AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 3:29

Lysandre Gibert
Lieu de Naissance : Paris, France.
Date de Naissance : 13 janvier 1977
Âge  :  36 ans
Statut Familial : Célibataire avec peu d'espoir
Métier : Directrice du Memorial Hospital
Taille  : 1m70
Poids: 52Kg
Couleur des yeux  :  Verts
Couleur des cheveux  :  Châtains foncés
Groupe: Les bons samaritains


Signalement
Que pensez-vous des services proposés par la ville? Les forces de polices sont elles efficaces? Avez vous déjà eu à faire avec elle?
Personnellement, je n'ai jamais directement eu à faire avec les forces de polices. De loin, je ne suis pas sûre à 100% qu'elles soient efficaces lorsque je suis prise une heure dans le traffic quand ils font de la circulation. Aussi, quand elles me réveillent aux deux heures la nuit avec leurs sirènes en passant devant mon immeuble, je suis sûre qu'elles sont efficaces et qu'elles arrêtent plein de méchantes personnes mais bon, mon sommeil, j'y tiens. Ce ne sont que des jugements d'une personne qui n'a jamais eu de problèmes avec eux, je suis peut-être pas la meilleure placée pour répondre à cette question.  

Avez vous été témoin d'agression, d'actes d'incivilités?
Un soir quand je rentrais du boulot, il y a un homme qui a essayé de me piquer ma bagnole, je le voyais de loin s'affairer à essayer de la démarrer. Je me suis bien marrée quand il est sortit 5 minutes après en râlant parce que c'était une boîte manuelle et qu'il savait pas la conduire. Sinon, on a sans doute toutes déjà eu extrêmement peur en pensant se faire suivre le soir mais finalement non. Ah, sinon, un jour dans le métro, il y a eu un exhibitionniste en spectacle. C'était un des seuls acte d'incivilité que j'ai vu à Chicago.

Avez vous peur de sortir de chez vous la nuit? Craignez vous de devenir une victime du système?
Je pense que je devrais être comme toutes les filles et avoir peur de sortir le soir. Mais bon, c'est pas le cas. Quand on passe une bonne partie de sa vie en ville, on finit par cesser de craindre ou bien par s'équiper. Je traîne toujours une canne de poivre de cayenne mais je ne l'ai jamais encore utilisée. On verra ce que l'avenir nous réserve !


Empreintes digitales
Pseudo : Kitaly
Age : Bientôt 18
Double Compte ? Nah
Découverte du forum : PRD
Une première impression ? Design bien travaillé, j'adore  What a Face
Votre personnage: scénario [] inventé [X]
Avatar : Olivia Wilde
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 3:43

Rubrique des chiens écrasés
Selon plusieurs sociologues (Marx, Durkheim, Weber...), nous sommes tous des êtres sociaux. Ces sociologues affirment que l'individu est déterminé par la société. Selon Marx, peu importe les efforts que fournira une personne, si celle-ci ne détient pas les moyens de productions (soit, le pouvoir, l'argent et l'influence) elle ne deviendra jamais bourgeois. Et inversement, un bourgeois qui ne fait absolument rien, dans la paresse absolue, ne deviendra jamais un prolétaire. Bref, je suis née dans une famille de médecin alors je serai médecin.

