AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 How about we find a name to THE Thing ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 540
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: How about we find a name to THE Thing ?   Mar 29 Juil - 22:28


(c) lumadreamland & sophiabushgifs @ tumblr

   
Depuis quelques semaines, Leanne était devenue incapable de travailler dans le camion. Dans sa condition de femme-enceinte, elle ne pouvait plus foncer tête baissée dans un immeuble en flammes. Elle approchait du huitième mois avec tout ce qui allait avec, le gros pour ne pas dire énorme ventre bien arrondi mais aussi la fatigue pour ne citer que les aléas les plus glamours. Mais pour ne pas la laisser sans rien faire de ses journées, l'académie des pompiers d'Indianapolis avait proposé à Leanne de venir donner plus de cours aux futurs nouvelles recrues. C'était une bonne alternative car les horaires étaient déjà beaucoup plus conventionnels que ceux qu'elle pratiquait quand elle était de garde à la caserne et lui permettaient de pouvoir aménager facilement son temps libre. Le Lieutenant commençait en général vers neuf heures le matin et finissait traditionnellement vers quinze heures. James avait pas mal de travail en ce moment. Bien sûr c'était plus ou moins comme d'habitude car le commandant Catesby était un de ces hommes investis dans son travail. Elle le voyait souvent rentrer le soir la mine encore concentrée sur sans doute l'une des affaires en cours qu'il suivait mais elle n'osait que rarement lui demander de quoi il s'agissait. En effet, la blonde préférait laisser James venir à elle que lui forcer la main. Elle avait appris il y a longtemps qu'il y avait des sujets sensibles et que de toute manière James était tenu au secret professionnel.

Après ses obligations à l'Académie, Leanne était allée flâner au centre commercial pour voir si des enseignes proposait des offres promotionnelles intéressantes mais elle n'avait pas trouvé grand chose. Finalement elle avait succombé au plaisir coupable de gourmandise devant un de ces salon de thé qui faisait également pâtisserie à la française très en vogue en ce moment en ville. Ce soir là, Leanne rentra à l'appartement qu'elle partageait avec James depuis trois ans dans l'East Side d'Indianapolis sur les coups de dix-huit heures. Elle eut dans l'intention d'attendre James pour dîner mais une fois passé vingt et une heure le pompier se résolut un soir de plus à manger en solitaire. Leanne dîna sur le canapé devant la retransmission en direct d'un match de hockey. ça aussi ça lui manquait... Chausser les patins, s'équiper en guerrière et aller tâter le palet du bout d'une crosse. En soit le match ne la passionnait pas comme à l'accoutumée. Elle regardait simplement parce qu'elle attendait James. Ce soir ils devaient parler d'un sujet qu'ils avaient repoussé jusque là mais qu'il faudrait aborder rapidement désormais. Mais ça, le policier ne le savait pas encore...
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Sam 2 Aoû - 4:20

{Naming is like branding
one does have to think about it carefully


L'homme craqua sa nuque et ressentit les conséquences d'une position de moine adoptée pendant des heures.  Il ne réalisait pas toujours combien de temps il passait à être collé à sa chaise derrière son bureau. Certains de ses collègues avaient cru qu'il aurait plus de mal à s'habituer au travail sédentaire, et bien que James par des jours de pluie aurait adoré retourner sur le terrain, son poste de commandant lui convenait parfaitement.  Il l'avait humblement accepté, il n'en avait pas vraiment voulu, et c'est pour cela qu'il devait être à ce poste.  Au fil des mois, il s'était habitué à être dans un bureau et surtout d'avoir des heures beaucoup plus normales que précédemment en tant qu'inspecteur. Il avait décidé ce jour là , de se prendre un peu de temps pour passer en revu son cas.  Ce fameux cas qu'il trainait depuis si longtemps qu'il n'avait vraiment plus besoin de lire le dossier.  Pourquoi l'avait-il ressorti? Tout simplement parce qu'il y avait eu une information , un minime indice reliant un objet au cas.  James s'était donc retrouvé à  scruter les photographies assez morbides pour tenter de renforcer ce lien, en vain.

