Forum RPG city qui se déroule dans l'univers des séries Chicago de Dick Wolf.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Your face is work of art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Leith J. Murphy

GUARDIANS
Messages : 509
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Médecin Urgenstiste // Chef du service des Urgences
Côté coeur : Veuf, papa de 5 enfants
Un jour on est venu au monde, depuis on attend que le monde vienne à nous



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : David Tennant
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Time To Dance, andyoudoctor & lumadreamland@Tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Your face is work of art    Lun 14 Déc - 23:00

Leith était sur le pont depuis six bonnes heures et avec le retour du froid les urgences connaissaient une affluence nouvelle comme chaque année à la même période. La difficulté supplémentaire de l’année 2015 était la rénovation du service des urgences qui diminuait le nombre de place d’accueil et allongeait l’attente des patients les moins graves. Le pesant ciel gris annonçait d’imminentes chutes de neige et avec lui très probablement quelques accidents de voitures et de trottoir. Mais qu’importe, pour l’heure, le docteur Murphy avait sacrément envie d’aller chercher un peu de réconfort auprès d’une boisson chaude et une collation au food truck qui siégeait devant l’hôpital. Tant pis pour le froid, le jeu en valait la chandelle. Le hic était qu’il n’avait pas envie de braver les éléments de la Nature seul. L’écossais s’était dit deux heures plus tôt qu’il trouverait bien un de ses collègues qui serait suffisamment courageux pour venir avec lui. Entretemps le ballet des ambulances avait pas mal contrarié ses plans et le souvenir de cette bonne résolution lui revînt alors qu’il achevait de recoudre la plaie d’une petite fille de huit ans qui avait glissé sur une plaque de verglas et avait dit bonjour à un portail la tête la première. La plaie se trouvant sous le menton, elle n’en garderait qu’une discrète cicatrice et Leith s’était appliqué à faire en sorte qu’il en soit ainsi. Il donna ses ultimes recommandations à la mère soulagée que son enfant aille bien avant de retirer ses gants usagers et les jeter dans la poubelle appropriée. Leith nota les derniers détails qui méritaient d’être consignés dans le dossier de la petite et déposa celui-ci à l’accueil. Alors qu’il pensait se mettre en quête d’une âme charitable il vit ses internes à deux doigts de se bousculer pour être le premier à lui présenter leurs cas. Ceux-ci semblaient plus pressés qu’à l’accoutumée et l’urgentiste ne put s’empêcher de trouver cela suspect. Il devait y avoir anguille sous roche, Leith commençait à connaître les loustics depuis le temps. La perspective sucrée s’éloignait à grands pas. Il soupira et expédia les cas les plus simples et vînt le moment où ils abordèrent le cas Jane Austen. Leith se souvint avoir fait appeler le service psychiatrie pour que quelqu’un vienne examiner la vieille dame qui avait été retrouvé au beau milieu de la rue en robe de chambre et en chemise de nuit à réciter des vers de littérature anglaise. « Quelqu’un est descendu pour Madame Austen ? » demanda Leith à une des internes qui avait pris en charge cette patiente. Celle-ci répondit par l’affirmative et informa le docteur Coyle, le chef du service était encore en ce moment avec l’intéressée. Tout n’était peut-être pas perdu pour le docteur Murphy. Leith eut tôt fait de valider les demandes d’analyses des internes et de corriger les erreurs commises. L’urgentiste passa -par un heureux hasard- près de l’espace où la dite Jane Austen se trouvait et put cueillir Jonathan dès qu’il la quitta. « Un petit café après Miss Austen ? C'est moi qui régale » proposa l’urgentiste au psychiatre tout en l’accompagnant dans le couloir en marchant à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jonathan E. Coyle

GUARDIANS
Messages : 289
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié
Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin
Copyright : missxchaotic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Your face is work of art    Mer 30 Déc - 23:48

