AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?   Mar 25 Oct - 13:52



Bradley Elias Tigerly

Δ Infos essentielles
∴ Nom : Tigerly, ce qui lui vaut le surnom de Tiger à la caserne.  ∴ Prénom(s) : Bradley, Elias ∴ Âge : 34 ans ∴ Date de Naissance : 12 Juin 1982 ∴ Lieu de Naissance : Phoenix, USA ∴ statut civil : Célibataire, marié à son boulot ∴ statut familial : Ces deux parents sont en vie et toujours ensemble. Il avait une soeur cadette, elle est décédée à l'âge de 15 ans. ∴ Métier : Pompier, consultant en sécurité incendie ∴ Grade et poste : Lieutenant ∴ Groupe : Guardians


Δ La routine
Véritable passionné par son boulot, il y est très investi. ◊ La plupart des gens de la caserne l'appellent Tiger et certains ne connaissent même pas son prénom. ◊ Jusqu'à ses dix sept ans il pratiquait le hockey sur glace, il a arrêté au moment du décès de sa soeur. Il va probablement faire un retour sur les patins, motivé par une certaine jolie blonde. ◊ Il s'entend très bien avec ses parents, il essaye d'aller les voir dès qu'il le peut. ◊ Très exigeant avec lui-même et son équipe à la caserne, il est parfois dur si c'est nécessaire notamment avec les futures recrues. ◊ La mécanique est un de ses passe temps lorsqu'il est en repos, ça le calme de se concentrer là dessus. ◊ Ce n'est pas un chef étoilé mais il se débrouille plutôt bien derrière les fourneaux, même si les desserts ne sont pas son fort. ◊ Ellie est sa meilleure amie depuis qu'elle est arrivée à la caserne. Ils se sont tout de suite bien entendu et il n'y a jamais rien eu d'ambigüe entre eux. ◊ Il boit son café sans sucre.


Δ Derrière l'écran
∴ Pseudo : PoM ∴ Âge : J'ai arrêté de compter ∴ double compte ?   Asher Blackwell ∴ Scénario ou inventé  : Inventé ∴ disponibilité : Souvent ∴ Avatar : Taylor Kinney