Alors il s'était retourné vers son travail, feuilletant rapport après rapport, demande après demande, juste avec la même minutie qui rendait son travail des plus chronophage. Poussé par son assistante, enfin assistante, elle s'était nommée assistante sans son accord, James prit le chemin de la maison.  L'avantage de rentrer à une heure aussi tardive , était réellement et seulement le fait d'éviter les embouteillages, pour le reste, il savait qu'il avait encore une fois laissé seule la future mère de son enfant, et probablement la seule femme hormis sa mère qu'il aimait réellement. Elle ne lui en tenait pas rigueur, il le savait, mais  il présentait également, qu'il pouvait être plus présent pour elle et pour leur futur enfant. Enfin investir, quand votre compagne est dans un camion et n'a pas vraiment besoin de séances de yoga pour se relaxer, tout ce que vous pouvez faire c'est lui couler un bain et écouter sa journée, ce que  James tentait de faire quand possible, mais James et les relations, c'était de petits gestes et pas beaucoup de paroles.  

Enfin arrivé chez eux,  il entra, déposa son manteau sur le crochet prévu à cet effet et retira ses chaussures.  Il se traina ensuite vers la source du bruit et de lumière, s'attendant à voir  Leanne par la même occasion.  "Bonsoir" bailla-t-il à moitié et se pencha pour lui déposer un baiser sur les lèvres.  " Comment était ton cours à l'Académie?" demanda-t-il alors qu'il allait à la cuisine pour se chercher les restes et de quoi boire avant de revenir et s'asseoir à côté de Leanne.  En l'écoutant , il tira sur le nœud de sa cravate pour la défaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 540
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Sam 2 Aoû - 9:30


(c) lumadreamland & sophiabushgifs @ tumblr

   
Quand Leanne entendit James entrer dans l'appartement elle attrapa la télécommande et baissa le volume sonore de la télévision. "Bonsoir" répondit-elle au policier tandis que celui-ci venait l'embrasser comme il le faisait chaque soir en rentrant du travail. La blonde l'observa dans son cheminement vers la cuisine. James avait cette classe naturelle et faisait partie de ces hommes qui n'avaient pas l'air d'un clown mal fagotés en portant un costume. "C'était un petit peu...Comment dire... Epique aujourd'hui. J'avais une demie classe de larves. Je pense pouvoir affirmer sans trop me tromper que certains ont du faire la fête jusque tard, voire même très tard. Toujours est-il que j'ai pu à nouveau mettre à l'épreuve mon lancer de brosse de tableau et autres stylos." La jeune femme se mit à rire en repensant aux quelques headshots qu'elle avait pu placer. "Et décidément je suis plutôt douée." ajouta-t-elle avec une certaine fierté. En tant que hockeyeuse depuis de nombreuses années, Miss Griffith avait acquis une certaine adresse. Leanne était une professeure majoritairement appréciée par ses élèves. Elle essayait de rendre ses cours vivants car elle se souvenait de l'époque où elle était assise derrière ces bureaux. Quand on est là, on ne rêve que d'aller faire du sport et de s'entraîner à faire des manœuvres. Les cours théoriques sont plutôt une plaie. Et puis, elle était aussi un peu plus jeune que certains de ces collègues enseignants et elle était normalement sur le terrain. Elle avait l'habitude des aspirants et savait comment s'y prendre avec eux. La tenue aussi faisait tomber une certaine barrière. Normalement les professeurs de l'Académie portent un uniforme composé d'un pantalon noir et d'une chemise blanche aux nombreux écussons. Etant donnée l'avancé de sa grossesse, il était devenu difficile pour Leanne de pouvoir rentrer dans le dit uniforme. Elle arrivait donc tantôt en tenue de sport avec un pantalon de jogging le moins sexy du monde ou tantôt quand elle avait la foi le matin, un pantalon noir de femme enceinte et un haut blanc qui faisait un peu plus classe. La jeune femme essayait de faire un effort quand elle avait un rendez-vous après la classe. Quand James revînt de la cuisine, le pompier lui fait une petite place sur le canapé en ramenant ses jambes plus près d'elle. "Et toi ? Comment était ta journée ?"  
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Lun 4 Aoû - 0:59

