AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 home sweet home. || RHIANNON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: home sweet home. || RHIANNON   Dim 31 Jan - 18:07

home sweet home
we both know that it's a crazy world we're living in but as long as you're by my side, I know that it's gonna be ok 'cause you're my sanity.
La journée avait semblé ne pas en finir. Enfin, par journée, il fallait presque dire semaine en vérité mais comme toujours il avait tenu à aller jusqu'au bout de l'enquête et cela incluait rédiger son rapport complet. Celui-ci avait pris du temps, deux bonnes heures mais à présent qu'enfin toute cette affaire c'était enfin conclu avec l'arrestation du type qu'ils cherchaient depuis près d'un mois et demi, il préférait en terminé avec tout ça, histoire d'enfin pouvoir rentrer chez lui pour prendre un peu de repos. Amplement mérité bien entendu mais cette histoire était une fois de plus un rappel fâcheux de combien la vie pouvait être courte parfois. Une jeune femme de 27 ans, tuée par son ex trop jaloux qu'elle ait pu refaire sa vie sans lui. Évidemment que ça lui parlait un peu trop bien puisqu'elle avait l'âge de son aînée. C'était précisément pour ça qu'il continuait de mettre autant de coeur dans son boulot justement, pour que d'autres parents n'aient pas à recevoir la visite d'un de ses collègues lui annonçant la mort de leur fille ou de leur fils, ou d'un proche. Et il avait beau avoir passé plus de la moitié de sa vie à servir dans les forces de l'ordre, certaines affaires le touchaient toujours un peu plus que les autres. Aussi ce soir, il était pressé de rentrer chez lui pour se prendre un petit verre, affalé dans le canapé à regarder dieu sait quel programme à la télé, histoire de se vider la tête de toutes ces images qu'il avait pu avoir en mémoire au cours de ces dernières semaines de travail.

Avant de rentrer cependant, il était allé faire un léger détour par l'un des restaurants préférés de sa femme et lui pour prendre des plats à emporter, sachant qu'elle aussi rentrerait aux mêmes horaires que lui en n'ayant probablement pas manger grand chose dans la journée parce qu'elle bossait tout autant de lui, voir plus puisqu'elle devait en plus souvent s'occuper de jeunes petits prétentieux sortis de l'Académie en croyant déjà tout savoir sur le terrain. Ok, c'était un peu méchant de dire ça parce qu'eux aussi avaient été de jeunes recrues fut un temps mais il avait pu constater l'écart de générations à quelques reprises déjà et ça le désolait un peu mais heureusement, une grande majorité étaient pleines de potentielles et motivées, ce qui compensait la chose. Une fois servi et après avoir remercié les restaurateurs une fois son dû payé, il prenait donc le chemin de la maison, se garant devant leur maison, laissant l'allée pour sa femme qui se garait toujours là. Il n'y avait personne pour le moment. Les filles ne vivaient plus ici depuis un moment déjà, pas qu'il s'en plaigne, elles étaient largement en âge de faire leur propres vies mais parfois, la maison semblait être un peu trop grande pour eux dans ces moments là. Loin de s'abattre, il retira sa veste et la pendit dans l'entrée, déposant ses clés dans le bol prévu à cet effet et s'avança vers la cuisine pour aller préparer le repas. En gros, prendre des assiettes, des couverts et réchauffer un peu la nourriture prise au restau pour qu'elle soit chaude quand Rhiannon le rejoindrait sous peu. En parlant du loup... La porte de l'entrée s'ouvrait sur ses gonds et il reconnu le bruit de ses talons sur le paquet, le faisant sourire alors qu'elle venait le rejoindre. « C'est l'odeur qui t'as attiré ou je te manquais trop ? » lança-t-il à sa femme en souriant, tandis qu'il disposait les nems dans une assiettes, cherchant des baguettes dans l'un des tiroirs. « Non, ne réponds pas, je sais que c'est les nouilles. » ajouta-t-il pour la taquiner, souriant encore plus en voyant la tête qu'elle lui offrait alors qu'elle se rapprochait de lui pour venir le saluer comme il se devait.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: home sweet home. || RHIANNON   Mar 16 Fév - 23:20