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?   Mar 25 Oct - 13:52


« T’es sûre que tu veux pas venir Abi ? » demandait Bradley à sa soeur en finissant d’enfiler ses baskets. Mais la jeune fille était bien trop absorbé par la conversation passionnée qu’elle entretenait avec ses amies par téléphone. « Tu sais que tu vas les revoir demain en cours tes copines ? Et puis vous vous verriez en vrai ça serait pas mieux ? » lui qui adorait passer du temps dehors, aller à la caserne des pompiers de leur quartier à Chicago pour les voir travailler, les aider à ranger et trier du matériel ou s’entraîner à faire les exercices demandés pour l’entrée à l’Académie, ça le dépassait. « Non je reste là Brad, j’ai pas envie de sortir. » il haussait les épaules « Ok comme tu veux. De toute façon les parents vont pas trop tarder à rentrer je pense et moi je serais de retour à 18h. » il s’approchait pour ébouriffer les cheveux de sa cadette « Tu ouvres pas aux inconnus, hein ? » elle lui tirait la langue « Je suis plus une gamine et je suis pas débile. Allez va voir tes potes. » elle était pressée de pouvoir poursuivre sa précieuse discussion avec ses amies. Enfin ça c’est ce que pensait le jeune homme qui ignorait qu’en réalité à l’autre bout du fil se tenait le petit ami de sa sœur, fraîchement en couple depuis trois jours ils ne se lâchaient plus. « A tout à l’heure Abinouche ! » il savait que ça l’énervait qu’il la surnomme ainsi et riait déjà alors qu’elle lui braillait « M’appelle pas comme ça Bradlandouille ! ». Très complices, ils se taquinaient beaucoup mais jamais méchamment.
En quittant la maison familiale pour rejoindre ses amis, Bradley n’aurait jamais pu imaginer que c’étaient le dernier échange qu’il aurait avec sa petite sœur. Qui pouvait penser à cela à dix-sept ans ? Quand on a toute la vie devant soi. Et pourtant cette après-midi là Abigail Tigerly, quinze ans perdait la vie à cause d’une intoxication au monoxyde de carbone. Il était dix-huit heures comme il l’avait prévu quand le jeune homme rentrait chez lui. Du bout de la rue il voyait la lumière de gyrophares tournoyer plus loin, devant sa propre maison. Aussitôt il se mit à courir, voyant bon nombre de pompiers qu’il connaissait bien, et l’équipe de secouriste de la caserne. Devant le portail de l’entrée de leur maison se tenait ses parents assit sur le bord du trottoir, en larme avec une équipe médicale s’occupant d’eux. Bradley ne comprenait pas ce qui se passait « Il y a le feu ? » questionnait-il totalement paniqué. « Elle est où Abi ? » se retournant dans toutes les directions il cherchait sa sœur du regard « Abi ! » criait-il « Mais elle où ? » continuait-il à l’intention de ses parents. Ils secouaient la tête avec désespoir et Bradley voulu s’engouffrer vers leur logement, mais un des pompiers présent posait les mains sur ses épaules en lui barrant le passage « Brad, tu peux pas rentrer. Il y a eu un problème avec la chaudière. » le jeune homme fixait l’homme du feu avec incompréhension et totalement désemparé quand il vit une équipe de sauvetage masque sur le visage sortir sa sœur sur une civière. Il voulait s’approcher mais les secouristes s’affairaient à sa réanimation une fois dans l’ambulance. Sa vue se brouillait de plus en plus et les larmes coulaient sur son visage.
Il avait perdu toute notion des choses quand lui et ses parents furent emmenés dans la seconde ambulance vers l’hôpital le plus proche où était transporté sa sœur. Par mesure de sécurité ils furent examinés, prit en charge pour la légère intoxication dont ils étaient eux même victime dans une moindre mesure. Bradley se foutait pas mal qu’on lui explique qu’il avait eu de la chance d’être parti, que peu de temps aurait pu suffire avant que lui aussi ne soit intoxiqué. La seule chose à laquelle il pensait c’était que sa sœur les avait quitter pour toujours. Ils n’avaient pas pu la réanimer, et le jeune homme s’en voulait de ne pas l’avoir forcé à quitter la maison, sortir en même temps que lui. Ça n’était pas sa faute et pourtant il se sentait affreusement coupable. Bien qu’endeuillé il avait voulu aller en cours dès le lendemain de ce funeste dimanche. Les hommages fait à sa sœur le touchait, le soutien dont faisait preuves les autres élèves et les professeurs ou même beaucoup d’habitants de Pasadena, ça ne la ramènerait pas et elle lui manquait déjà beaucoup.

Le temps avait rendu la douleur moins vive, mais le vide lui perdurait. Durant les cinq ans suivant le décès de sa sœur, Bradley avait poursuivit ses ambitions de devenir pompier professionnel, un choix de carrière fait alors qu’il avait quinze ans. Il était officiellement affecté à cette caserne qu’il connaissait si bien, y ayant déjà ses habitudes et des liens forts avec les autres pompiers, il lui fut très facile de débuter dans son métier. Un an plus tôt ses parents avaient quitté la ville pour retourner à Phoenix, le jeune pompier s’était alors trouvé un appartement où il vivait en collocation avec deux autres personnes. Plus passionné que jamais par son travail, très efficace et doué pour la profession il devenait une valeur sûre de la caserne. Mais à être totalement dévoué à son travail il ne laissait que peu de place à une potentielle relation.

