 Fév - 23:04

You are a cinema, a Hollywood treasure

       

La réponse suggestive que formule Asher à la question d'Ellie sur l'état de sa porte tire un soupir irrité à la rouquine. Ne pensait-il qu'à ça ? « Je ne suis pas prête de remettre les pieds dans ta garçonnière... » Pas après ce qu'il s'était passé la dernière fois. Elle n'était pas vraiment du genre superstitieuse mais compte tenu de l'état dans lequel avait terminé l'appartement et la porte d'entrée, la secouriste n'était pas volontaire pour aller à nouveau en découdre avec le premier client mécontent du dealer « Et prend ça comme tu veux mais tu ferais mieux de déménager car si eux ont pu te trouver, dis-toi que la moitié de la ville doit maintenant savoir où tu crèches. » Accessoirement, l'appartement de Mister Blackwell se trouvait dans la zone d'intervention de l'ambulancière. Eibhleann n'avait pas particulièrement envie de se retrouver un jour à être appelée à l'adresse du gangster et de le trouver dans une marre de sang sans pouvoir rien faire pour lui sauver la vie. Autant elle ne souhaitait plus avoir à faire à lui après ce rendez-vous promis autant elle n'espérait pas qu'il lui arrive malheur tout de suite. Asher avait beaucoup de défauts et ses activités illégales comptaient pour beaucoup dans ce qu'il y avait de négatif autour de sa personne. Néanmoins, Ellie ne lui en voulait pas, ou du moins, plus suffisamment pour ne pas avoir un pincement au coeur s'll lui arrivait malheur. Après tout, il avait témoigné de pas mal d'efforts pour se racheter une conduite auprès d'elle aussi bien après l'avoir agressée la première fois qu'après que son vélo ait été bousillé dans la ruelle l'autre soir. Quand on faisait la somme de tout, il fallait bien admettre qu'il n'avait peut-être pas si mauvais fond. Mais ça, heureusement qu'il ne le savait pas sinon bonjour la plaie pour s'en débarrasser après.

Quand il désigna ses mains, Ellie baissa naturellement le regard vers celles-ci habillement camouflées par une jolie paire de mitaines en simili-cuir noir. Pratique accessoire de mode pour cacher ses phalanges endolories. Fort heureusement sa maîtrise du Krav Maga lui permettait de savoir donner des coups sans se casser quoi que ce soit néanmoins donner un coup n'étant pas quelque chose d'anodin cela laissait des marques. Jusqu'ici le froid avait été un alibi suffisamment bon pour ne lever les suspicions de qui que ce soit à la caserne. Elle aurait pu jouer la carte du maquillage mais considérant que le fait de se maquiller de bon matin était la croix et la bannière devoir en plus mettre du fond de teint sur ses mains n'était pas de son goût. « Je survivrai encore quelques jours de glace et de Flector et on n'y verra plus rien. Mais sérieusement faut que tu laisses tomber ce surnom à la con. Je ne fais pas de kung fu, ni de karaté. » La serveuse avec qui Ellie avait rapidement sympathisé vînt prendre leur commande et si Asher jouait petit avec un simple cappucino, l'orpheline n'était pas sûre de vouloir jouer dans la même catégorie. Elle avait déjà un irish coffee dans le nez et en prendre un second était condamner définitivement sa nuit. La rouquine prit quelques secondes de réflexion. « Un thé rouge s'il te plaît » demanda la secouriste, vu qu'elles s'étaient tutoyées au bar, elles n'avaient pas de raison de ne pas le faire maintenant. « Option Irish ? » répondit la brune avec un air entendu. « C'est possible ? » « Bien sûr Darling, tout est possible... » « Vendu dans ce cas. » La serveuse repartit pour préparer la commande.

Asher sentit le besoin de se justifier et sans doute que l'Irish dans le précédent café y aidant, elle accepta ses excuses. « Je te crois... » Il avait beaucoup d'accident de la circulation en ce moment à cause des conditions climatiques rudes cette hiver. Après quoi il l'interrogea sur la fameuse mention à Picasso. La rouquine eut un sourire énigmatique en haussant un sourcil quelques instants avant de le délivrer du suspense. « Oh non pas la gueule... Pas mon genre... Non. Ta bagnole par contre... Je pense que ça t'emmerderait davantage que ton petit minois... » Pour l'avoir conduite pour emmener le brigand à l'hôpital avec, Eibhleann savait que ce n'était pas n'importe qui qui achetait ce genre de bolide. Et puis, vu les esquisses qu'elle avait repéré dans son appartement, il semblait passionné. « Tu n'as pas eu les oreilles qui ont sifflé. On a juste évoqué ce qu'il risquait d'arriver si jamais tu me posais un lapin. » Puis il suggéra l'idée d'un plan à trois et l'orpheline dévisagea Asher. « Depuis combien de temps t'as pas serré toi ? Car vu le nombre d'allusions sexuelles que tu fais à la minute ça doit bien faire des lustres que le loup n'est pas sorti de sa tanière... »  

