AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Livia I. Preston
CHICAGOANS
Messages : 61
Date d'inscription : 07/04/2016
Job : Ancien agent sous couverture reconverti en fleuriste.
Côté coeur : Évitons d'en parler, merci.
Pseudo : Clumsy
Avatar : Scarlett Johansson
Copyright : schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'   Jeu 7 Avr - 18:27



Olivia Irina Preston

Δ Infos essentielles
∴ Nom : Preston  ∴ Prénom(s) : Il y a d'abord Olivia, mais elle se présente constamment en tant que Livia ; peu de gens savent que le prénom qu’ils utilisent n’est en fait qu’un diminutif. Son second prénom est Irina, choisi par sa mère à laquelle ses racines manquaient sûrement. ∴ Âge : 33 ans ∴ Date de Naissance : 3 février 1983 ∴ Lieu de Naissance : Lyon, France ∴ statut civil : Célibataire ∴ statut familial : ...seule? ∴ Métier : Fleuriste. Elle était auparavant agent sous couverture. ∴ Grade et poste : (uniquement si policier/pompier/militaire) écrire ici ∴ Groupe : Chicagoians.


Δ La routine
-Livia est une personne agréable a vivre, qui s’est beaucoup adoucie après avoir quitté son poste d’agent sous couverture. Elle ne fait que très rarement le premier pas vers les autres dans sa vie privée, bien qu’elle soit très ouverte au travail. Mais bon d’un autre côté, une fleuriste qui fait la gueule, ça donne pas très envie…
-Elle est encore très sportive et a besoin de se défouler régulièrement : footing, tir de temps en temps pour s’amuser, sports de combat, et natation. Elle adore se retrouver dans l’eau.
-Bien qu’elle apprécie passer du temps seule, Livia aime faire la fête et sortir de temps en temps avec des amis.
-C’est une personne très ordonnée, habituée depuis toujours à ce que chaque chose soit à sa place. Son loft est empli de toutes sortes de bibelots qu’elle a ramené de ses voyages, mais chacun a sa place et n’en bougera pas. Un bordel organisé quoi.
-Elle possède une piano et une guitare depuis l’adolescence. Elle les adore. Si pendant quelques années, elle ne pouvait plus trop s’y consacrer à cause de son travail, aujourd’hui elle s’exerce dès qu’elle le peut.
-Livia a une chienne, un adorable berger australien nommée Hope. Adorable physiquement, certes, mais un véritable pot de colle, qui a vraiment du mal à passer du temps seule, si bien que Livia est obligée de l’amener avec elle à la boutique. Par chance, elle y reste sage et ne saccage rien.
-C’est une horrible cuisinière. Elle serait capable de rater un plat réchauffé au micro-ondes. Elle ne cuisine donc jamais pour personne, de peur d’intoxiquer quelqu’un, et se fait livrer lorsqu’elle reçoit du monde. Sa gentille voisine, une septuagénaire du nom de Ida Spelmann, lui donne aussi parfois des bons petits plats, prétextant qu’elle en fait toujours trop pour elle qui vit seule aussi. Livia la soupçonne de faire exprès pour la dissuader de cuisiner et faire sauter le bâtiment, mais n’a jamais rien dit.
-Elle parle plusieurs langues, dont le Français, l’Anglais et le Russe qu’elle a apprises au cours de sa vie et grâce à ses parents. Pour mener à bien ses missions, elle a dû en apprendre d’autres.
-Elle a peu de famille, mais reste en contact avec son père qui vit seul en campagne dans une ferme paisible. Elle parle également beaucoup avec son cousin, qui est un peu un frère pour elle.
-Livia est la reine des projets inachevés. Elle a toujours des idées pour faire plein de choses, mais ne va jamais au bout pour les réaliser. Par exemple, ça fait six mois qu'un tas de planches qui devait devenir un nid douillet pour Hope attend dans le garage...