    Du côté de Rhiannon le début de journée avait plutôt été amusant. La veille, elle avait dit à la recrue qu’elle avait qu’il devrait ranger leur voiture de patrouille parce qu’il avait mit des saletés dedans. Donc en soit, il fallait juste qu’il range les papiers de bonbons et gâteaux et qu’il passe un petit coup d’aspirateur. Seulement, elle l’avait vu partir avec une fille et elle savait donc qu’il n’avait pas fait le ménage. Du coup, elle l’avait attendu à l’entrée des vestiaires pour hommes et quand il en était sorti changé, elle lui avait dit d’aller faire le ménage dans la voiture. Elle avait alors vu à son expression qu’il pensait arriver avant elle et qu’elle ne sache pas qu’il avait préféré sortir en douce au lieu de faire ce qu’elle lui avait dit. Evidemment, plusieurs collègues étaient venus se moquer de lui et finalement ils avaient pu partir en patrouille. Mais, elle avait échangé la recrue contre un autre jeune homme, qui avait décidé de mette tous ses papiers dans les poubelles près desquelles ils passaient au cours de la journée. Evidemment Rhiannon en était amusée, mais elle n’en avait rien dit. Désormais les recrues de cette année, n’iraient pas l’ennuyer de cette façon et elle en était bien contente. Après tout, ses propres filles avaient apprit à ranger leurs affaires, donc pourquoi pas les recrues.

    Le reste de la journée fut donc moins amusante. Entre les différentes urgences, les appels et les personnes à rassurer, la jeune femme n’avait pas eu le temps de s’ennuyer. Sa recrue c’était très bien comporté et c’était ce qu’elle était en train de rédiger dans son rapport. La paperasse n’avait jamais été son truc. A l’époque de l’académie de police, elle trouvait souvent les bons arguments pour que son cher et tendre le fasse pour elle. Pas tout évidemment, mais quand elle avait surtout besoin d’aide parce qu’elle était submergé de dossiers. Après avoir terminé de tout indiqué dans la feuille de notation de la recrue, Rhiannon partit se changer dans les vestiaires, discutant avec quelques collègues. Puis, elle prit ses affaires et se rendit à sa voiture, pouvant enfin respirer. Surtout qu’elle savait que Malcolm devait déjà être rentré. Se rendant donc chez elle, elle s’empressa d’ouvrir la porte, de déposer les clés dans le bol de l’entrée et son sac près des escaliers. Oui, ce dernier monterait avec elle quand elle irait se coucher. Allant ensuite vers la cuisine, elle écouta sa question et avant qu’elle n’ait pu répondre il le fit à sa place, ce qui l’amusa. Seulement, elle n’en laissa rien paraître et à la place, elle avança vers lui. L’attrapant par le col de sa chemise, elle l’attira à elle et l’embrassa langoureusement. Puis, elle vint le fixer dans les yeux.

    Tu es toujours sûr que je suis venu pour les nouilles ?

    Souriante, elle le lâcha et partit s’asseoir à table.

    Comment a été ta journée ? Tu as enfin pu clore ton affaire ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: home sweet home. || RHIANNON   Ven 19 Fév - 16:10

home sweet home
we both know that it's a crazy world we're living in but as long as you're by my side, I know that it's gonna be ok 'cause you're my sanity.
La paperasse c'était la partie "chiante" de leur boulot, c'est vrai. Mais c'était aussi une part importante du système car si elle était mal faite, les avocats pouvaient trouver des failles et invoquer le vice de procédure, ce qui laisserait courir dans la rue des monstres tels que le type qu'ils venaient de coffrer alors Malcolm s'attelait toujours à faire en sorte que ses rapports soient les plus complets et mieux rédigés possibles pour éviter tout ça. Et c'est vrai que par le passé, Rhiannon avait parfois utilisé de ses charmes pour lui faire faire les siens mais ça ne le dérangeait pas au fond car en un sens, il aimait écrire et puis c'était aussi ça d'être un couple uni, pas vrai ? Pouvoir profiter des faiblesses de l'autre à son avantage parfois. Aller, trêve de plaisanterie sur le sujet, son rapport déposé sur le bureau de son supérieur, il pouvait enfin quitter le poste, ce qu'il n'avait fait que rarement ces derniers temps vu les circonstances mais au moins cette affaire été résolue à présent et les parents de la jeune femme pourraient commencer à faire leur deuil proprement. Une autre raison pour laquelle il continuerait sûrement de faire ce boulot même dans une dizaine d'années s'il le pouvait toujours. Mais pour l'instant, la seule chose qu'il voulait faire plus que tout, c'était de rentrer chez lui pour retrouver sa moitié, déguster un bon petit repas avec elle et prendre un peu de repos plus que nécessaire. Il était toujours en forme pour son âge, tout le monde vous le dira mais une coupure était nécessaire à présent s'il voulait un peu se ressourcer et revenir le lendemain sans avoir à se forcer.