{Naming is like branding
one does have to think about it carefully


James écoutait attentivement les dires de sa belle. Il lui ouffrit un de ces rares sourires qu'il affichait discrètement sur son visage.  James n'était pas vraiment un homme expressif de nature, mais dans le cocon de cet demeure et seulement devant Leanne il s'autorisait à être un peu plus humain dirait-on.  Mais cela, c'était bien l'influence de sa compagne et de son meilleur ami. Il est vrai que tu es très douée dans ce genre de lancés" fit-il remarquer. Il se permettait cela notamment parce qu'à de nombreuses reprises il avait été la cible de boules de papier et coussins pour punir son crime d'avoir travaillé à domicile au lieu de consacrer plus de temps à Leanne. Ce qui avait d'ailleurs mené à un consensus de ne pas amener le travail avec soi en passant le pas de la porte. James s'était partiellement tenu à cela, car il y avait deux, trois affaires qu'il avait mis de côté et avec ses nouvelles fonctions, il préférait se relire et lire à tête reposée certains dossiers plutôt que de le faire à son bureau.  Il prit une fourchée de son diner et mâcha religieusement avant de laver son gosier avec une bière.

Il continua son diner tout en réfléchissant brièvement à sa réponse. Devait-il lui parler de sa journée en terme de pause midi, de ragots et autres fantaisies ou des deux éléments qui avaient emplis sa journée.  Il crut plus sage de taire le fait qu'il avait travaillé sur son cas, et aborda l'autre problème dont il devait s'occuper au vue de sa fonction. " Assez tranquille comparé à ce que j'ai pu avoir comme rythme par le passé.  Mais il y a entre rapports et longues discussions téléphoniques, un cas de harcèlement sexuel parmi l'un des agents de police. J'ai dû organiser une session avec la personne et les affaires internes pour trouver une solution. Fait un peu plus critique ici, c'est qu'il s'agit d'un homme gay harcelant un homme hétérosexuel...les joies du 21ème siècle et des mouvements de libération des minorités, quand un cas comme cela se présente, c'est le maire qui vous regarde par dessus l'épaule " expliqua-t-il et finit son diner. "Ce fut très bon" complimenta-t-il et mit son plat sur la table basse.  Il se rapprocha ensuite de  Leanne, passant une main sur son ventre tout en baisant son épaule.   "Comment va notre fille?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 540
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Mar 5 Aoû - 15:15

How about we find a name to THE Thing ?

     

             
           


Leanne écouta à son tour son compagnon répondre à sa question. Au récit de l'affaire interne qui l'avait occupé, la jeune femme se dit heureuse de n'avoir jamais eu à traiter ce genre d'affaire dans son équipe. Peut-être que cela était déjà arrivé à son chef, elle n'en savait rien Si cela s'était produit au cours des dernières années en tout cas elle n'en avait jamais entendu parler et pourtant les gossips dans la caserne allaient bon train. "C'est une position délicate en effet. Je suis certaine que tu sauras t'en sortir avec les honneurs comme toujours" répondit-elle confiante sur ce qu'elle avançait. Après tout, James ne serait pas monté en grade si on l'avait cru incapable de gérer ce genre de choses. Le pompier eut ensuite un petit sourire satisfait quand James complimenta le repas. Ce n'était pas grand chose mais cela faisait toujours plaisir. Puis le commandant de la police d'Indianapolis emmena la conversation vers un sujet plus léger, leur futur enfant. *Parfait* songea Leanne qui allait pouvoir aborder l'épineux sujet de la soirée grâce à la transition offerte. Elle baissa les yeux sur la main de James sur son ventre, souriant à nouveau légèrement. La blonde apprécia leur petit moment d'intimité quelques secondes avant d'enchaîner sur son idée "Il se trouve que notre petit bébé doit penser que j'oublie que je suis enceinte depuis quelques jours. Elle me gâte en petits coups c'est très sympathique de sa part..." La blonde tourna ensuite légèrement la tête en direction de James et ses prunelles azurs vinrent accrocher celle du policier. Elle tira sur le nœud de sa cravate à moitié défait pour attirer le visage de son compagnon vers le sien, refermant par la même occasion son piège. Leanne déposa un petit baiser sur ses lèvres, puis s'écartant légèrement de lui elle murmura d'une voix suave "Il serait peut-être temps de lui trouver un nom tu ne crois pas ?". Elle sourit à nouveau sans pour autant relâcher son emprise. "Car il est absolument hors de question que j'accouche sans que nous lui ayons choisi un nom" poursuivit-elle on ne peut plus sérieuse. Ils avaient suffisamment attendu et plus le terme se rapprochait plus cette question non traitée devenait une obsession pour Leanne.
       
