AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER   Ven 1 Aoû - 15:48


 
OLIVER PERRY MONROE

 
feat John Simm
 


             

   
   
Simm, John
 
 
- Etat Civil -

    Lieu de Naissance : Chicago, Illinois, USA.
    Date de Naissance : 10/07/1972
    Âge  :  42 ans
    Statut Familial : Divorcé et père à mi-temps d'une fille de 15 ans -ô joie-.
    Taille  : 1m75
    Poids:  71 kg
    Couleur des yeux  :  Marron
    Couleur des cheveux  :  Châtain clair

   
- Profession  -

    Groupe : We are the Police
    Métier : Flic.
    Poste et Grade: Inspecteur à la Criminelle.
   
         
- Personnalité -


    Caractère

   Alors comment vous dire, Oliver c'est certainement pas le type souriant par excellence. On le lui a reproché plus d'une fois mais il est comme ça. Il ne sourit pas en permanence même si ça ne veut pas dire pour autant qu'il tire la gueule non plus. C'est son visage qui est comme ça c'est tout. Pourtant, une fois lancé, on découvre vite qu'il a un bon sens de l'humour et une répartie bien à lui. Du coup oui, avec lui on voit bien que le proverbe qui dit qu'on ne doit pas se fier aux apparences se vérifie une fois de plus. En tout cas, Oliver est un homme loyal et droit, ce qu'il fait il le fait toujours avec passion et sans compter son temps. Il est certes un peu maladroit parfois, notamment quand il s'agit de parler de lui ou de ce qu'il traverse et ressent mais bon, c'est un mec quoi. Il est du coup aussi quelqu'un qui sait écouter les autres, ce qui l'aide pas mal dans son boulot d'ailleurs et avec sa fille. Bosseur, il est de ceux qui arrivent tôt et partent tard en général. D'ailleurs, protecteur de nature et papa poule, mieux vaut pour vous ne pas trop vous le mettre à dos parce qu'il est du genre rancunier le bougre. On comprend vite que c'est un mec bien, qui aime ce qu'il fait et qui le fait bien. Il n'est pas un héros, il ne prétendra jamais l'être, c'est pas le genre de la maison. Mais comme tout le monde, il n'est pas parfait, il sait qu'il fume un peu trop et qu'il devrait sans doute faire un peu plus de sport mais s'il n'a pas envie, il ne bougera pas. Têtu le bougre ? Il peut l'être en effet mais pas au point non plus de n'écouter que sa propre raison. Oui en bref, Oliver se donne un air gros dur certes, mais qui en vérité à un cœur d'or.

    Daily Life
   → Il commence toujours sa journée par un café bien noir, sinon vous pouvez être certains qu'il va être de mauvais poil pour un moment -jusqu'à ce qu'il puisse prendre son café quoi-
→ Il a pris l'habitude de prendre un verre avant d'aller se coucher, ça l'aide à arrêter de trop cogiter en général
→ Il se gratte le menton quand il réfléchit ou qu'il est gêné et il sait que c'est limite un toc mais il n'y peut rien c'est plus fort que lui
→ Il appelle sa fille chaque jour pour s'assurer qu'elle va bien et s'il ne peut pas appeler, il lui envoie au moins un message
→ Il a une fâcheuse tendance à oublier de faire des courses du coup il mange souvent des plats à emporter -surtout qu'il sait bien cuisiner mais la flemme l'emporte le plus souvent-
→ Il préfère rendre ses rapports écrits à la main plutôt que par ordinateur, il est un peu vieux jeu là dessus mais c'est surtout parce qu'il tape trop lentement et qu'il n'aime pas passer des plombes à écrire ses rapports
→ Il a gardé son alliance et il la porte à son cou, avec la médaille de naissance de sa fille, c'est ses petits grigris -oui c'est un gros nounours en vérité-
→ A pris l'habitude de se faire squatter par le chat de ses voisins depuis un moment, si bien qu'il le nourrit la plupart du temps et qu'il a ses habitudes chez lui
→ La plupart du temps, il se balade avec une barbe de trois jours, la flemme là encore même si le résultat lui va plutôt bien avouons-le
→ Niveau look, disons qu'il préfère les vêtements confortables plutôt que les costards et bonne chance pour lui en faire porter un en dehors de certaines occasions

   Gimmick : Oliver a plusieurs tatouages: un pique sur l'épaule droite -ça symbolise la lutte, la victoire malgré les obstacles-, la date de naissance de sa fille à l'intérieur du poignet gauche et une citation de Beckett au niveau de la hanche, au dessus d'une cicatrice qu'il s'est faite sur le terrain qui dit: Fail. Fail again. Fail better.
    Expression ou Citation favorite : Oliver est quelqu'un qui a l'habitude de jurer assez souvent, du coup il sort souvent les habituels "fuck", "for fuck's sake" ou "holy shit" et autres jurons du même cru. Il essaie de limiter les dégâts quand sa fille est là mais c'est difficile pour lui, il faut bien l'avouer vu qu'il a franchement pas l'habitude de se censurer de ce côté là.