Il quittait le poste en saluant quelques collègues et s'orientait en direction du restau, histoire de prendre à manger car vu l'heure, il savait très bien qu'il n'aurait plus la patience de préparer un repas complet pour eux ce soir même s'il adorait cuisiner en temps normal. Et puis ça n'était pas si souvent qu'ils mangeaient là-bas ensemble vu que l'un ou l'autre était toujours appelé au boulot lors d'une sortie ensemble alors autant faire en sorte que cette fois ils n'aient pas à tout abandonner sur place. Là au moins ils pourraient toujours savourer les restes plus tard si jamais ils devaient être rappelés au boulot. Une fois à la maison, il retirait sa veste et allait tout naturellement à la cuisine afin de mettre rapidement la table avant que sa femme n'arrive, ce qui ne prendrait pas longtemps pour la peine. D'ailleurs, cette dernière arriva dans la foulée et il s'en amusa en sous-entendant que c'était l'odeur qui l'avait attiré là plutôt que l'envie de le retrouver, chose qu'évidemment, elle s'empressa de venir contredire en l'attirant vers elle en le tirant par le col de sa chemise. Enlaçant sa taille aussitôt, il profita du baiser avant de sourire face à elle quand elle pris la parole. « J'ai toujours un léger doute mais j'peux vivre avec. » rétorqua-t-il en souriant, fier de sa réponse, l'observant prendre place à la table, le questionnant sur sa journée. « Longue mais on a enfin mis la main sur le coupable, il est déjà en détention et l'affaire est close. Une bonne journée au final, et la tienne ? De nouvelles tentatives de blagues des nouvelles recrues ? » demanda-t-il en retour, s'adossant au plan de travail derrière lui le temps que leurs plats finissent de se réchauffer au micro-ondes. Après tout, eux aussi avaient fait ce genre de choses à l'époque avec leur officier supérieur, certaines choses ne changeaient jamais mais il était presque impatient de savoir ce qu'ils avaient pu faire pour essayer de l'embêter, sachant très bien qu'elle était de loin celle qui pouvait les en décourager le plus rapidement vu son don naturel pour ce genre de choses. Une des nombreuses qualités qu'il aimait tant chez elle d'ailleurs.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: home sweet home. || RHIANNON   Dim 6 Mar - 23:21



    Arrivant finalement en fin de journée, l’agent de police devait avouer qu’elle avait envie de rentrer chez elle. Malgré un coéquipier agréable, elle avait tout de même envie d’être au calme. De plus, elle pourrait enfin passer une soirée avec son époux. Ca faisait longtemps que ça n’avait pas été le cas, donc elle comptait bien en profiter, en espérant qu’il ne soit pas déjà partit se coucher à son arrivée. Après tout, lui aussi avait des journées bien remplies, donc elle pourrait comprendre si elle trouvait la maison plongée dans le noir. Mais sur place, ce fut tout le contraire. Malcolm était dans la cuisine à s’occuper du dîner. Evidemment, il ne pu s’empêcher de faire une remarque et elle décida d’être claire sur sa réponse. Pour cela, elle l’attrapa par le col de sa chemise et elle vint l’embrasser. Sentant ses bras venir l’entourer, elle en profita quelques secondes de plus, avant de se détacher de lui et lui demander s’il se posait toujours des questions sur les véritables raisons de son arrivée près de lui. Levant les yeux au ciel à ses paroles, elle n’ajouta rien, sachant parfaitement qu’il pourrait continuer de la sorte encore longtemps. A la place, elle alla s’installer à table, demandant des nouvelles de son époux et de l’affaire sur laquelle il était en ce moment. A sa réponse, elle esquissa un sourire, contente de savoir qu’ils avaient enfin mit la main sur leur coupable. L’écoutant ensuite lui demander si sa journée avait été bonne et si elle avait eu le droit à des blagues des recrues, elle se mit à sourire.

    Non, pas de blagues. Ca aurait sans doute pu être le cas, si la recrue que j’ai eu hier a décidé d’aller s’envoyer en l’air plutôt que de faire le ménage dans la voiture. Donc ce matin, pensait passer inaperçu, je l’ai attendu à la sortie des vestiaires pour hommes et j’ai invité tout le monde à le regarder faire le ménage non fait.

    Souriant fièrement, elle n’avait aucun problème à admettre qu’elle aurait pu lui faire faire ça discrètement, mais ça l’amusait beaucoup et puis, cette recrue-là se croyait au-dessus de tout le monde, donc c’était encore mieux de l’ennuyer de la sorte.

    Sinon le reste de la journée a été plutôt bonne, malgré les nombreux appels qu’on a eus et la nouvelle recrue semble avoir compris la leçon que j’ai donnée à son collègue le matin même.

    Haussant les épaules, elle avait donc pu être plus ou moins tranquille, tout dépendait du moment où ils ne faisaient que rouler et les fois où ils devaient intervenir sur le terrain.

    Qu’as-tu prit de bon pour le dîner ?