     
code fiche : (c) Sheppynette
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Mer 6 Aoû - 4:55

{Naming is like branding
one does have to think about it carefully


  "Elle n'a pas tord de te le rappeler." commenta James et espéra la sentir frapper du pied en présence de son papa. Il était compliqué pour un homme de connecter avec son enfant. Il n'y avait pas la même présence que la mère, alors idiotement quand  Leanne dormait, il lui parlait doucement en posant ses lèvres sur le ventre arrondi. Il espérait qu'elle connaisse sa voix. Ne faisant donc pas attention au petit stratagème de sa compagne,  le commandant se trouva prit au piège. Mené vers un sentier charnel et sensuel, il ferma les yeux et profita du baiser partagé pour se détendre et y répondre avec une certaine aisance. En même temps c'était loin d'être son premier baiser et il était loin de jouer les prudes, surtout quand l'invitation prenait une telle allure. Malheureusement pour l'homme qu'il était et qui croyait avoir, après une longue journée, un moment beaucoup plus intime avec sa compagne, Leanne frappa un grand coup en murmurant ces quelques mots.

James fit une moue plus proche de l'enfant qui ne veut pas manger ses légume que du commandant de police. Mais en même temps la fonction n'avait jamais fait l'homme. Le policier eut un sourire crispé et laissa tomber sa tête sur l'épaule de Leanne avant de la redresser et passer une main dans ses cheveux. Il s'accouda au dos du canapé et usa de sa main comme porte tête."Très bien...as-tu déjà des idées? Une préférence?" posa-t-il comme question. Il fallait dire, qu'il n'était pas très doué pour trouver des surnoms ou des noms tout court. Son premier chien était resté une semaine sans nom jusqu'à ce que son frère décide de l'appeler Pongo, nom qu'il a toujours détesté, mais comme il ne pouvait pas se plaindre, il a toujours fait semblant de l'aimer.  Bien entendu avec leur fille, il ne comptait pas faire de même, mais donner un nom à ce petit être, c'était le placer dans le monde, lui donner une individualité, une personnalité même.  C'était faire du fœtus un être humain dans toute sa complexité et pour James c'était ça un peu le miracle de la vie avant le miracle de la vie qu'était le réflexe d'inspirer et d'expirer pour la première fois.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 540
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Mer 6 Aoû - 14:20

How about we find a name to THE Thing ?

     

             


L'attitude de son compagnon fit légèrement rire Leanne. Son plan avait fonctionné il ne restait à présent plus qu'à traiter le sujet. Mais là se présentait toute la complexité de la chose: la méthode. Comment fallait-il s'y prendre pour choisir un prénom pour son futur enfant ? Leanne n'avait pas acheté un de ces bouquins qui s'appelaient "Le Dico des Prénoms" se disant qu'elle trouverait un meilleur investissement aux quinze dollars que coûtaient ce genre de livres. Il y avait forcément des affinités avec des prénoms mais le pompier avait beau se creuser les méninges rien ne venait. Elle parut perplexe pendant quelques secondes avant de finalement hausser les épaules et de déclarer en se sentant un peu embêtée : "J'ai beau essayer d'y réfléchir je n'ai rien qui me vient à l'esprit". Mais aux jours d'aujourd'hui, James et Leanne avaient la chance d'être entourés par la technologie et de vivre à l'ère de l'Internet qui saurait sans doute les aiguiller un peu. "Oh et j'ai décidé de mettre de côté toutes les propositions de prénoms faites par ma mère. Je les ai noté pour être sûre que nous ne commettions pas cet écueil" Cela devait bien faire déjà quatre mois que la mère de Leanne lui rabattait les oreilles avec des suggestions non dissimulées basées sur des noms de têtes couronnées ou de célébrités qu'elle admirait. La future maman se leva non sans peine et alla chercher un petit carnet dans son sac à mains dans l'entrée. En revenant dans le salon vers James, elle le feuilleta en commençant par la fin jusqu'à tomber sur la dite page des prénoms. Elle relut vite fait la liste en levant les yeux au ciel devant certains noms puis tendit le carnet au policier. Parmi les prénoms incriminés on pouvait apercevoir Marylin, Kate, Margaret, Kristen, Elizabeth et autres Sophia. Tant qu'elle était debout, elle en profita pour aller chercher son ordinateur portable et elle le posa sur la table basse. Tandis que James parcourrait la liste, elle alluma l'ordinateur et se rassit à ses côtés. "Pas jojo n'est-ce pas ?" commenta-t-elle quand elle vit aux yeux du futur papa qu'il arrivait à la fin de la page. "Sinon, t'as une idée toi ?" demanda-t-elle pendant qu'ils patientaient le temps que l'appareil finisse de démarrer.
       
