AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Certaines expériences, font taire certaines tensions ◄ Sacha & Jayce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: Certaines expériences, font taire certaines tensions ◄ Sacha & Jayce   Lun 21 Déc - 18:20

Truck 81 – Squad 3 – Ambulance 61

Certaines journées sont faites pour être mouvementée, depuis le début de la garde, cela n'arrêtait pas, que ce soit des appels uniquement pour l'ambulance ou pour la totalité de la caserne 51, bon si on était souvent sur le terrain, je ne pouvais pas qualifier celle-ci de « difficile », depuis onze ans j'avais vu des interventions bien plus hard. La toute dernière en date, celle sur laquelle on était en train de se rendre, semblait suivre exactement le même chemin, en sortant du camion mon regard se posait sur le bâtiment, de la fumée se faisait voir tout en haut, mais rien ne semblait présager une situation grave. « Secours 3, mettez vos masques et venez avec moi ! » Je savais que l'échelle allait nous suivre, entrer dans le bâtiment avec nous, mais pour les instructions ils avaient leur lieutenant. Je me contentais de mettre mon masque à oxygène sur la tête en m'approchant de la porte d'entrée, une fois celle-ci passé, on tombait sur un grand hall puis un escalier, le feu devait être déclaré uniquement sur les étages supérieurs, ici la visibilité était encore bien claire, malgré le début de fumée qui était visible. Un homme était blessé peu avant les premières marchent, pris en main par l'équipe de l'échelle bien rapidement, on continuait notre montée à l'étage supérieur, c'était à ce moment précis que j'entendais le deuxième lieutenant appeler à la radio les ambulancières. Deux de mes hommes tournaient sur la droite, deux autres sur la gauche alors que je montais à l'étage avec un autre, la fumée était encore un peu plus épaisse, mais toujours aucune trace de flamme, pas de feu en vue, ce qui était, je devais bien l'avouer, totalement étrange. « Ambulance 61, un deuxième blessé au 2e étage, il est blessé à la colonne vertébrale. » Deux personnes étaient à signaler dans l’établissement, mais sur toutes les pièces que j’inspectais au troisième et avant dernier étage, il n’y avait absolument rien, des endroits pour certains, remplis de cartons, pour d’autres, des bureaux installés avec des ordinateurs déposés dessus, mais par de traces de personnes à l’intérieur. « On monte au 4e étage. » Ma main sur la radio, j'en informais le chef qui se trouvait à l'extérieur du bâtiment, je retrouvais avec moi les hommes au grand complet de l'équipe des secours, mais également celle de l'échelle, une chose était sûre, les recherches allaient rapidement se terminer. Je faisais quelques pas, avant de m'arrêter, mon regard était déposé sur tout un tas de produit en tout genre avec deux bouteilles de gaz bien trop proche du feu. « On se retire, c’est inflammable… » Je me retournais vers mes hommes, faisant signe avec mes mains de quitter les lieux, de repartir d’ici plus vite que l’on était arrivé, même si quelqu’un était ici, on n’aurait même pas le temps de le voir, l’approcher et le secourir. « Dehors ! Dehors ! Maintenant ! » Nous étions tous en train de descendre les escaliers, d'arriver au troisième étage, j'espérais que le temps allait nous permettre de rejoindre l'extérieur, je sentais mon cœur battre à grande vitesse, l'adrénaline était bien présente, tout comme l'instinct de survie de chacun d'entre nous, bien que pour une partie des pompiers présents, ils n'avaient pas eu le temps de voir ce qu'il se passait. Sauf que voilà, malheureusement nous n'avons pas forcément eu cette chance, on n'avait même pas retrouvé l'escalier pour descendre au deuxième étage qu'une explosion se faisait entendre, pour nous plutôt, voir, enfin du peu de temps où l'on comprenait ce qu'il se passait avant d'être projeté au sol sans avoir la moindre possibilité de lutter.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Certaines expériences, font taire certaines tensions ◄ Sacha & Jayce   Mer 23 Déc - 16:51

    Mouvementé... La journée avait été mouvementé et Sacha commençait à sentir la fatigue peser sur son corps. C'est donc d'un pas traînant que la blonde se dirigea vers le grand « dortoir » ou se trouvait son lit. La jeune femme avait bien mérité de se reposer entre une menace d'accouchement imminente (qui d'ailleurs c'était transformé en accouchement dans l'ambulance), un malais sur voie publique et divers accident elles n'avaient pas chaumé avec sa collègue. Ceci étant l'échelle 81, l'engin pompe 51 et le secours 3 avaient eux aussi eu leur dose d'interventions pour la journée...