Cela faisait presque un an que Bradley et Zoey se fréquentaient. Ils s’étaient rencontrés lors d’une collecte de fonds organisé par les pompiers de Chicago afin d’offrir aux enfants de l’hôpital du matériel audiovisuel supplémentaire. C’était elle qui l’avait dragué la première et le jeune homme c’était laissé approcher malgré sa tendance à être plutôt solitaire. Elle ne voulait pas faire de plan, juste passer du bon temps et ça convenait parfaitement à Tiger. Un jeu de séduction c’était rapidement installé entre eux, les menant à se voir puis se revoir, pour finalement entretenir une relation plus ou moins sérieuse. Ils se voyaient peu, accordant leurs emplois du temps comme ils le pouvaient mais passaient de plus en plus de moment ensemble au fil des semaines, puis des mois. Et après presque une année de ce rythme particulier pour le couple qu’ils étaient devenu, Bradley avait proposé à la jeune femme de venir s’installer avec lui dans son nouvel appartement qu’il occupait seul cette fois. Fini la colocation, Tigerly avait mûrit et il se sentait prêt à habiter avec Zoey.
« Je suis désolé, j’avais des papiers à remplir à la caserne et puis on a été appelé. Tu sais ce que c’est. » s’excusait-il maladroitement alors qu’à vingt trois heure passé il rentrait chez lui. Ce soir ils devaient dîner ensemble parce qu’elle voulait lui parler de cette promotion qu’elle avait eu à son travail et qu’ils puissent fêter cela. « Ta garde s’arrêtait à vingt heure Brad… Et regardes toi, t’es épuisé. » elle secouait la tête avec dépit, avant de se replonger dans le visionnage de son film « Le dîner est dans le four, j’y ai pas touché. Si tu as faim te gênes pas. » ça lui avait pris deux heures pour faire ce repas, elle qui n’était pas une grande adepte de la cuisine. « C’était une intervention délicate, ils ont eu besoin de tous les gars présents. Et je pouvais pas rentrer sagement à la maison en sachant ce qui se passait. Des gens avaient besoin d’être sauvés. » un soupire échappait à la jolie brune « Oui je sais. C’est ton boulot ta passion et je respecte ça. Mais qui te sauvera toi ? » elle posait un regard douloureux sur lui « Un soir de la semaine, un seul. C’est tout ce que je te demandais et tu m’avais dit que c’était bon qu’on profiterait tous les deux parce que demain tu es en repos… Résultat je suis restée plantée comme une conne à t’attendre pendant trois heures ! ». Le pompier comprenait sa colère et à la fois s’il en avait la possibilité de revenir en arrière il agirait de la même façon, ferait ce même choix. « Je suis vraiment désolé. » tentait-il à nouveau en s’approchant pour espérer entamer une trêve. Mais Zoey éteignait la télé et se levait rapidement, l’esquivant au passage « Pas autant que moi. Bonne nuit Bradley ! ». Et cette nuit là il dormi sur le canapé, parce qu’il ne voulait pas s’imposer à elle après avoir gâché cette soirée à laquelle elle tenait.
S’ils ne s’étaient jamais vraiment disputés avant cela mais les désaccords se firent plus nombreux. Jusqu’à ce qu’un jour Bradley se retrouve nez à nez avec les affaires de Zoey à peine la porte d’entrée franchie. « Qu’est-ce que tu fais ? » questionnait-il en sachant pourtant très bien de quoi il s’agissait « Je m’en vais. Je retourne dans mon appartement, quitte à vivre seule ou presque je préfère que ça soit chez moi. » un soupir échappait au combattant du feu « Et tu veux pas qu’on en parle d’abord ? » la jolie brune fixait son regard dans le sien « Tu es un mec bien Bradley, vraiment. Généreux, fidèle, tendre… Mais t’es jamais là. C’est ton boulot qui profite de tes qualités, tu aimes ton métier plus que moi et je pensais vraiment pouvoir l’endurer avoir la force de passer au second plan. Sauf que je peux plus. » silencieux il hochait la tête, comprenant parfaitement à quoi elle faisait allusion et elle poursuivait « Il y a qu’à la caserne que tu t’épanoui on dirait. Et on se voyait plus quand on habitait pas ensemble que maintenant. Au moins dans ces moments t’étais totalement avec moi. Mais là ? T’es absent, rongé par je ne sais quoi avec pour seule envie de vivre ta prochaine journée de travail. Il n’y a pas de place pour moi là dedans. ». C’est vrai qu’il s’était éloigné encore un peu plus ces derniers temps parce qu’il ne supportait plus de la voir souffrir par sa faute et ne savoir quoi faire autrement. Incapable de faire le choix de prendre moins de temps pour son rôle de lieutenant et ses gars, il se trouvait au pied du mur. Pourtant cette jeune femme il l’aimait sincèrement, mais sans doute pas assez pour qu’elle arrive à changer cette part en lui qui le pousse à toujours en faire plus, sauver plus de gens, protéger d’avantage les siens. « Excuses moi Zoey. De pas avoir été comme j’aurais dû. Mais c’est ça ma vie, c’est être pompier avec tout ce que ça implique. » elle s’avançait pour déposer un dernier baiser sur ses lèvres en posant une main sur sa joue « C’est dommage que le pompier laisse pas plus de place à l’homme. Vraiment… Je te souhaite de réussir à t’accomplir Bradley. Faut croire que je suis pas celle qu’il te faut. » non peut-être pas, mais cette séparation n’en était pas moins douloureuse.