Cette partie n'est pas intéressante. Vous êtes prévenus. Alors on y va : Je suis née dans une famille riche, à Paris. En fait, mes parents n'étaient qu'en voyage de plusieurs mois lorsque ma mère à accouché. Je suis née prématurément à 29 semaines. On a craint pour ma vie mais je m'en suis sortie sans lésions. Mes parents sont donc retournés à Chicago avec une petite franco-américaine dans leurs bras. Mon père reprit son travail de chef de service de chirurgie au Memorial Hospital et ma mère prit une pose de son poste de direction du Memorial Hospital. Mes parents étaient deux personnes très saines d'esprit. Ils arrivaient très bien à séparer le travail et la vie personnelle et il n'y avait jamais de conflit au travail. On aurait dit parfois qu'ils n'étaient pas un couple. Donc, fille unique. J'ai été le seul espoir de mes parents. On m'a conditionnée à réussir à l'école. En même temps, c'est facile quand tes parents font presque tous tes devoirs. J'ai eu beaucoup de 100%, bref, un parcours presque parfait. À l'aube de mon entrée à l'université, le programme de sociologie me faisait quelques clins d’œil mais évidemment, ce sont mes parents qui ont appuyé sur le bouton "choisir" du programme de médecine. J'avais pas le choix, je devais suivre les traces. C'est donc à contrecoeur que j'ai quitté le nid familial pour prendre une chambre à l'université de Chicago, une université dans Hyde Park. J'ai toujours été très solitaire. Je passais presque tout mon temps dans ma chambre à réviser pendant que ma colocataire faisait la fête. Et le même processus s'est répété encore et encore, j'avais de bonnes notes, mes parents étaient fiers. je n'étais pas considérée comme une fille "Populaire" donc, je n'étais jamais invitée dans les soirées. De toute façon, je trouvais que ce n'était qu'une perte de temps. J'ai finit par faire mon internat au Memorial Hospital (vous pensez que j'avais réellement le choix ?) Ma mère me faisait briller devant les autres médecins, ça me mettait mal à l'aise. Autant, devant mon père elle aurait dit: "je ne le connais pas", devant moi c'était : "regardez comme ma fille est belle, douce et intelligente !" en dansant comme dans la mélodie du bonheur. Je suis passée dans tous les services sous l'oeil attentif de ma mère. Elle voulait que j'excelle dans tous les services de l'hôpital pour, éventuellement, me passer le flambeau de la direction sans être trop déboussolée. Lorsque que j'avais 32 ans, mon père a pris sa retraite. Sa femme, ma mère, était bien trop prise dans son boulot pour faire la même chose mais lorsque j'ai atteint mes 34 ans, elle commença à me recommander comme héritière du ô grand trône de l'hôpital. De plus en plus, je me faisais observer lorsque je travaillais. Le conseil voulait s'assurer que je n'était pas trop stupide sans doute. Lorsque ma mère prit sa retraite, l'hôpital ouvra quand même le poste aux candidatures. J'ai appliqué. Pas contre mon gré, cette fois, ce poste était important, bien payé et venait avec une réputation en or. Un fou l'aurait refusé. Il n'y a pas eu de réelle compétition, le conseil connaissait déjà les forces et les faiblesses des candidats. J'étais jeune, je ne connaissais pas tout mais j'étais dynamique, motivée et surtout, je n'avais pas de petite famille à m'occuper et je ne faisais pas souvent la fête. Bref, je n'avais pas de vie donc je pouvais me concentrer sur l'hôpital. J'ai été heureuse d'avoir le poste, stressée de toute cette charge de travail et ces responsabilités immenses qui s'abattaient soudainement sur moi mais j'occupe désormais ce poste depuis deux ans et je m'en sors très bien, certaines personnes disent que l'hôpital n'a jamais été aussi dynamique que maintenant. On ne se fait pas poursuivre par des patients offusqués et nos comptes se portent bien. De toutes façons, je bénéficie toujours des conseils de ma mère lors de nos traditionnels brunchs en famille le dimanche. D'un côté personnel, ma vie a été d'une sécheresse épouvantable. Mon côté solitaire développé à l'école lorsque j'étais plus jeune s'est conservé, je n'ai donc que très peu d'amis sur qui je peux compter et encore moins d'amis avec lesquels je sors faire la fête. Je n'ai jamais eu de petit ami stable. J'ai couché quelques fois, par ici, par là avec des hommes et des femmes sans discrimination mais aucun n'a su encore franchir la barrière que je me suis construite. Je n'ai pas su les supporter plus que quelques heures non plus. Je ne pense pas fonder une famille un jour, ce serait trop compliqué avec le boulot. Mon poste de directrice est la seule chose qui fait vibrer ma vie présentement. Je n'étais pas certaine d'apprécier la médecine mais j'aime le travail que je fais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jonathan Standford
DOCTOR
Messages : 306
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié

Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin , Jay MacFergus
Copyright : Schizophrenic (avatar)


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 3:50

Mh , mh ... serait-ce là ma future potentielle boss ? penseur

Bienvenue , excellent choix d'avatar, j'approuve totalement. Si tu as une question, n'hésite pas .

_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 3:52

Oui oui, T'as intérêt à être sage ! Suspect
Ça dérange pas trop de prendre un personnage qui a quand même un poste important ?

Merci beaucoup :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jonathan Standford
DOCTOR
Messages : 306
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié

Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin , Jay MacFergus
Copyright : Schizophrenic (avatar)


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 4:06

Mais moi je suis sage, je suis le chef des looney toons :P

Non, cela ne pose pas de problème. Mais je te le dis déjà, 30 ans ça va être un peu juste/jeune pour être directrice de l'hôpital. ( vu que c'est entre 27-29 ans que tu finis complètement ta formation) Il faudrait lui rajouter quelques années de pratique avant de pouvoir avoir ce poste.