     
code fiche : (c) Sheppynette
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Dim 10 Aoû - 3:16

{Naming is like branding
one does have to think about it carefully


 James attendit patiemment des propositions de la bouche de a compagne, mais quand elle lui livra cette réponse, il ne put que secouer la tête et soupirer. Il savait bien qu'ils ne pouvaient pas repousser cette prise de décision, surtout que Leanne arrivait à terme et il était hors de question que leur fille aie un bracelet avec X marqué dessus comme prénom. Déjà le nom de famille était un petit problème administratif. James regarda l'écran sans suivre, ses pensées allant vers une ébauche de nom, une ébauche de ce que serait leur fille. Il n'était pas un artiste dans l'âme, pas vraiment, il était cartésien et rationaliste, ce qui n'aidait pas toujours leur vie de couple, mais ils faisaient avec après tout. Il leva ses yeux azurs vers Leanne quand elle revint et prit délicatement la liste. Pour être honnête, c'était des noms communs, très américains, et il n'était pas vraiment surpris des propositions car la mère de Leanne ne s'était pas cachée de les lui faire part lors de douloureux déjeuner familiaux auxquels James prenait part ci et là quand il était nécessaire qu'il soit présent.

"Pour quelqu'un qui n'a pas d'idée, tu as une bonne organisation...et non, pas Jojo,  le ridicule ne tue pas, mais je ne tiens pas à ce qu'elle parte avec un handicap tel son prénom dans cette vie. Elle est assez difficile comme elle est sans ça " répondit-il et fit-il remarquer à Leanne. Son métier ne lui laissait pas grande place pour un futur utopique. Il avait tellement vu le pire dans l'Homme depuis qu'il était dans la police, qu'il ne tenait pas particulièrement voir sa fille sortir. Sa filleule , et fille d'Oliver était maintenant dans un âge critique et s'il n'écoutait que lui, il ne laisserait jamais sa fille sortir. Certes, des malheurs pouvaient arriver dans le logis, mais pas comme ceux de la rue. "A part te rappeler les prénoms de mes grands-mères , Jayne et Catherine, je ne peux pas vraiment nous faire avancer... à moins que tu ne veuilles que notre fille porte le nom d'une des victimes de dossiers que j'ai en tête. Ce qui...n'est pas mieux" ajouta-t-il sans grand émoi dans la voix. Il énoncait un fait parmi un autre. Lorsque l'ordinateur finit son démarrage et qu'ils se retrouvèrent devant un navigateur dont le site clamait la rareté et beauté des prénoms, James lut les diverses propositions sans grande conviction. "Des gens appellent vraiment leur enfant Wednesday ? ... étrange...Cassandre, Malia, Maelys, Lucy, ...Morgane, il semblerait qu'on arrive aux prénoms normaux portables par notre fille...à j'ai parlé trop vite, y a Pucelle ... "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 540
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Mer 13 Aoû - 23:19

How about we find a name to THE Thing ?