    Mais comme on dit le client est roi et à peine posé sur son lit les bras derrière la tête l'alarme sonna engageant l'ensemble des moyens de la caserne 51. C'est donc avec un léger soupir résigné que Sacha se leva, passa sa radio en bandoulière et se rendit au vestiaire récupérer son casque et sa veste avec inscrit « EMS » au dos. Ils partaient sur un feu d'entrepôt donc la sécurité était de mise aussi bien dans leur attitude que dans leur tenue. Une fois équipé elle se dirigea vers l'ambulance où elle prit place sur le siège passager puisque c'était elle la chef.

    Une fois sur place il fut rapidement constaté qu'une première victime était à l'entrée. Sacha s'y rendit donc avec sa collègue sac sur l'épaule et brancard pliant sous le bras. Il fallait faire vite et elles le savaient toutes les deux. Pendant qu'elle prenait en charge la victime choquée et légèrement intoxiquée l'échelle et la brigade faisaient le tour des étages et d'ailleurs très vite une seconde victime fut localisée au 2ème. Sacha laissa donc la première victime et se dirigea rapidement au second.

    L'état de l'homme était nettement plus préoccupant. En effet il présentait d'importante douleurs cervico-dorsale. Sacha posa donc un collier cervical en prenant soin de bien préserver l'axe tête-cou-tronc de la victime. Puis avec douceur et délicatesse elle ramena bras et jambes de la victime contre son corps afin de pouvoir le mettre sur le brancard avec l'aide des gars une fois qu'ils seraient disponibles. En attendant la jeune femme s'évertua à rassurer la victime qui sous le choc ne comprenait pas ce qui c'était passé. Sauf que rien ne se passa comme prévue comme c'était souvent le cas dans leur métier... Elle entendit Jayce crier dans la radio de sortir, mais le temps que Sacha comprenne et tente de mettre la victime sur le brancard ce fut trop tard. Une immense détonation se produisit la projetant au sol avec violence endommageant par la même occasion sa radio.

    Après s'être relevé tant bien que mal un douleur cinglante dans le bras Sacha regarda autour d'elle. Par chance l'homme était encore en vie et elle se dirigea vers lui. Elle posa sa veste de feu sur lui afin de le protéger et lui éviter d'avoir froid. Coupé du monde, ils étaient coupés du monde...


    - Chef, chef vous m'entendez? Demanda t-elle malgré tout dans sa radio...

    Le silence qui s'en suivit fut pesant et long, elle était mal enfin ils étaient tous les deux mal...


[HS : je ferais la mise en page plus tard]
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Certaines expériences, font taire certaines tensions ◄ Sacha & Jayce   Mer 23 Déc - 21:48

Truck 81 – Squad 3 – Ambulance 61

Je n’étais pas capable de dire depuis combien de temps on était allongé au sol, quelques secondes, voir même peut-être quelques minutes, dans l’explosion on avait été projeté en avant, rapidement recouvert d’une épaisse couche de fumée. J’ouvrais les yeux, grimaçant, encore secoué de ce qui venait de se produire, alors que j’entendais dans la radio, le chef demander des nouvelles, que l’on des membres de la caserne 51 lui réponde. En bougeant mes bras pour me redresser, je faisais taire la petite alarme qu’il y avait sur nos tenues qui se déclenchait après 18 secondes d’inactivités. « Tout le monde va bien ? » Dans un premier temps, assis, je regardais autour de moi, même si tout le monde était secoué par l’explosion, tout le monde semblait bouger correctement, je ne savais pas comment on avait fait pour s’en sortir sans de gros dégâts pour les membres de notre équipe. Mes mains trouvaient le sol pour m’aider à me relever, reprendre appuis sur mes jambes, avant de me rendre vers l’un de mes coéquipiers que j’aidais à se redresser, le tenant par le bras, mes mains accrochées à sa veste. « Ca va, merci. » Doucement les esprits revenaient, la réalité reprenait ses droits, une nouvelle fois avec la voix du chef qui raisonnait dans la radio, un message qu’aucun d’entre nous avait répondu jusqu’à présent, prenant soin de regarder en premier lieu comme tout le monde allait. « Chef, les secours 3 et l’échelle 81 vont bien. » Main fermement accroché à la radio, j’attendais un retour, dans un premier temps celui du chef, mais aussi celui des ambulancières qui, je ne l’avais pas oublié avait été appelé à l’intérieur du bâtiment pour venir en aide à deux victimes que l’on avait pas pu sortir d’ici sans des premiers soins. « Ambulance 61, répondez ! » Je me retournais droit vers mon acolyte, lieutenant de l’équipe de l’échelle, nos regards se croisaient sans que l’on est besoin d’en dire plus, c’était le moment de stress et d’angoisse, ce moment d’attente que je n’aimais pas, celui où l’on n’avait aucune nouvelle de deux personnes de notre équipe, de notre famille. « Je vais bien… Mais je ne sais pas où est Sacha. » « Endings, au rapport. » L’appel avait beau être répété par le chef dans la seconde qui suivait, aucune réponse ne revenait, si on savait que la coéquipière de Sacha allait bien, pour elle on en avait aucune idée. Je laissais derrière moi les pompiers, qui continuaient de s’aider entre eux à se relever, je retrouvais en courant les escaliers que l’on n’avait pas eu le temps de rejoindre avant l’explosion pour descendre les marches deux parts deux. « Endings, tu m’entends ? Réponds-moi, c’est Robbins ! » J’avais retrouvé le 2e étage, qui d’après mes souvenirs, était le deuxième endroit où un homme blessé à la colonne vertébrale avait été vu, je rentrais dans les premières pièces, que je fouillais dans la totalité, soulevant certains débris qui pouvait me laisser penser qu’elle se trouvait dessous, mais rien, à chaque fois, j’en ressortis sans la moindre trace de Sacha. « Sacha, si tu m’entends réponds moi ! » Les messages radios, pour une raison que j’ignorais encore, ne passaient pas, le seul moyen que j’avais maintenant, c’était de crier, l’appeler de vive voix, en espérant qu’elle soit consciente pour me répondre. C’était le genre de situation, que je n’aimais pas dans ce métier, celui de l’attendre, de l’incompréhension, où l’on se retrouve sans nouvelle de l’un des nôtres, à espérer qu’il ou elle va bien, tout comme c’était le genre de moment, qui avait tendance à me rappeler la disparition de mon père, de me demander s’il avait perdu la vie dans une situation similaire ou non.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Certaines expériences, font taire certaines tensions ◄ Sacha & Jayce   Mer 24 Fév - 21:11