    Les odeurs commençaient à arriver à ses narines et elle devait avouer que ça sentait drôlement bon. Elle n’avait pas encore reconnu les plats de son restaurant préféré, mais après quelques secondes, elle se mit à sourire.

    Très bon choix. Cela cacherait-il une envie de ta part de me faire plaisir ou de m’amadouer ?

    Elle disait cela pour rire, mais il était vrai que parfois, il avait prit ses plats préférés parce qu’il avait quelque chose à lui demander. C’était rare, mais elle préférait demander, juste au cas ou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: home sweet home. || RHIANNON   Mer 23 Mar - 18:29

home sweet home
we both know that it's a crazy world we're living in but as long as you're by my side, I know that it's gonna be ok 'cause you're my sanity.
C'est vrai que les journées étaient longues dans cette branche là parce que tout bon flic ne pouvait décemment pas laisser un travail bâclé derrière lui, surtout si des vies étaient en jeu mais tous savaient à quoi s'en tenir en exerçant ce boulot alors bon. On faisait avec les heures supplémentaires la plupart du temps et ça ne permettait que d'apprécier encore plus les moments passés en famille du coup. Enfin c'est comme ça que Malcolm voyait les choses en tout cas. C'est aussi pour cela qu'il avait été faire un détour avant de rentrer chez lui par le restaurant préféré de sa femme, histoire de prendre de quoi manger là-bas, pour qu'ils puissent tranquillement profiter d'une des rares soirées qu'ils pourraient passer ensemble. Ils auraient pu sortir aussi c'est vrai, mais restés seuls à la maison était bien mieux, pas besoin de se changer pour l'occasion, personne pour venir les embêter et puis c'était tout aussi bon que de manger là-bas alors pourquoi se priver de ce confort là ? Il était en train de tout préparer pour qu'ils puissent se mettre à table dès que Rhiannon arriverait quand c'est ce que fit cette dernière. L'accueillant comme il se devait, il ne put pourtant s'empêcher de plaisanter sur le fait qu'elle était plus enthousiaste à l'idée de manger ses plats préférés que parce qu'il lui avait manqué, tout ça bien sûr pour qu'elle vienne lui prouver le contraire. Manipulateur le bougre ? Un peu oui mais ça n'était pas comme si elle ne savait pas ce qu'il faisait et c'est aussi pour ça qu'elle laissa tomber l'affaire lorsqu'il dit encore avoir des doutes, sachant que sinon ils y passeraient la soirée. Oui, sa femme le connaissait à force. Souriant, il la laissait donc plutôt prendre place autour de la table avant de répondre à sa question concernant son affaire en cours.

Oui, cette dernière avait été complexe et longue mais il était content de pouvoir se dire qu'ils avaient quand même fini par mettre derrière les barreaux ce type et que dorénavant, il ne pourrait plus s'en prendre à personne. Bien sûr il savait que c'était comme d'écoper un bateau avec une cuiller à café mais un criminel dans les rues en moins c'était toujours mieux que rien, pas vrai ? Demandant alors si sa journée à elle s'était bien passée, il voulu savoir si personne n'avait tenté de lui faire de blagues, sachant comment les petits nouveaux avaient tendance à agir, surtout envers elle qui avait la réputation d'être plutôt froide. Souriant au récit qu'elle lui offrit donc, il sentait qu'elle avait aimé faire ça et encore, il savait qu'elle aurait pu être encore plus sévère avec la recrue, alors il la laissait savourer sa victoire. « Je suis certain qu'il fera attention dorénavant. » Ah ça pour sûr... « Tant mieux alors. Une bonne journée pour tout le monde au moins...enfin presque. » dit-il en souriant doucement, pensant évidemment au petit malin qui avait appris sa leçon à présent. Souriant plus largement lorsqu'elle demanda ce qu'il avait pris de bon, il la laissa observer de plus près et à la voir sourire après quelques secondes, il su qu'elle avait reconnu leur provenance. Riant alors à ce qu'elle ajouta, il pris un air offusqué. « Un mari ne peut donc pas vouloir faire plaisir à sa femme sans avoir un motif derrière tout ça ? Je n'avouerais rien sans mon avocat, je connais mes droits. » dit-il en essayant de rester le plus sérieux possibles, croisant même les bras sur son torse pour la peine, espérant bien qu'elle allait réagir comme il l'attendait face à ça. Après tout, il savait très bien ce qu'il faisait ici, rappelons-le. Ne restait plus qu'à attendre de voir si elle aussi jouerait le jeu ou pas mais il n'avait pas de doute sur la question à vrai dire, vu son sourire. C'était même presque trop facile pour le coup.

[/color]
(c) sweet.lips

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: home sweet home. || RHIANNON   

Revenir en haut Aller en bas
 

home sweet home. || RHIANNON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: RP-