     

             


Leanne pouffa quand elle entendit James prononcer le mot Pucelle. Il y avait vraiment des parents qui soient étaient cruellement en manque d'inspiration soit cruels tout court. Cela ne serait jamais venu à l'idée de la blonde que son enfant s'appelle ainsi. "Mais comment est-ce possible ? Ils ne se sont pas faits recaler au bureau des naissances ?" Apparemment pas sinon Pucelle ne figurerait pas dans la liste des prénoms, après tout il y avait bien des gens qui appelaient leur enfant Facebook ou Google... Ils passèrent en revue une liste de prénoms sans pour autant s'arrêter sur une suggestion en particulier. Finalement tous les noms figurant dans cette liste avaient l'air banal. Il manquait ce petit truc en plus qui les aurait fait craquer. "Il nous faut quelque chose de plus or..." commença-t-elle avant de s'arrêter brusquement surprise par un coup donné par le bébé. Elle prit la main de son compagnon et la posa sur son ventre arrondi pour lui faire sentir les mouvements, pour qu'il partage un peu ce moment avec elle. Cela ne prit que quelques secondes mais au moins James avait pu y assister. Pendant la grossesse, il n'avait pas pu être aussi présent qu'il l'aurait voulu, Leanne ne lui en tenait pas rigueur aussi elle essayait de faire profiter le policier quand ils étaient à deux.

Après ce petit moment intime, la blonde sourit et approcha son visage de celui futur papa pour capturer ses lèvres le temps d'un court baiser avant de reporter son attention sur l'ordinateur. En parcourant la page internet et ses rubriques, la jeune femme vit une catégorie concernant des prénoms d'autres nationalités. Elle cliqua dessus et sélectionna les prénoms irlandais et parut lire le contenu de la page qui s'afficha avec un certain intérêt. "Ah ça m'a l'air plus sympa chez nos amis Irlandais" Parmi les propositions figuraient les prénoms suivants "Regarde, Aileen, Carleen, Dealla, Erin, Myrna... C'est déjà plus sympa et original que ce qu'on a vu jusque là non ? T'en penses quoi ?"
       
     
code fiche : (c) Sheppynette
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Mar 19 Aoû - 0:15

{Naming is like branding
one does have to think about it carefully


  "Je ne sais pas où va le monde, alors il ne faut pas trop m'en demander sur le pourquoi du comment les gens font ce qu'ils font. " répondit le commandant avec une légère moue.  Ce n'était pas dans ses habitudes de juger les gens, mais parfois et devant certains comportements , il ne pouvait que secouer la tête.  La bêtise humaine ne cessait de le surprendre, même dans les crimes qu'il voyait défiler. Dans le temps, un coup de couteau ou une balle suffisait, maintenant les choses devenaient plus compliqué, les gens ne réfléchissaient plus et semblaient vouloir recréer des scénarios farfelus tout droit sortis du jeu Cluedo. "Plus or?"  Il ne savait pas vraiment ce que Leanne voulait dire par là , mais il était d'accord que ces prénoms n'étaient pas vraiment faits pour leur fille. Il ne chercha pas trop à comprendre, surtout que le miracle de la vie vint frapper à sa porte quand  Leanne posa sa main sur son ventre.  Le petit mouvement n'avait duré que quelques secondes,  même pas assez pour réellement apprécier le moment, mais  cela fit sourire le policier. C'était un des contacts avec sa fille et cela ne pouvait que l'émouvoir, surtout qu'il ne pouvait ressentir les choses comme Leanne.  De plus , et c'est surtout cela que James appréciait, cela le rapprochait de sa moitié, la proximité, le toucher, le baiser qu'elle lui vola juste après, c'était ces petites choses qui l’apaisaient et faisait de Leanne et de la petite son sanctuaire.

Il reporta son regard sur l'écran, quand sa compagne eut la bonne idée de changer d'origine.  Il eut un petit rictus à sa remarque sur les Irlandais. Ses yeux balayèrent la liste de prénoms.  "J'en pense que notre petite devrait s'appeler Eireen." répondit-il avec flegme comme si cela s'imposait comme une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 540
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Mer 20 Aoû - 0:04

How about we find a name to THE Thing ?