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas

Asher Blackwell

CROOKS
Messages : 24
Date d'inscription : 22/08/2016
Job : Officiellement mécano, officieusement il trempe dans des affaires de drogues
Côté coeur : Célibataire
Avatar : Ryan Cooper
Copyright : © advengedinchains


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: You are a cinema, a Hollywood treasure   Ven 17 Fév - 13:07

Sa garçonnière comme Ellie l’appelle si bien ne le sera plus pour longtemps. Asher a déjà commencer à se chercher un autre appartement, sans avoir attendu les conseils de la secouriste. « Si je ne savais pas à quel point tu as hâte de me voir déguerpir de ton existence, je penserais que tu t’inquiète pour moi. » dit-il pour répondre à cette remarque faite par la jeune femme. « Merci du conseil mais t’en fais pas j’ai déjà commencé à chercher. » informe t’il avec un léger sourire. Ce que l’ambulancière a mis en avant le dealer y a pensé le soir même de l’effraction à son domicile, si ces types l’ont trouvés d’autres le feront et c’est la porte ouverte à de nouvelles emmerdes dont il se passera volontiers. Le genre de problème comme l’ambulancière en a malheureusement eu un aperçu l’autre soir, dévoilant au passage des talents insoupçonné pour le combat. Asher demande des nouvelles des poings blessés de la jeune femme et comme à son habitude elle affiche cette force qui la caractérise. C’est un sacré numéro cette Ellie, une femme comme on en crois peu et elle intrigue toujours d’avantage le délinquant. Pourtant les choses sont claires, après cette boisson ils reprendront le cours de leurs vies et Asher ne devra pas essayer de la revoir. Que faire du hasard dans tout cela ? Parce qu’après tout l’autre soir devant le bar leur rencontre n’avait rien de prémédité. Mais si le jeune homme déménage vers un autre quartier de la ville probablement que les chances de se croiser s’amenuiseront.
Le dealer commande un capuccino alors qu’Ellie opte pour un thé rouge, il y a une certaine forme de complicité entre la secouriste et la serveuse laquelle propose une petit bonus alcoolisé dans sa boisson. Pas besoin d’avoir un diplôme de psycho pour comprendre que trentenaire n’est pas encore passée au dessus du retard d’Asher, ce dernier se justifie alors une dernière fois, obtenant un semblant de pardon de la part de son interlocutrice. Il s’en contentera. Néanmoins il est bien curieux de savoir ce qui l’attendait au cas où il ne se serait pas pointé, ou beaucoup trop tard pour honorer leur rendez-vous. Ce n’est pas à lui que s’en serait prise la jeune femme mais à sa voiture, la révélation provoque une moue réprobatrice de la part du dealer « Laisse la en dehors de ça s’il te plait. » parce qu’elle a entièrement raison il préfère encore se faire casser la gueule plutôt que de voir sa précieuse voiture abimée. Intrigué par ce qu’on pu se dire la secouriste et la serveuse qui ont l’air d’avoir sympathisé, Asher s’engage sur un terrain qu’il sait glissant. Note à lui-même : arrêter l’humour. En tout cas toute vanne ayant un petit caractère ambiguë ou cachant un sous-entendus. Apparemment Ellie n’est pas encline à ce genre de plaisanterie vu l’air blasé qu’elle affiche. Elle le soupçonne d’être en manque et il sourit « Tout va bien pour moi. » répond-il « Il faut croire que j’aime juste voir ton petit air un peu excédé. » ce n’est pas tout à fait le mot juste mais elle comprendra probablement à quoi il fait référence « Je te l’ai dit, j’ai un faible pour les femmes de caractère. » il hausse les épaules « Faut bien que j’en profite, après ça je ne te reverrais plus. ». Leurs boissons sont servies, Asher entoure la tasse avec ses mains pour les réchauffer plus vite « J’espère que tu comptes pas rentrer en vélo parce qu’il caille sévèrement. ».
Revenir en haut Aller en bas
 

You are a cinema, a Hollywood treasure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hollywood Dream Boulevard
» cursed treasure
» Capitaine Flam au cinema... en 3D
» HOLLYWOOD
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Chicago :: Cap au Sud!-