Pas volage, mais pas à la recherche d’une histoire sérieuse pour autant, Bradley n’avait jamais retenté l’expérience de vivre avec quelqu’un depuis Zoey. Des histoires brèves il en vivait, parfois d’une seule nuit, parfois de quelques unes. Mais jamais il ne s’engageait, sa vie était déjà bien trop occupée et il était incapable de rendre une femme heureuse. En tout cas il s’en persuadait, se contentant de ne rien leur promettre si ce n’est des moments passionnés où l’espace de quelques heures il serait tout à elles.
Ça inquiète ses parents et le reste de sa famille avec qui il entretient des contacts réguliers, autant que son boulot le lui permet. Certains week-end il va à Phoenix leur rendre visite. Depuis la mort de Abigail ils se sont tous serrés les coudes pour traverser cette épreuve difficile, et si la distance les éloigne chacun sait qu’il suffit d’un coup de fil pour que la cavalerie débarque à la rescousse. Sa mère aimerait que son fils trouve une femme avec qui fonder une famille, elle et son mari craignent souvent de recevoir un funeste coup de téléphone leur annonçant que leur seul enfant restant les aurait quitté eux aussi. Cependant ils savent que ce métier est devenu toute la vie de Bradley et jamais ils ne se permettraient de vouloir le priver de cela en sachant à quel point ça a été bénéfique pour qu’il se relève après le décès de sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?   Mar 25 Oct - 14:24

Bienvenue et bon courage pour ta fiche =)

Il nous faudra un lien ^^
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar

Jonathan Standford
DOCTOR
Messages : 303
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié

Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin , Jay MacFergus
Copyright : Schizophrenic (avatar)


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?   Mer 26 Oct - 20:02

Re-bienvenue parmi nous il me semble ? C'est Georgia qui sera contente ^^

_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eibhleann O'Flaherty
PARAMEDIC
Messages : 328
Date d'inscription : 24/04/2016
Job : Ambulancière // Barmaid pour arrondir ses fins de mois
Côté coeur : Célibataire

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Anna Kendrick
Multicomptes : Leith J. Murphy, Georgia MacFergus
Copyright : (c) maya05 pour l'avatar // gif tumblr maisjesaispuoù