Your face is work of art × ft. Leith & Jon
La journée s’annonçait calme pour le service qu’il avait entamé plus tôt dans la journée. Contrairement à d’autres services il n’avait pas le rush et pouvait se permettre un peu plus de calme. Il y avait quelques résidents dans son aile, surtout des cas qui attendaient pour être placés dans des instituts. Si l’hôpital avait bien une aile psychiatrique, ce n’était pas vraiment pour les patients à besoins constants, c’était pour les urgences et les soins à moyen terme. Après avoir vu ses patients et avoir fait une séance de groupe qui s’était plutôt bien passé compte tenu la nature des maux qui sévissaient en chacun des membres, il s’arrêta un peu dans la salle commune après cela pour écrire des remarques et prendre des nouvelles de Barney. Son mari était sur un dossier difficile, il le savait, et ils ne se voyaient guère ces temps-ci, ce qui ne plaisait pas franchement au psychiatre. Non pas qu’il soit dépendant de Barney, mais il n’était pas marié à un courant d’air, il aimait pouvoir avoir un moment avec l’homme qui partageait sa vie sans avoir le boulot entre eux.  Après une réponse très Goldberg de la part de sa moitié qui le fit cependant sourire comme un idiot fini, il se mit en route vers l’ilot du staff et eut la mauvaise surprise de voir l’appel des urgences pour une évaluation toujours sans réponse. Il avait finalement trouvé le chemin vers les urgences. Une évaluation psychiatrique était demandée, et il n’avait pas de titulaire sous la main pour le faire. S’il poussait les internes de son service, il préférait ne pas donner autant de responsabilités à des gens peu expérimentés

Il avait donc terminé au chevet de Madame Austen. A travers un dialogue autour de la littérature anglaise, il avait avec patience et douceur mené cette entrevue. Cela n’avait rien d’alarmant, une démence qui venait avec l’âge. Elle était une ancienne professeure de littérature anglaise, et sa mémoire n’était plus ce qu’elle était. Il lui expliqua ce qu’il en était et la laissa se reposer. Cependant, elle le retint et il se retourna vers elle. Elle lui fit une remarque comme quoi sa femme était bien chanceuse d’avoir un tel homme comme époux. La bague à son doigt n’était pas ignorée de tout le monde. Il avait posé sa main sur celle de la vieille dame et lui avait souri tout en la remerciant. Il n’allait pas argumenter ni la corriger. Peu de gens ici savait qu’il était marié à un homme, et non une femme. C’était pour le bien de Barney et le sien que les gens ne sachent pas. Il finit par quitter la chambre de Miss Austen et était en train de finaliser ses remarques sur son clipboard quand il fut cueilli par Leith à sa sortie. Il ne releva même pas la tête, continuant à écrire. « Tu dois vraiment être désespéré pour proposer de payer …combien de fois as-tu voulu rejoindre le food truck aujourd’hui ?» fit-il remarquer et referma le clipboard qu’il plaça à sa place.  « Mais si c’est toi qui régale, je ne vais pas me plaindre. Après toi. » rajouta—t-il avec un sourire taquin.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leith J. Murphy

GUARDIANS
Messages : 509
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Médecin Urgenstiste // Chef du service des Urgences
Côté coeur : Veuf, papa de 5 enfants
Un jour on est venu au monde, depuis on attend que le monde vienne à nous



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : David Tennant
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Time To Dance, andyoudoctor & lumadreamland@Tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Your face is work of art    Dim 10 Jan - 19:09