   
         
- A propos du contexte -


    - Comment votre personnage est-il affecté par l'explosion ?   L'explosion a donné lieu à une sacrée pagaille en ville, du coup en tant que flic il est bien sûr impliqué dans l'histoire puisqu'il doit retrouver ceux qui ont fait ça. Heureusement pour lui, il n'a perdu personne dans l'explosion même si il connait d'autres qui ont été moins chanceux de ce côté là et qu'il comprend leur douleur. Lui se concentre surtout sur l'enquête, de toute façon gérer les émotions et ce genre de conneries, c'est pas trop son truc. Il compte bien faire en sorte que celui ou ceux qui ont fait ça paye, parce qu'il est conscient que la prochaine fois c'est quelqu'un de sa famille qui pourrait se trouver là et ça, c'est une foutue bonne motivation pour lui.


   
         
- Eléments Biographiques  -


   Oliver voit le jour à Chicago dans une famille de la classe moyenne. C'est l'aîné car suivront quelques années plus tard une soeur et un frère. Ses parents ont toujours voulu une grande famille, chacun étant enfant unique à la base. Du coup, ça n'a pas toujours été simple niveau fin de mois mais Oliver et les autres n'ont jamais manqué de rien. Il faut dire que son père avait pris deux boulots pour faire en sorte que ça n'arrive pas et qu'ils pouvaient compter sur papy et mamy aussi. Très tôt Oliver se montre du genre direct et franc, ne supportant pas que les plus grands s'en prennent aux plus faibles. D'ailleurs, il se fait rappelé à l'ordre plus d'une fois par ses professeurs, ce qui lui vaudra une image d'élève turbulent même si ses résultats sont excellents dans l'ensemble.

Quand sa famille déménage à Indianapolis alors qu'il vient d'avoir 8 ans, Oliver est chambouler mais s'adapte bien vite à sa nouvelle vie. Son père a hérité une belle petite maison d'une de ses tantes et la famille peut donc enfin arrêter de trop se soucier de l'argent, ce qui laisse la possibilité à Oliver de pouvoir être aussi un enfant et pas que le grand-frère. Il aime ce rôle, attention, il est protecteur dans l'âme ça personne ne vous dira le contraire. Mais il s'ouvre un peu plus et développe même un sens de l'humour bien à lui. Son cursus scolaire se fait somme toute assez normalement, rien de bien intéressant à redire là-dessus. Bon élève, assez sportif et apprécié de tous sans pour autant être le type ultra-populaire. Seule note à préciser, c'est lors de sa dernière année de lycée qu'il fera la connaissance de sa future femme et mère de sa fille.

Oliver a toujours plus ou moins su qu'il deviendrait flic un jour. Mais son père -et surtout sa mère- voulait qu'il essaye au moins de faire des études avant, histoire de voir, qu'il se fasse une expérience en espérant bien sûr qu'au passage il changerait d'avis quant au fait de rejoindre la police. Mais après deux premières années de fac de droit, il devenait évident qu'il perdait son temps là-bas alors il s'inscrit à l'académie de police d'Indianapolis et c'est là qu'il fit la connaissance de celui qui deviendrait assez rapidement son meilleur ami, James. Une fois sa formation terminée, Oliver passe enfin devant monsieur le maire, une nouvelle qui en surprend plus d'un vu que notre spécimen n'est pas vraiment du genre à aimer ces formalités là mais Devan -sa femme- s'était montrée plus que patiente alors il ne pouvait pas lui refuser encore plus longtemps. Une fois sur le terrain, Oli se montre une recrue de choix, on remarque une certaine aisance naturelle même si bien sûr, il lui manque encore l'expérience de ses collègues plus âgés.