     

             


Leanne accueilla la proposition de James la mine songeuse. Dans sa tête, elle visualisa le nom de leur fille avec le patronyme de James. Cela sonnait plutôt pas mal il fallait bien l'avouer. "Avant de valider votre proposition monsieur, nous allons procéder à une ultime vérification" lança la future maman d'une voix secrétaire administrative. Elle cliqua sur le prénom indiqué par le policier pour afficher la signification du prénom Eireen. S'ils trouvaient tous deux cela joli, maintenant il ne restait plus qu'à s'assurer que cela ne voulait pas dire quelque chose de négatif. Manquerait plus qu'après tant d'effort l'élu signifie vielle prostituée des bas quartiers. Cela l'aurait fait moyen je vous l'accorde. Rassurée sur la signification, Leanne se tourna vers James avec un petit sourire. "Je crois que nous avons un gagnant" déclara-t-elle satisfaite. "Eireen, ça me plaît bien..." ajouta-t-elle visiblement ravie et soulagée. Finalement, trouver un prénom à leur enfant ne leur avait pas pris autant de temps que ce que Leanne avait pensé. Elle s'était imaginée une longue soirée en proie à de nombreuses tractations où ni Leanne ni James ne parvenait à se mettre d'accord. La jeune femme avait été influencée par les histoires que sa mère lui avait conté et elle s'aperçut ce soir que comme bien souvent, l'expérience des autres ne vaut rien.

A présent qu'ils étaient décidés et qu'ils en avaient terminé avec la mission de la soirée, ils pouvaient passer à quelque chose de plus agréable. Ainsi, la blonde ferma le clapet de l'ordinateur et, non sans mal, entreprit de le poser sur la table basse. Quand elle eut réussi, la belle s'adossa au canapé. Ils pouvaient profiter un peu du temps qu'ils leur restaient avant d'aller dormir. Leanne caressa le visage du policier puis laissa sa main aller se promener dans son cuir chevelu. Avec ses mouvements, elle eut tôt fait de semer le désordre dans la coiffure normalement si ordonnée de son compagnon. La trentenaire avait toujours apprécié de faire cela, au départ juste pour enquiquiner James à présent par plaisir et habitude. "Tu veux qu'on fasse un truc avant d'aller dormir ?" demanda-t-elle tout en massant le cuir chevelu de James.
       
     
code fiche : (c) Sheppynette
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   Ven 29 Aoû - 5:40

{Naming is like branding
one does have to think about it carefully


James se demanda bien ce que Leanne voulait encore regarder avant de valider son choix. Il ne voyait pas d'autres prénoms qui pourraient coller. Son instinct lui disait que c'était ce nom là et pas un autre, et il n'en aurait pas démordu même si Leanne n'aurait pas valider son choix. Puis il réalisa ce que faisait Leanne et concéda à lire ce que ce site disait concernant le prénom. Autant dire que tout ce qui l'intéressa ce fut l’étymologie et la provenance, concernant le probable caractère lié à ce prénom, il n'y croyait pas. Ce n'était pas scientifique, c'était ridicule et pourquoi donc serait-elle comme le disait un site internet XY dont les sources pouvaient être très douteuses. Et puis ce n'était pas un bon caractère, de ce qu'avait lu James. Cela le forçait à enfermer sa fille jusqu'à ses 40 ans et il valait mieux éviter ça pour la santé mentale de tout le ménage. "Bien, tu m'évites les longs débats à essayer de te convaincre dans ce cas "

Il ne pouvait nier qu'il était heureux d'avoir passé ce cap sans encombre. Cela avait été moins chronophage que prévu et la récompense valait bien la peine d'avoir abordé ce petit détail technique. Il laissa s'échapper de ses lèvres un soupir de contentement et se mit à l'aise contre Leanne. Les mains de Leanne étaient des mains de fées, et celle massant son cuir chevelu était juste un véritable bonheur, surtout après une journée aussi stressante. Il ferma les yeux, et se relaxa , se relaxa sous la douce pression exercée à la base de son crane, et finit même par ne pas pouvoir répondre à sa compagne. La raison était simple, il venait de rejoindre Morphée au pays du sommeil des justes.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: How about we find a name to THE Thing ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

How about we find a name to THE Thing ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (akhésa) ✚ those who don't believe in magic will never find it.
» Glorfindel • Mornie utúlië... believe and you will find your way
» I've been dreaming for so long, to find a meaning to understand.
» Will you come find me if I crash and burn? — Siobhán
» LILY ❝ easy as a kiss we'll find an answer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Previously on FH-