Leith secoua légèrement la tête en fourrant ses mains dans les poches de sa blouse blanche feignant de ne pas comprendre où le psychiatre voulait en venir. « Oh quoi ? Je n'ai pas le droit de t'offrir un café comme ça par pure générosité ? » fit-il en haussant les épaules et en faisant semblant d'être offusqué. Mais il n'en était rien, l'urgentiste laissa ses épaules retomber et il passa aux aveux « Bon d'accord, j'ai arrêté de compter après 3 tentatives échouées » Leith indiqua à l'accueil qu'il sortait prendre une pause et les deux médecins bravèrent le froid pour aller jusqu'au parvis de l'hôpital où le fameux food truck, distributeur de réconfort alimentaire, était stationné. L'air frais n'avait pas un effet aussi vivifiant que des embruns provenant de la côte écossaise mais au moins cela avait l'avantage de réveiller. Tout en marchant, le père de famille profita de l'occasion pour prendre des nouvelles de Jonathan. « Alors quoi de neuf ? Ta garde se passe bien ? » La distance à parcourir était relativement restreinte et les deux natifs de Grande-Bretagne se placèrent dans la file d'attente. Celle-ci semblait être composée majoritairement par du personnel du Memorial. Bien qu'il connaisse le menu par coeur depuis le temps qu'il fréquentait les lieux, le médecin se mit sur la pointe des pieds pour essayer de voir par-dessus les têtes et les épaules des personnes les précédants ce qui restait comme douceur à se mettre sous la dent. A une heure pareille, le stock n'était pas au beau fixe et les donuts n'étaient pas le péché mignon de l'écossais.

Les deux blouses blanches passèrent commande quand leur tour fut enfin venu. Ce fut un grand thé et une part de granola bar maison aux pépites de chocolat et coulis caramel pour l'urgentiste. Une fois le tout réglé, Leith invita Jonathan à le suivre jusqu'à un bordure végétale où une murette faisait office d'assise. L'urgentiste posa son séant sur le rebord et croqua sans attendre dans la barre de céréales et après une bouchée il se dit que finalement cela valait le coup d'avoir attendu. En plus, il était en excellente compagnie. « Dis, tu aurais un soir de dispo en fin de semaine prochaine pour venir dîner à la maison ? Tes filleuls te réclament » Voilà quelques semaines qu'ils n'avaient pas eu une réunion de famille. Trouver une date pour se retrouver n'était pas toujours évident avec les gardes de deux médecins et puis Jonathan était un homme aussi partagé entre l'hôpital et ses expertises à l'extérieur. Mais comme ses têtes blondes réclamaient avec insistance depuis plusieurs jours déjà que Leith invite leur parrain à la maison. Comme ils se retrouvaient tous deux avec quelques précieuses minutes de calme devant eux, autant en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jonathan E. Coyle

GUARDIANS
Messages : 289
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié
Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin
Copyright : missxchaotic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Your face is work of art    Mer 24 Fév - 21:18

Your face is work of art × ft. Leith & Jon
Jonathan se contenta de regarder Leith avec un air entendu, jusqu’à ce qu’il avoue. Cela ne le dérangeait, cela faisait parti des petits plus de leur amitié. Il rit doucement et fit un petit pat-pat sur l’épaule de son collègue et ami. La vie de médecin n’était pas toujours facile, alors la vie de chef de service, c’était juste une galère, surtout niveau urgences. Lui, il pouvait encore se vanter d’avoir un service tranquille comparé à Leith. Le psychiatre marchait aux côtés de son ami vers l’oasis de réconfort désormais en vue quand ce dernier posa sa question. « Pour l’instant. J’ai juste un jeune homme en monitoring suicide, mais sinon je dois dire que j’ai une garde plutôt sympathique … et je vais sans doute regretter ces mots dans pas longtemps» s’amusa-t-il de dire. Il faisait bien sûr référence au mauvais œil qu’on s’attirait en disant certaines choses à certains endroits. C’était comme crier au feu dans une caserne. Cependant, un peu plus de travail n’aurait pas été de refus. Etre seul dans le penthouse qu’il partageait avec son époux n’était pas joyeux et il commençait toujours à tourner en rond là-bas. C’était toujours son sanctuaire, mais il était en train de se sentir à l’étroit là-bas. C’était froid sans sa moitié. Et sa moitié et bien elle n’était pas là tout le temps.