_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 528
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 10:07

Bienvenuuuuuue Lysandre dance

Tiens ma peut-être future boss aussi  :cheese:

Pour ton avatar, nous avons une petite règle +/- 5 ans. Angelina Jolie ayant IRL 40 ans ton personnage peut avoir au minimum 35 ans et je rejoins ce que dit Jo' il faut en effet que ton personnage ait fait un peu de pratique avant de pouvoir accéder à ce poste de directrice. stylo

Je te souhaite bon courage pour ta fiche, si tu as des questions n'hésite pas hug
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 14:56

Ouuuuuuups ! Désolée pour la petite incohérence d'âge, IRL Olivia Wilde (Et non pas Angelina Jolie, Leith... Mais c'est bon, je te pardonne de cette offense rebond ) a 31 ans, donc je vais monter l'âge de mon perso à 36 ans. Est-ce que ça passerait ? hihi

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jonathan Standford
DOCTOR
Messages : 306
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié

Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin , Jay MacFergus
Copyright : Schizophrenic (avatar)


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 15:18

Il se fait vieux le petit Leith. siffle 36 c'est bon, une jeune directrice , ça rend un hosto dynamique . Hâte de voir comment tu vas construire tout cela.

_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 15:40

Bon, alors, c'est comment ? :P
Je pense avoir fini ma fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 16:57

Bienvenue parmi nous dance solo
Tu as fais un choix parfait d'avatar Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 528
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 12 Déc - 23:58

Toutes mes confuses boite Je n'étais pas très bien réveillée quand j'ai écrit. please

Promis je ne le ferai plus fou
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jonathan Standford
DOCTOR
Messages : 306
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié

Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin , Jay MacFergus
Copyright : Schizophrenic (avatar)


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Dim 13 Déc - 3:08

Nous avons lu ta fiche, et avant de pouvoir te valider, nous aimerions que tu approfondisses un peu ton personnage. Ta biographie est bien, mais elle manque un peu d'exploration du personnage. Nous aimerions que tu détailles un peu plus son parcours personnel, où est-elle allée faire ses études ? quelles expériences a-t-elle vécu dans sa vie ? C'est l'ambition de ses parents d'en faire la directrice, mais quant à elle, comment elle ressent ça ? Est-ce que cela la gène ? Est-ce que quand elle a passé sa candidature elle était stressée , ou non ? Comme tu brigues un poste important , il est important pour nous d'avoir une meilleure connaissance du personnage. please

_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Lun 14 Déc - 10:56

D'accord,
En fait, j'ai pas trop l'habitude de détailler beaucoup dans ma fiches parce que j'ai l'impression que ça me met des contraintes en jeu après mais je le fais. Je bosse aujourd'hui mais je m'y met demain :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 528
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Mer 16 Déc - 22:44

Tu t'en sors darling ? gros yeux
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 19 Déc - 3:15

Avec le temps des fêtes au boulot, je suis un peu débordée. Ça ne devrait plus tarder, je finis ça dès que possible !
Je vous oublis pas :P <3

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jonathan Standford
DOCTOR
Messages : 306
Date d'inscription : 25/08/2014
Job : Psychiatre, psycho-thérapeute, chef du service psychiatrique
Côté coeur : marié

Pseudo : missxchaotic
Avatar : Tom Hiddleston
Multicomptes : Jake Botwin , Jay MacFergus
Copyright : Schizophrenic (avatar)


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Sam 19 Déc - 5:25

Pas de problèmes. Merci d'avoir prévenu <3

_________________

   


When dread leaves, the heart screams for the happiness it is given, time heals, love seals , life moves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Edward Coyle
CHICAGOANS
Messages : 528
Date d'inscription : 22/06/2014
Job : Chef cuisinier, propriétaire de son restaurant
Côté coeur : Célibataire
Chefs are nutters.
They're all self-obsessed, delicate, dainty, insecure little souls and absolute psychopaths.
Every last one of them.



Pseudo : Captain Freebird
Avatar : Aaron Paul
Multicomptes : Not Yet
Copyright : (c) Schizophrenic


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.   Lun 28 Déc - 22:04

Hello Lysandre kitty

As-tu quelques petites nouvelles à nous donner ? As-tu besoin d'un coup de main pour ta fiche ? ninja

En attendant de te lire, je déplace ta fiche dans la partie SOS.
Comme nous sommes en période de fêtes, nous te laissons jusqu'au 9 janvier pour nous faire signe.

hug
Revenir en haut Aller en bas
 

Lysandre Gibert - If nobody hates you, you're doing something wrong.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» If nobody hates you, you're doing something wrong. | Kenny
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» Aux armes citoyens! (Lysandre)
» Lysandre Jung ->> The Pretty Boy ♥
» Carnet de Lysandre MacMaon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Call 911 Now ! :: Fiches de présentation-