Il fait donc ses classes, ne comptant pas ses heures et faisant toujours de son mieux pour aider son prochain. Il lèvera un peu le pied lorsqu'il deviendra papa en 1999 d'une petite fille, Fiona. Et le moins qu'on puisse dire sur le sujet, c'est que cette petite princesse fait de lui un autre homme, bien plus souriant et surtout plus prudent sur le terrain. Ce qui ne l'empêchera pas de se faire tirer dessus bien évidemment et d'ailleurs, c'est suite à une intervention musclée qu'il se voit mis sur la touche un moment, histoire de récupérer après sa blessure. C'est à peu près à cette époque là que son mariage commence à prendre du plomb dans l'aile, sa femme n'arrivant pas à supporter l'idée de le perdre à cause d'une balle perdue ou d'un cinglé. Mais être flic, c'est tout ce qu'il sait faire alors forcément, ça finira mal mais pour le bien de leur fille, ils arriveront quand même à s'arranger, partageant la garde à part égale car même si leur mariage est un échec, ils n'en restent pas moins amoureux l'un de l'autre -oui, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué hein-.

Le temps a passé depuis, il bosse toujours à la Criminelle mais est passé au grade d'inspecteur tout comme son partenaire et meilleur ami -qui est à présent son boss, situation assez marrante au demeurant-. Une sacré paire que ces deux là, croyez-moi. C'est d'ailleurs lui qui à l'époque va pousser James a aller voir Leanne, connaissant le bougre sans ça, il serait toujours encore célibataire. Il faut dire qu'entre les deux flics règne une confiance à toute épreuve et à les voir ensemble, on comprend vite qu'il y a un lien fort entre eux, même s'ils se traitent de noms d'oiseaux par moments. De son côté à lui, c'est toujours plus ou moins la même rengaine, il fuit les relations durables parce que c'est plus facile et qu'il n'arrive pas à totalement oublié son ex -difficile quand elle vit dans la même ville et qu'il la croise quasiment chaque semaine quand il vient chercher sa fille-. Mais ça finira peut-être par changer, qui sait. En attendant, il se contente comme toujours de faire son boulot et de le faire bien, d'être présent pour sa fille et ses proches. Ça n'est peut-être pas la plus belle vie qui soit mais ça lui convient largement alors il en profite à sa manière.

    - Anecdote X :   Un jour il s'est retrouvé à arrêter James, ce dernier étant sous couverture dans le service des Stups à l'époque. Il en a profité pour lui coller une droite, geste qu'il a payé par la suite bien entendu mais sur le moment, il en a profité, arguant bien entendu que c'était pour préserver la couverture de son ami auprès des autres quand en fait c'était surtout un bon moyen pour lui de profiter de la situation pour lui jouer un mauvais tour.


   
         
- Behind The Screen  -


   Pseudo : red pants.
   Age : Déjà trop vieille.
    Double Compte ? Pas encore XD
    Découverte du forum : par miss K
    Une première impression ? Nice, shiny, FAN-TAS-TIC!
   
 
code fiche : (c) Sheppynette
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 540
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER   Ven 1 Aoû - 16:35

Soit le bienvenue sur forum Oliver.  Neutral 

Super choix d'avatar! Cela fait super plaisir de voir John Simm sur un forum!
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER   Ven 1 Aoû - 19:33

Mon Olibaba préféré , haaai
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER   Sam 2 Aoû - 11:55

LEANNE > Merci merci  lèche Ouais Mr Simm est trop rare sur les forums c'est vrai, alors j'ai craqué

JAMESOUNET > T'es beau ma poule tu sais  🧀
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER   Sam 2 Aoû - 12:25

Bienvenue  Neutral 

Leanne Griffith a écrit:
Super choix d'avatar! Cela fait super plaisir de voir John Simm sur un forum!

La même !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER   Dim 3 Aoû - 22:45

Merci Kayleigh  :coucou: 

Bon bah je pense avoir fini pour le coup!
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER   Dim 3 Aoû - 23:09


Félicitations


- Tu es à présent validé(e) ! -


C'est Jessie qu'on aurait dû t'appeler. XD Pour moi tout est bon

Bienvenue dans le club très prisé des membres validés du forum. A présent que tu es validé(e), voici un petit guide des liens utiles pour démarrer ton aventure sur FireHouses.
Tu es pompier ou ambulancier, va vite te trouver une caserne en lançant le dé des affectations.
Comme tu es un animal social, tu ne peux pas survivre sans avoir des relations diverses et variées avec les autres joueurs. Rendez-vous ici.
Un petitjournal de tes aventures ?
Besoin d'un logement ou d'un lieu particulier dans Indianapolis ? Je t'invite à déposer une requête.

Enfin, je t'invite régulièrement à venir faire un tour du côté du Flood.
code fiche : (c) Sheppynette
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER   Dim 3 Aoû - 23:32

Ca aurait été un peu gros non Jessie James  pleure 

merci mon poulet  Wink 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER   

Revenir en haut Aller en bas
 

Never apologize for being yourself, because other people never apologize for being assholes. ◊ OLIVER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» People's Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Previously on FH-