Cela en règle général ne le dérangeait pas. Tant qu’il pouvait compter sur l’homme qui partageait sa vie , tout allait bien, mais il n’était plus vraiment là ces temps-ci. Trop de travail. Il n’y avait plus de terrain commun entre les deux. Il le voyait de moins en moins et il se sentait déconnecté de lui. Il n’aimait pas cela, il détestait cela, mais comme il avait interdiction de recourir à autre chose qu’un simple verre de vin, il aurait aimé se noyer dans le travail. Cela étant dit, il ne laissa rien paraitre. Leith autant qu’il était son ami, n’était pas toujours son confident, parce que Jonathan était très réservé, il ne parlait pratiquement pas de sa personne, de son passé, de ce qui le tracassait. C’était plus simple pour lui de ne rien dire que d’en parler, parce que cela le rendait plus que gêné. Il n’aimait pas la sensation. Il commanda et prit sa propre consommation. Un thé qu’il savait bien trop sucré et bien trop dilué avec un donut old fashion. Il prit une bouchée et alla s’asseoir sur leur banc où bon nombre de cancanage naissait autour d’un mug. Il réfléchit un instant, un weekend était prévu, mais au final et c’est ce qu’il avait lu quelques minutes auparavant, c’était annulé. Il n’avait donc rien d’autre à faire. Il appréciait les enfants de Leith, et aimait son rôle de parrain. C’était donc sans grande opposition qu’il hocha de la tête.« Oui, pas de problème.  Je ramènerai le vin pour nous deux…et … quelle obsession se trouvent les astronautes actuellement ? Pokémon ? Skylander ? Avengers ? »


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leith J. Murphy

GUARDIANS
Messages : 509
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Médecin Urgenstiste // Chef du service des Urgences
Côté coeur : Veuf, papa de 5 enfants
Un jour on est venu au monde, depuis on attend que le monde vienne à nous



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : David Tennant
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Time To Dance, andyoudoctor & lumadreamland@Tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Your face is work of art    Mar 5 Avr - 22:31

Leith gloussa à la remarque de Jonathan. Le mauvais sort dont il parlait l'urgentiste voyait tout à fait à quoi il faisait référence. C'était comme lorsqu'aux urgences, il n'y avait pas trop de monde. La notion étant bien sûr toute relative, mais quand le service était calme, tout le monde pressentait que c'était juste le calme avant la tempête et un déluge de patients. « J'espère pour toi ! »  Et avec les travaux dans l'hôpital ce n'était pas simple tous les jours. Et dire qu'ils en avaient encore pour un an au minimum...  Mais bon, suite à cela, ils auraient, d'après la direction de l'hôpital, de meilleures conditions de travail et des locaux pouvant faire face à l'afflux sans cesse croissant de patients. Avec les petits hôpitaux qui fermaient les uns après les autres, les autres établissement dont le Memorial en pâtissaient. Ne se laissant pas abattre pour autant Leith amputa sa granola bar d'un morceau supplémentaire. La collation qu'il avait choisie était bourrée de sucre et hyper calorique mais c'était ce qui la rendait si réconfortante après l'avoir tant espérée. « Comment va Elias ? Il est revenu ou il est toujours en déplacement ? » demanda Leith en sachant que le procureur était déjà absent lors de leur dernière conversation.

Quant à sa tribu, Leith devait bien reconnaître que des fois il se perdait dans les modes et les phases que ceux-ci suivaient. Un mois c'était les billes, la semaine d'après c'étaient les cartes Pokémon et en fonction des âges ce n'était pas pareil. « Avengers pour les grands et Skylander pour les petits il me semble » répondit l'écossais après s'être tout de même accordé le temps de la réflexion. « Mais la grande nouvelle du moment ce n'est pas ça... Oooooh noooon » lança l'urgentiste un brin énigmatique. « J'ai eu LA conversation avec Ennis, tu sais, la "fameuse" » précisa le médecin en mimant des guillemets avec ses doigts après avoir libéré l'une de ses mains de son gobelet de thé fumant. L'aîné de ses fils, Ennis, du haut de ses quatorze ans commençait à se poser des questions sur la sexualité parce qu'il entendait des choses dans la cour de récré et qu'avec l'Internet mondial l'accès à certaines informations sur le sujet était devenu bien plus aisé. Avoir une conversation du genre avec un adolescent qui s'avérait être son patient était plus simple qu'avec son fils. De par sa profession Leith pouvait parler du point de vue médical sans aucun problème mais quand il s'agissait de son enfant qui pose des questions à ce sujet, même si l'écossais savait que ça arriverait tôt ou tard, on n'était jamais vraiment préparé. « Un grand moment... »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jonathan E. Coyle