    Perdue, Sacha était complétement perdue. Elle ne reconnaissait en rien le bâtiment dans lequel elle était... Tout était différents à cause de cette explosion et son bras lui faisait vraiment un mal de chien. Serrant les dents et s'assurant que la victime était toujours vivante elle se dirigea vers sa trousse de premier secours, il lui fallait de la morphine pour soulager son bras qu'elle pensait fracturer sous sa veste de paramédics sa veste de feu étant étalé sur la victime. Quelle poisse vraiment! Faire l'injection se révéla être encore un calvaire de plus son bras ne lui servait à rien tant pis elle piquerait dans une des veines de la mains en espérant que l’efficacité soit suffisante.

    Une fois chose faite elle crue entendre son nom crié au loin mais elle était très loin d'en être sur... Alors qu'elle essayait toujours de joindre le chef de bataillon avec sa radio elle entendit clairement son prénom crier mais il lui était impossible de savoir par qui, sans doute un gars de l'échelle ou des secours...


    - Au 2éme, je suis coincée au 2ème! Cria t-elle tant bien que mal en espérant qu'ils arrivent à l'entendre...

    Sacha commençait à stresser la victime au sol ne tiendrait pas longtemps encore si personne ne venait les chercher... Et même elle savait qu'il lui faudrait passer des examens pour définir l'état de son bras... Alors qu'elle commençait à perdre espoir elle cru entendre du bruit comme si on cherchait à les atteindre.


    -Vite! Il ne tiendra pas longtemps! Son cris semblait désespéré mais il fallait être honnête elle commençait vraiment à perdre espoir...

    Enfin du moins jusqu'à ce qu'elle aperçoive Jayce et les gars du secours 3. Le soupir et les larmes de soulagement en disait long sur l'état de nerf de la jeune femme.


    -Je t'aurais bien pris dans les bras mais je pense que mon bras gauche ne sera pas d'accord...Dit elle dans un murmure de soulagement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Certaines expériences, font taire certaines tensions ◄ Sacha & Jayce   Dim 28 Fév - 21:59