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?   Mer 26 Oct - 21:27

Mon beeeeeest friiiiiiiiiieeeeeeend fesse fesse :happy2: :happy2: :perv3: :perv3: ::D2: ::D2:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 210
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?   Jeu 27 Oct - 8:59

dance  MON TIGROOOOOOOUUUUUUUU dance

hehe  hehe  hehe  hehe  hehe  hehe  hehe  hehe  hehe  hehe hehe  hehe  hehe  hehe  hehe  hehe  hehe  hehe  hehe  hehe    
fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou fou

bed 2 bed 2 bed 2 bed 2 bed 2 bed 2 bed 2 bed 2 bed 2 bed 2 bed 2
:drunk1: :drunk1: :drunk1: :drunk1: :drunk1: :drunk1: :drunk1: :drunk1: :drunk1: :drunk1:
:ananas: :ananas: :ananas: :ananas: :ananas: :ananas: :ananas: :ananas: :ananas: :ananas: :ananas:
:excited: :excited: :excited: :excited: :excited: :excited: :excited: :excited: :excited: :excited:
:love2: :love2: :love2: :love2: :love2: :love2: :love2: :love2: :love2: :love2: :love2: :love2: :love2: :love2:
:guitarguy1: :guitarguy1: :guitarguy1: :guitarguy1: :guitarguy1: :guitarguy1: :guitarguy1: :guitarguy1: :guitarguy1: :guitarguy1: :guitarguy1: :guitarguy1:
hug hug hug hug hug hug hug hug hug hug hug hug hug hug
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elias A. Standford
AVOCADOS
Messages : 216
Date d'inscription : 01/04/2016
Job : procureur de Chicago.
Côté coeur : officieusement officiellement marié à Jonathan Coyle.

Pseudo : buckaroo.
Avatar : Robert Downey Jr.
Copyright : buckaroo. (avatar & signature)


Voir le profil de l'utilisateur http://cptstarkasm.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?   Ven 28 Oct - 2:14

Bienvenue parmi nous ! dance
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bradley Tigerly
FIREFIGHTER
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2016
Job : Lieutenant pompier
Côté coeur : Marié à son boulot... pas insensible au charme d'une certaine flic
Avatar : Taylor Kinney
Copyright : ©burningcandles


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?   Mar 1 Nov - 10:37

fesse fesse

Merciiii

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Georgia MacFergus
POLICE
Messages : 210
Date d'inscription : 02/07/2016
Job : Inspecteur de Police
Côté coeur : C'est compliqué

Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Jennifer Morrison
Multicomptes : Leith J. Murphy (médecin urgentiste) & Eibhleann O'Flaherty (ambulancière)
Copyright : Captain Freebird et lumadreamland@tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?   Mar 1 Nov - 14:08



Felicitations !

Δ Tu es validé
Bienvenue dans le club très prisé des membres validés du forum. A présent que tu es validé(e), voici un petit guide des liens utiles pour démarrer ton aventure sur Call 911 Now! 

Viens là mon tigrou, faut qu'on parle business

   Comme tu es un animal social, tu ne peux pas survivre sans avoir des relations diverses et variées avec les autres joueurs. Rendez-vous ici.
  Et comme nous voulons te suivre dans tes exploits, n'hésite pas à te créer un petit journal de tes aventures ?
  Besoin d'un logement ou d'un lieu particulier à Chicago ? Je t'invite à déposer une requête.

  Enfin, je t'invite régulièrement à venir faire un tour du côté du bocal de Maurice pour jouer et papoter de tout et de rien et à voter pour le forum pour que nous soyons encore plus nombreux à jouer ensemble.
 
écrire ici si on veut pas de la police

Revenir en haut Aller en bas
 

Bradley ~ Est-ce que les mots sont plus beaux de là-haut ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les mots sont le miroir de l'âme. (Paradoxe)
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [Rating PG]
» Règlement du Forum ♪
» Les mots sont comme des pierres dans mon cœur.
» Les mots sont plus dur que des coups d'épées- Journal de rp d'oliver-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Your Character :: Bureau des Candidatures :: Ils sont Chicagoans!-