GUARDIANS
Messages : 289
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié
Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin
Copyright : missxchaotic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Your face is work of art    Jeu 5 Mai - 22:19

Your face is work of art × ft. Leith & Jon

«Ca ou ces maudits travaux auront raison de ma tête en m’affligeant d’un mal de crâne qui enlèvera à mon charme.» commenta le psychiatre. Les patients ne le dérangeaient pas autant que les travaux qui causaient plus de problème qu’autre chose. Il comprenait qu’il devait y avoir des changements et des restaurations au niveau des installations, mais avec des patients souffrant de troubles mentaux, chaque bruit, geste, vibration pouvait causer une gêne, une crise ou simplement une angoisse. Ces choses ne sont pas si faciles à gérer comparés à l’inconfort physique. Mais il espérait que dans quelques mois ce serait réglé. Il but une gorgée de sa boisson, bénissant ce stand d’avoir quelque chose sans lactose niveau café, même s’il préférait le thé. Parfois il avait juste besoin de café. C’était ainsi. Il passa sa main sur son pantalon, enlevant par la même occasion des plis imaginaire. «Oui, oui, il va bien. Il râle concernant ce voyage, mais rien de bien méchant » répondit Jonathan avec un certain sourire. Leith n’en saurait sans doute pas plus sur le comment du pourquoi. «bien. Il reviendra en début de semaine. Il a hâte que ce sommet se termine.» ajouta-t-il en ne pouvant réprimer un soupir. Son regard se posa sur un coin aléatoire du parvis et il tapota son gobelet avec deux doigts. Il avait ces moments de dissociation qui arrivait comme ça, sans crier garde. Vestiges de ses problèmes personnels. Il espérait que comme toujours, il imaginait certaines choses, mais le sentiment qu’Elias se désintéressait de lui était tenace. Il ne saurait expliquer pourquoi cela lui rentrait dans sa tête.

Il cligna des yeux et revint à la conversation. Il hocha la tête avec un sourire. « Noté. Je verrai ce que je pourrai faire pour rester leur parrain préféré. Peut-être emmènerai-je les grands voir Civil War, je crois qu’il s’appelle le dernier film avec des Avengers. » répondit-il. Il n’y connaissait pas grand-chose, mais il essayait parce qu’il avait ces gamins et ceux de la sœur d’Elias dans sa vie. Il n’avait jamais été très BD étant enfant, d’autres choses à faire voyez-vous. Et en grandissant le monde des super-héros se résumaient à quelques films comme celui de Superman avec Reeves. Il était tout sauf in, mais il essayait ci et là de se tenir au courant des modes. Il but une autre gorgée et s’étouffa presque avec en ricanant tout en buvant. Il toussa quelque peu et secoua la tête- « Donc j’ai un adolescent traumatisé à voir ce weekend également ? » Il toussa/rit à nouveau avant de s’éclaircir la gorge et se remettre d’avoir avalé de travers.« J’aurai bien aimé être là pour voir ta tête et me moquait gentiment de toi… » ajouta-t-il avec le pat pat sur l’épaule de circonstance. «Ils grandissent vite … » finit-il par dire. Lui ne connaitrait sans doute pas la paternité, enfin ils n’en avaient pas parlé et ce n’était pas dans ses projets immédiats.
code by lizzou × gifs by tumblr


_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas
 

Your face is work of art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» Le président Martelly fait face à trois crises!LAVEZ VOS JUPONS ET MARTELLEZ LES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Chicago :: Direction le Nord ! :: Memorial Hospital-