Sacha & Jayce
Certaines expériences, font taire certaines tensions

Je n’appréciais pas ce genre de situation, plus les secondes passaient et moins c’était positif pour Sacha, elle avait sa radio sur elle, on devait tous l’avoir c’était obligatoire, donc son silence n’était pas bon signe, puis plus je descendais les étages et plus je l’appelais en criant son prénom, mais je n’avais pas la moindre réponse. A cet instant précis, il y avait pleins de questions que je me posais, à commencer par me demander dans quel état j’allais la retrouver, on ne pouvait pas dire que l’on s’entendait admirablement bien tous les deux, bien au contraire, depuis son arrivé à la caserne il y a six mois et ma tentative de drague, on n’était pas du tout de grands amis. Mais malgré ce lien électrique entre nous deux, jamais je ne souhaiterais la voir inconsciente ou encore sans vie, à la caserne on faisait tous parti de la même famille et Sacha était de la famille de la 51, par conséquent de la mienne également. Après l’un de mes appels à la jeune femme, une voix me revenait en retour, je m’arrêtais de marcher un court instant, essayant de savoir d’où venait la réponse. Passé cette courte seconde, je recommençais à me déplacer, courant vers les escaliers afin de descendre à l’étage du dessous, je devais retrouver le deuxième étage, les sons de voix que j’avais entendu semblait venir d’ici, même si je n’avais pas compris un seul mot.

Je venais d’arriver vers la toute première porte du deuxième étage, collant mon dos presque dessus avant d’envoyer un grand coup de pied derrière moi, retirant la porte qui m’empêchait d’entrer à l’intérieur, une pièce que je ne mettais pas longtemps à en faire le tour, personne ne s’y trouvait, le vide complet. « Robbins, le blessé que j’ai vu tout à l’heure était un peu plus loin. » Mon regard se tournait sur le côté, je voyais l’un de mes hommes dans l’encadrement de la porte, en sortant de la pièce, c’était toute l’équipe des secours que je retrouvais, l’échelle avait dû sans doute sortir du bâtiment. Je suivais le pompier qui venait de m’informer que la position de Sacha au deuxième étage se trouvait un peu plus loin, il avait été celui qui avait repéré la victime, celui qui avait lancé l’appel pour les ambulancières, il connaissait mieux que n’importe qui ici, où on pourrait trouver l’ambulancière manquant à l’appel. En arrivant dans la pièce, Sacha était assise au sol, un homme allongé au sol non loin d’elle avec la planche juste à côté. « Sortez le du bâtiment, je m’occupe d’Edings ! » En finissant de parler, je m’accroupissais à côté de la jeune ambulancière, retirant le casque que j’avais sur ma tête pour le déposer sur le sol, mon regard se déposant sur elle, ainsi que ma main gauche sur son épaule droite. C’était la première fois que je la voyais dans cet état, que je voyais des larmes se présenter sur ses joues, il faut dire qu’il y avait de quoi laisser lâcher les nerfs après tout ce qu’il venait de se passer et ce qu’elle avait dû vivre seule dans cette pièce, quant à moi, je laissais un sourire nerveux se présenter sur mon visage à ce qu’elle venait de me dire. « Ne t’inquiète pas, je ne t’en voudrais pas, le plus important c’est que tu sois en vie. » Le seul pompier que j’avais perdu dans l’exercice de ses fonctions, c’était mon père lors d’un incendie et je faisais tout juste partit du Chicago Fire Department, à peine inscrit pour passer la formation afin d’être inscrit à l’examen permettant d’intégrer l’une des casernes de la ville. Je retirais ma main de l’épaule de l’ambulancière, l’apportant à ma propre épaule, plus précisément la radio qui s’y trouvait « On a trouvé Edings, son bras gauche a souffert durant l’explosion, hors mis cela tout va bien. » Mon regard tournait sur le côté, je voyais mon équipe, lever la planche avec l’homme, qu’ils avaient placé dessus, ils ne m’étaient pas longtemps pour quitter le deuxième étage. Je remettant mon attention sur Sacha, me retrouvant seul avec elle, je n’étais pas ambulancier, si j’avais quelques bases, je voulais m’assurer avant de sortir d’ici avec elle, que tout allait bien. « Avant que l’on ne sorte d’ici, est-ce qu’il y a quelque chose à faire pour ton bras ? » Je n’avais aucune idée du traitement qu’elle avait déjà pris ou non, mais si je pouvais faire quoi que ce soit avant que l’on ne quitte les lieux alors je le ferais, je n’avais pas une grande idée de la douleur qu’elle avait, mais sachant qu’elle était ambulancière, il serait con de prendre le risque de ne pas lui apporter les premiers soins et d’agrandir sa blessure en sortant d’ici.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
 

Certaines expériences, font taire certaines tensions ◄ Sacha & Jayce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» «Certaines personnes nous font rire un peu plus fort, rendent nos sourires un peu plus vrais et rendent nos vies un peu mieux» [Peezer]
» L'argent n'a pas d'odeur mais certaines femmes ont du flair
» [Terminé] Le passé ressurgit, certaines histoires refont surface et un lien se rompt (Pv/ Carter)
» - Certaines âmes ont des dents, ne réveillez pas leur faim. -
» Certaines choses sont intouchables | Alec & Effy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: RP-