Δ Derrière l'écran
∴ Pseudo : Clumsy ∴ Âge : 19 ans∴ double compte ?   pas encore...  :perv2: ∴ Scénario ou inventé  : Inventé ∴ disponibilité : presque tous les jours ∴ Avatar : Scarlett  queen

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Livia I. Preston
CHICAGOANS
Messages : 61
Date d'inscription : 07/04/2016
Job : Ancien agent sous couverture reconverti en fleuriste.
Côté coeur : Évitons d'en parler, merci.
Pseudo : Clumsy
Avatar : Scarlett Johansson
Copyright : schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'   Jeu 7 Avr - 18:29


C’est en France que Livia voit le jour. Pianiste russe de renommée internationale, sa mère voyage beaucoup et est demandée partout. Le père, d’origine américaine, qui ne travaille pas, est là pour assister à l’accouchement, et c’est d’ailleurs celui des deux parents qui sera le plus présent dans la vie d’Olivia. Malgré une maman très souvent absente, Livia a une enfance heureuse, encadrée par un papa poule des plus adorables et des plus sages. Leur résidence du sud de la France est spacieuse. La vie est agréable lorsque la mère de Liv’ n’est pas là, et devient un peu plus sombre et plus stricte lorsqu’elle revient de ses tournées. Elle met un point d’honneur à la réussite des études et pousse sa fille à travailler dur dans toutes les matières. Elle lui impose aussi le piano, et la petite, passionnée par le métier et la prestance de sa mère, s’y atelle avec plaisir. Elle apprend également les langues maternelles de ses parents, qui lui parlent avec depuis sa naissance. Son géniteur ne s’impose pas contre les choix faits par sa mère, voyant bien que la jeune fille se plie à tout sans broncher. Cependant, il se montre beaucoup plus souple lorsqu’ils se retrouvent seuls. Les repas stricts et équilibrés se transforment en pizzas livrées, les leçons de mathématiques fixée devant un livre deviennent des jeux ludiques. Il lui fait aussi découvrir les arbres, les plantes, les animaux, les valeurs d’une vie douce et plutôt paisible. Livia apprend à monter à cheval sur le vieux percheron de la famille, une brave bête affectueuse.

L’année de ses quatorze ans, le vieux percheron parti au ciel, la petite famille déménage à New-York, pour le travail de sa mère. Pour combler le vide créé par l’absence de sa petite vie et de ses amis de France, Livia reçoit une guitare de la part de ses parents, et cette nouvelle activité la remet sur pied. Bien que plus présente à la maison, sa mère n’en est pas pour autant plus attentive aux besoins de sa fille et la voit toujours comme une machine à apprendre. C’est en finissant son adolescence que Livia s’en rend véritablement compte, et que le plaisir d’apprendre s’estompe un peu. La colère remplace peu à peu l’admiration qu’elle éprouve pour sa mère, constatant que tous ses efforts ne se soldent jamais par une vraie fierté de la part de celle-ci. Elle rencontre aussi son cousin, Max, neveu de son père, qui a le même âge qu’elle. C’est un véritable amour. Très vite ils deviennent les meilleurs amis du monde, même s’ils se disputent aussi comme un frère et une sœur. Ils s’aiment autant qu’ils se détestent et adorent se chamailler et se faire les pires crasses du monde.

La jeune femme termine le lycée et se lance dans la police, ayant le goût de l’aventure et souhaitant se détacher de l’univers des longues études, dégoûtée par le bachotage. Au beau milieu de l’ascension de sa carrière, Livia apprend que sa mère est atteinte d’une leucémie foudroyante, si agressive que les chances de s’en sortir sont très minces. Elle n’abandonne pas pour autant son boulot, seulement à moitié touchée par cette nouvelle. Elle préfère rester détachée de toute cette affaire, ne sachant trop comment se comporter. Certes, c’est sa mère, mais elle s’est toujours plus comportée comme une maîtresse que comme une véritable maman. Livia se contente de suivre l’affaire de loin, ne voulant pas souffrir inutilement, voyant l’état de sa mère se dégrader de jour en jour. Son père aimant s’en occupe avec soin, mais les espoirs s’amenuisent. Livia n’aura pas l’occasion d’avoir une discussion franche avec sa mère, elle continuera d’agir comme d’habitude, rendant compte de ses progrès, des affaires closes avec succès. De son côté, sa mère ne lui dira pas qu’elle est fière, pas plus qu’elle ne lui dira qu’elle regrette de ne pas avoir passé plus de temps à ses côtés. Elles continueront de vivre toutes les deux comme si de rien n’était, attendant la fin dans le plus grand manque de communication de tous les temps. Olivia s’efforce de ne pas y penser, de ne pas se poser davantage de questions, et se barricade dans sa vie, son travail. Elle sort aussi, dès qu’elle le peut, et prend du bon temps auprès des jeunes hommes de son âge, sans chercher à construire quelque chose de sérieux. A la mort de sa mère, la jeune femme se doit d’être présente pour soutenir son père, l’aidant à remonter la pente avec tout l’amour qu’elle lui porte.

Quelques années plus tard, à l’âge de 28 ans, les résultats de Liv’ et, malgré elle, la réputation de sa défunte mère la font se retrouver dans la branche des forces spéciales et elle devient agent sous couverture, métier qu’elle adore par-dessus tout. Changer d’apparence et de personnalité, devenir qui on veut qu’elle soit, se jouer des ennemis qu’elle doit approcher, il n’y a pas plus amusant. Pourtant, le jeune femme n’exerce ce métier que durant quatre ans avant de cesser bruquement, suite à un événement qui la fait vite déchanter.

Gabriel. Lui aussi agent spécial, il fut à ce moment là embauché en tant que tout nouveau garde du corps d’un riche homme d’affaires et politicien Italien, le temps des quelques jours qu’allait durer son voyage à Manhattan pour assister à une conférence. Homme d’affaires dont Livia était « l’assistante » depuis plusieurs mois, dans le but de surveiller ses soupçonnées magouilles.
Leur rencontre ne fut pas des plus joyeuses. Ils ne s’étaient jamais rencontrés auparavant, et sans se connaître, leurs rares contacts furent froids et distants, sans qu’Olivia en sache la raison. Il y avait quelque chose dans le regard de cet homme qui la troublait autant que ça l’agaçait. Et il le lui rendait bien. Elle voulait l’embrasser autant qu’elle voulait lui tordre le cou. Il y a des sensations qu’on n’explique pas.
La conférence rassemblait énormément de gens importants, et promettait d’attirer l’attention de personnes mal intentionnées. Ce qui devait arriver arriva.  Malgré une sécurité renforcée, il y eut une fusillade. Un groupe de malfaiteurs avait réussi à entrer de force, armés jusqu’aux dents. Dans un devoir de protection, Gabriel défendit vaillamment son patron, et alors qu’il allait le mettre à l’abri, Livia lui prit une de ses armes sans lui demander son avis pour riposter sur les agresseurs. Elle fit d’ailleurs mouche. Au moment où elle se mit à découvert pour changer d’angle de tir, un des ennemis qu’elle n’avait pas vu tira dans sa direction. Pourtant elle ne se prit pas la balle, puisque c’est cet abruti de Gabriel qui se jeta devant elle pour faire barrage. Touché à l’épaule.
L’affaire fut rapidement maîtrisée par la suite. Envoyé à l’hôpital, Gabriel y resta toute la semaine suivante avant de pouvoir rentrer chez lui. Avant de savoir si elle voulait l’engueuler pour sa connerie ou le remercier, Livia se retrouva en train de frapper à sa porte. Et le lendemain matin, elle était nue dans son lit. Et seule, surtout. Ils n’avaient pas beaucoup parlé la veille au soir. Les gestes avaient remplacé les mots, et même avec un Gabriel blessé, la nuit avait été aussi violente que douce. A l’image de ce qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre. Enfin, c’est ce que Livia pensait. Parce qu’en se réveillant seule le lendemain, avec un mot qui lui annonçait qu’il avait accepté un job en Russie, qu’il devait partir tôt ce jour-là, et qu’elle serait bien gentille de fermer la porte à clé derrière elle et de laisser celle-ci à la gardienne de l’immeuble, tout ce qu’elle pouvait penser, c’était qu’il s’était bien foutu d’elle.


Elle quitte son travail juste après cette histoire, voulant être sûre de ne jamais le croiser de nouveau. Elle a comme un besoin de renouveau, comme une envie de s’éloigner de tout ce qui pourrait le lui rappeler. Il l'a tellement chamboulée qu'elle ne peut pas mettre de nom sur ce qu'elle ressent, ni sur ce qu'elle voudrait. Elle met des semaines à l’oublier, mais comme c’est la championne pour éviter de penser à certaines choses, elle finit par enterrer son souvenir au plus profond de sa mémoire, ne le laissant plus en sortir. Elle se prend un studio à Chicago, adopte un chien, et entreprend de se lancer en tant que fleuriste. La boutique est encore neuve mais fonctionne bien. Peu de gens savent qui était ce petit bout de femme avant, et ça convient très bien à Livia. Son paternel s'est installé en campagne non loin de la ville dans une ferme qu'il fait vivre paisiblement. Elle lui rend souvent visite, car elle sait que malgré ce qu'il montre, il est encore très attristé de vivre seul. Son cousin, lui, est resté à New York mais ils se rendent aussi très régulièrement visite.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jonathan Standford
DOCTOR
Messages : 306
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié

Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin , Jay MacFergus
Copyright : Schizophrenic (avatar)


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'   Jeu 7 Avr - 19:11

No No queen tuuu eees là ...bienvenue parmi nous ! Si tu as des questions, tu sais où venir et bonne rédaction

_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 528
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'   Jeu 7 Avr - 20:51

Bienvenuuuuuuuuue ! :happy2:


Hâte d'en savoir plus sur ton personnage !

Quand tu auras fini, passe nous le dire ici dance
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'   Jeu 7 Avr - 21:05

Bienvenue parmi nous hourra

Fleuriste quel beau métier Wink De plus Scarlett, bref que des choix parfait :cute3:

Bon courage pour la suite de ta présentation yolo
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Livia I. Preston
CHICAGOANS
Messages : 61
Date d'inscription : 07/04/2016
Job : Ancien agent sous couverture reconverti en fleuriste.
Côté coeur : Évitons d'en parler, merci.
Pseudo : Clumsy
Avatar : Scarlett Johansson
Copyright : schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'   Ven 8 Avr - 10:36

Merci les enfants Wink très contente de débarquer ici :happy2:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elias A. Standford
AVOCADOS
Messages : 217
Date d'inscription : 01/04/2016
Job : procureur de Chicago.
Côté coeur : officieusement officiellement marié à Jonathan Coyle.

Pseudo : buckaroo.
Avatar : Robert Downey Jr.
Copyright : buckaroo. (avatar & signature)


Voir le profil de l'utilisateur http://cptstarkasm.tumblr.com/

MessageSujet: Re: But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'   Ven 8 Avr - 13:13

HELLO ! What a Face
Bienvenue à toi ma petite et contente de te retrouver ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Livia I. Preston
CHICAGOANS
Messages : 61
Date d'inscription : 07/04/2016
Job : Ancien agent sous couverture reconverti en fleuriste.
Côté coeur : Évitons d'en parler, merci.
Pseudo : Clumsy
Avatar : Scarlett Johansson
Copyright : schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'   Ven 8 Avr - 14:27

Petite petite... Tu peux parler fuck 2 What a Face
Merci ! (Dat signa tho hihi )
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'   Ven 8 Avr - 14:52

Hey you ! What a Face

Bienvenue ici brille
Réserve moi un lien hehe
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jonathan Standford
DOCTOR
Messages : 306
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié

Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin , Jay MacFergus
Copyright : Schizophrenic (avatar)


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'   Lun 11 Avr - 21:23



Felicitations !

Δ Tu es validé
Bienvenue dans le club très prisé des membres validés du forum. A présent que tu es validé(e), voici un petit guide des liens utiles pour démarrer ton aventure sur Call 911 Now!

Je n'ai rien à redire à ta fiche. Elle est bien écrite, le personnage que tu as construit à une progression tragique, mais j'ai hâte de voir ce qu'elle va faire dans sa vie de civile. Bref, validée tu es hun.


Comme tu es un animal social, tu ne peux pas survivre sans avoir des relations diverses et variées avec les autres joueurs. Rendez-vous ici.
Et comme nous voulons te suivre dans tes exploits, n'hésite pas à te créer un petit journal de tes aventures ?
Besoin d'un logement ou d'un lieu particulier à Chicago ? Je t'invite à déposer une requête.

Enfin, je t'invite régulièrement à venir faire un tour du côté du bocal de Maurice pour jouer et papoter de tout et de rien et à voter pour le forum pour que nous soyons encore plus nombreux à jouer ensemble.
écrire ici si on veut pas de la police


_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas
 

But you can lay with me so it doesn't hurt. - Liv'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 05. I'm fu***ng perfect, it just don't look like that
» Every whisper of every waking hour, I'm choosing my confessions, trying to keep an eye on you, like a hurt, lost and blinded fool. ₪ 22 mars, 18h22
» would you mind if i hurt you ? ♆ ELYAS
» It doesn't hurt me - Maaron
» Hurt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Your Character :: Bureau des Candidatures :: Ils sont Chicagoans!-